Mes chats, mes bébés

Mes chats, mes bébés J’ai toujours eu un chat chez moi. Mes parents en avaient eu 2 pour tester leur capacité de s’occuper d’un autre être vivant, avant d’avoir un bébé humain (moi). J’ai donc vécu longtemps avec Tribule – chatte d’Espagne – et… Bébé-Minou – tabi beige tellement affectueux! C’est vraiment ce dernier, décédé du diabète à ses 14 ans, qui m’a fait aimer ces bêtes poilues.

Par la suite, on a été la famille de plusieurs chats. Quand j’ai déménagé de chez mes parents, mon copain avait un chien-guide et mes colocs avaient un total de 5 chiens! Moi qui n’aimais alors pas tant les chiens, j’ai rapidement développé de forts sentiments pour ces boules d’énergie! J’amenais les chiens Mira en entraînement partout avec moi, au CÉGEP surtout. C’était beaucoup de temps consacré à ces futurs chiens-guide, mais je ne voyais pas ça comme une tâche fastidieuse. Vers leur 1 an, ils finissaient leur training et je devais leur souhaiter une bonne vie. Oui, c’est difficile, oui, je pense encore à eux, mais non, je n’y changerais rien vu que je sais qu’ils aident maintenant des personnes dans leur vie quotidienne.

Quand je me suis retrouvée sans chien Mira, je suis allée à la SPCA pour voir les chats ayant besoin d’amour. Une maman venait d’abandonner deux de ses chatons, une femelle au poil long et un mâle avec qui je suis instantanément tombée en amour. Son pelage blanc et noir soyeux était adorable, mais ce sont surtout ses yeux curieux, un gris et un bleu, qui m’ont gagné. Azur. Quand j’ai rencontré mon copain, il y a 8 ans, il venait aussi d’adopter un chat quelques années avant, Naruto. Nos chats ont donc fait connaissance et ont pris un bon long moment avant de s’aimer! On avait nos deux vieux chats d’amour et on perdait patience à devoir dépoiler tout notre linge (98% de mes vêtements sont noirs). Une chance qu’on les aime!

C’est en me rendant à mon travail un matin d’été, que j’ai entendu le miaoulement le plus aigu ever. J’ai écarté les buissons et j’y ai vu une boule de poil hirsute beige blottie dans un coin. Je n’ai pas hésité, j’ai enveloppé le bruit dans mon chandail et j’ai appellé à ma job pour dire que je ne pouvais pas rentrer. Mon copain était parti une semaine pour le travail, alors je lui ai envoyé des photos. Sans aucune intention de garder l’animal chez nous. Ça a duré 5 minutes. Je l’ai nettoyé, son poil et son oeil infecté. Je lui ai donné à boire et mon amie Dom m’a accompagnée chez le vet. BB-8 était apparemment un petit garçon de 2 mois en bonne santé. Oui je l’avais déjà nommé (on venait d’aller voir le nouveau Star Wars). Ce troisième chat n’était pas prévu, mais maudine qu’il est aimé! Je n’ai jamais eu plus colleux et plus joueur: comme un chien, il rapporte le jouet/souris qu’on lui lance à l’infini. Je lui ai fait un Instagram… oui oui.

Sa première photo, 5 minutes après que je l’aie trouvé.

 

 

Donc on a le meilleur des deux mondes des chats et chiens! Ils me réveillent chaque nuit, me suivent dans la salle de bain et veulent de l’attention constamment. Ils sont comme mes bébés, mais je redoute le moment où ils seront malades de vieillesse. En attendant, je regarde le plus jeune énerver les deux vieillards.

J’aime mes 4 hommes de la maison et je ne les échangerais pour rien au monde.

 

 

chat cat rescue kitty

ariane-signature-02-jpgverifiedsofia

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *