Folie intime·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

J’haïs l’hiver!

On est le 21 novembre, et ce matin c’était la première neige. Suis-je la seule à trouver que les gens ont l’air d’oublier c’est quoi de la neige? La première neige, c’est toujours la plus pénible; les gens sont si lents sur les routes, on dirait qu’ils roulent sur la neige pour la première fois. J’aurais juste envie de leur dire : «Hey, c’est pareil qu’en 2015! Aweille! avance, pas besoin de rouler à 30 sur l’autoroute.». Bref, ce matin je suis arrivée en retard au travail à cause de cette première neige.

Comment dire?

En gros, je déteste l’hiver. Plus je vieillis, plus je déteste cette saison. J’ai vraiment une haine envers l’hiver, surtout envers la glace! Je peux très bien vivre avec une belle petite neige légère, même que le froid intense, pour moi, ça se gère. Ce que je déteste le plus, c’est la glace. Vous savez la super glace qui fait en sorte que de te rendre au dépanneur est un calvaire, parce que chaque pas est calculé et préparé en fonction de mettre le pied sur la petite glace qui craque et non sur celle qui glisse? Chaque journée d’hiver, pour moi, est un risque de me ramasser sur le cul. J’ai la chienne de tomber et de me faire mal, tomber et glisser sous ma voiture (j’en suis à 8 évènements de ce genre) ou glisser, tomber et me faire frapper par une voiture! Ok, j’ai l’air paranoïaque, mais j’haïs ça, bon. La glace, c’est mon gros stress de l’hiver, parce que je suis maladroite, mais aussi à cause de ma voiture. Est-ce qu’il y a quelque chose de plus chiant que de tirer de toutes ses forces sa poignée de porte de voiture complètement gelée? Ok, je t’entends me dire, d’un petit ton qui me fait encore plus haïr l’hiver, : «Achète-toi une petite bouteille de déglace-serrure ou mets du lave-glace». Je sais criss, je sais! Pis là, après avoir réussi à ouvrir ta porte, tu mets le chauffage partout pour que tes vitres deviennent chaudes et tu te mets à la tâche, tsé la tâche chiante pour tout le monde : gratter tes vitres de char. PERSONNE tripe à faire ça, que t’aimes l’hiver ou pas, c’est impossible que tu retires du plaisir à gratter de la glace! Pour en finir avec ma haine envers la glace : les routes. Je stresse à l’idée de freiner, chaque fois que la chaussée est glissante. On dirait que ce n’est pas tous les humains qui sont dotés de la notion de sécurité sur les routes. Hey, c’est écrit en giga gros sur le panneau «Conduisez prudemment». Pourquoi tu roules en fou et que tu me colles d’aussi près? Tu ne vois pas que c’est glissant et que c’est le verglas dehors? Des fois j’aimerais installer un panneau lumineux au-dessus de ma plaque pour y inscrire des messages!

Ce qui m’enrage le plus, c’est de me lever, me préparer, comme chaque matin, sortir et BOOM : il y a 2 pieds de neige sur ma voiture, et la grue est passée. Oui, la grue, tsé celle qui tasse la neige de la rue et la crisse sur ton char, pour finalement que tu ne puisses plus voir tes roues et que tu doives pelleter encore plus de neige. Pelleter? Je déteste pelleter. Si j’avais le choix entre pelleter ou changer 10 couches de bébés, je choisirais les couches sans hésitation. Donc, après le passage de la grue, tu dois pelleter un trou, sachant déjà qu’à ton retour le soir, quelqu’un d’autre que toi va en avoir bénéficié, et qu’il y a une chance sur deux que tu aies à en pelleter un autre. Après avoir pelleté 10-15 minutes, tu te rends compte que tu es déjà en retard au travail. Tu entres dans ta voiture chauffée et tu es prête à sortir de ton trou. C’est là que tes roues décident de ne pas coopérer. Tu glisses et ne bouges pas d’un centimètre. C’est là que tu espères qu’un bon samaritain vienne pousser ta voiture pour que tu puisses sortir de ton trou, que tu avais si bien déneigé. J’ai des tractions aid, mais il faut quand même quelqu’un pour pousser. C’est là que tes voisins deviennent tes meilleurs amis! Je suis à Montréal, je peux très bien me rendre au travail en transport en commun mais, comme vous le savez si bien, «Attention, attention, une porte fermée cause un ralentissement de service sur la ligne verte».

Parlant de voisins, il y a quand même quelque chose d’intéressant à l’hiver : la solidarité. Ok, je déteste pelleter, mais je trouve ça tellement beau les soirs de grosse tempête où tout le monde est dehors en train de pelleter, et s’entraide à pousser les voitures une à une. C’est quelque chose qui m’impressionne à chaque année!

Bref. Je vais prendre une grande respiration avant de continuer de vous exprimer l’horreur que j’éprouve pour l’hiver. Je trouve ça beau l’hiver : la petite neige blanche, la buée qui sort de nos bouches, les évènements hivernaux. Mais, dès que c’est de la neige qui glace ou qui mouille, je commence à moins triper. J’aime le froid, c’est tellement réconfortant de mettre un gros pyjama confortable, des grosses pantoufles, de s’enrouler dans une grosse doudou avec un breuvage chaud. Je tripe solide sur cet aspect de l’hiver, ça et le temps des Fêtes. Mais, c’est bien parce que ces deux choses se passent à l’intérieur. Oui, oui, j’aime l’hiver, du confort de mon chez-moi, PAS dehors. Avoir de la buée dans les lunettes, avoir les pieds gelés et mouillés, avoir les cheveux plein de glaçons, avoir ”chaud-froid-chaud-froid” constamment, avoir le nez qui coule dans ton foulard, te faire asperger de ”slush” quand tu traverses la rue, attendre l’autobus beaucoup trop longtemps, rusher pour enlever ton énorme manteau quand t’arrives chez toi et que t’as une envie pressante de faire pipi, marcher dans la neige quand t’enlèves tes bottes, devoir t’habiller pour aller mettre tes poubelles dehors ou juste pour aller au dépanneur, je continue? Ok, je chiale beaucoup sur l’hiver, mais je ne suis pas la personne frustrée qui passe son temps à être négative. Je n’aime pas l’hiver, mais je vis et je m’adapte. Mais si j’avais à choisir, ce serait l’automne et le printemps combinés 365 jours par année.

J’espère que vous êtes prêts pour l’hiver! Si ce n’est pas le cas, informez-vous auprès de votre mécanicien et trouvez-vous de bonnes bottes et un bon manteau d’hiver! Sur ce, je vous souhaite un bel hiver.

 

Karine signatureetampe karianne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *