Pourquoi je ne vais JAMAIS m’inscrire à Un souper presque parfait

Bon, je vous explique. Lors d’un souper avec des amies le soir d’un certain lancement (hum hum Folie Urbaine le 15 septembre dernier) on est allé se bourrer la face de pâtes et de pizza au Da Lillo sur la rue Jarry. Je ne sais pas comment nous sommes arrivés sur le sujet, mais deux amies (dont Ariane) m’ont lancé :

  • Karine, tu devrais vraiment t’inscrire à Un souper presque parfait.

Et moi de répondre avec ma face de « WTF »

  • Heu, pourquoi ?
  • Tu serais tellement drôle ! Mais tsé, il y a aussi le fait que tu cuisines bien, mais tu donnerais tout un show. T’es drôle pis tellement maladroite et tout le Québec te connaîtrait !

Et moi de répliquer :

  • Heu, je ne veux pas que tout le Québec me voie me planter ou me brûler.

Et eux d’enchaîner avec des : « mais t’es un personnage », « t’as un humour sarcastique », « tu fais toujours rire tout le monde », bla, bla, bla. Donc, dans le fond, ma gang d’amies était toute d’accord sur le fait qu’elles tripperaient de me voir à cette émission parce que, selon elles, j’ai la personnalité idéale pour ce show. Elles seraient fières de pointer l’écran et dire « hey, c’est mon amie ! ». Mais bon, chers lecteurs, à moins que quelqu’un m’inscrive à mon insu (si tu fais ça, je me venge et tu vas t’en souvenir toute ta vie tellement que tes fesses vont avoir eu mal) ou que les producteurs m’appellent personnellement pour me faire une offre que je ne peux refuser, JAMAIS JE NE PARTICIPERAI À UN SOUPER PRESQUE PARFAIT. Pourquoi ? Premièrement, c’est simple, je n’en ai aucune envie. Mais pour être plus drôle et parce que mon texte n’est pas assez long, voici d’autres raisons :

– Me regarder manger à la télé n’est pas la chose que j’aimerais le plus voir, ce n’est pas super sexy.

– Mon double menton n’est pas prêt pour la célébrité.

– Ma cuisine n’a pas de comptoir et n’a pas assez d’espace pour accueillir une équipe de tournage qui me regarderait me ridiculiser et baverait devant nos assiettes. By the way, pauvre équipe qui doit mourir de faim et doit fixer cinq personnes qui bouffent comme des affamés ! #pascool Ma cuisine n’est pas faite pour devenir un plateau de tournage.

– Je n’ai aucun talent artistique pour mettre une table. Je n’ai pas de belle nappe ou de beaux napperons, je n’ai pas l’œil pour ces trucs-là.

– Je sais que d’anciens participants ont été pires que ce que je pourrais être. Mais pourquoi cette émission aurait besoin d’une personne comme moi ? La fille qui peut péter sa coche et se lancer sur un monologue comique pour exprimer ses frustrations ! Really?

– Si le tournage a lieu pendant mon SPM, ce sera l’apocalypse.

– Je ne peux cuisiner sans me couper, me brûler ou briser quelque chose. Ce serait pénible à gérer ET coûteux en présence ambulancière ! On parle quand même de la fille qui s’est tordu la cheville en prenant une brocheuse sur son bureau. (Oui, ce n’est pas une blague.)

– Je suis la pire personne dans les moments de stress. Quand je panique, j’ai le fuck you facile. Pas sûr que mes majeurs légendaires seraient ce que le Québec a envie de voir durant son 5@7 familial à V.

– Je mange tellement mal. Même avec une fourchette et une riquiqui bouchée, je suis moins class qu’Omer Simpson qui engloutit une boîte de beigne. Je suis sérieuse ! Pas moyen que mon chandail reste propre et pas moyen de n’avoir rien sur le bord de la bouche. Moi ou un bébé qui apprend à manger avec une cuillère, c’est pareil ! Un hamburger ? C’est avoir des condiments jusqu’aux coudes. Ok, j’exagère un peu, mais manger comme un humain normal, dans mon cas, ce n’est pas réalisable.

– Je cuisine bien, je l’avoue. Mais je serais incapable de choisir mon menu et encore moins de préparer le tout devant une caméra qui me fixe. La pire chose pour une personne maladroite, c’est d’avoir une équipe de tournage dans sa face pour être sûr de la distraire. Come on ? C’est comme un rêve prémonitoire. Une équipe de tournage qui me fixe, moi qui fait exploser le mélangeur ou qui brûle le plat que j’ai choisi de cuisiner.

Bon, je vous entends me dire : « Tu devrais avoir confiance en toi ». Justement, j’ai assez confiance en moi pour dire que ce n’est pas du tout le genre d’expérience que j’aimerais cocher dans ma wish list. Bref, je suis la pire des amies du monde entier, parce que même si mes amies me supplient à genoux, JAMAIS JE NE VAIS M’INSCRIRE À L’ÉMISSION UN SOUPER PRESQUE PARFAIT. Sur ce, le dossier est clos.

Crédit photo: Facebook Un souper presque parfait

Karine signature

verifiedjenevieve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *