J’aurai bientôt 30 ans

J’aurai bientôt 30 ans. Le 6 juillet prochain, plus exactement. Je ne sais pas pourquoi, mais je vois cette date comme étant une étape importante dans ma vie. Je n’ai pas peur de vieillir, au contraire. J’accueille mes 30 ans comme une sorte de libération, un renouveau, une nouvelle aventure. J’ai l’impression que ma vingtaine a passé comme un coup de vent. Je regarde tout ce que j’ai vécu ces 10 dernières années et je n’arrive pas à croire tout le chemin que j’ai fait pour me rendre où je suis aujourd’hui. Je me questionne sur certains moments de ma vie, je me demande si j’aurais pu faire autrement. Puis, j’arrive toujours à la même conclusion : le passé, c’est le passé. Concentre-toi sur l’avenir ! C’est sûr que j’effacerais certains souvenirs et que je modifierais quelques petites choses, mais j’ai plein de belles années devant moi pour en créer de nouvelles. Et, il n’est jamais trop tard pour réparer certaines choses qui ont été brisées dans le passé.

Ce sont 10 années où j’ai vécu d’innombrables instants de joie, mais aussi énormément de moments noirs, tristes et difficiles. Alors que j’écris ces mots, je traverse la pire période de ma vie : un moment de stand-by où je dois prendre soin de moi et réapprendre à vivre avec un trouble qui fait partie de mon ADN. Selon les médecins, celui-ci m’habite depuis le début de mon adolescence, mais je l’ai refoulé toutes ces années. Maintenant, j’essaie de bien aller, de vivre avec tout ce qui se passe et d’assimiler plein de trucs qui sont avant tout pour mon bien. Pour une fois dans ma vie, je pense à moi et je prends le temps de faire ce qu’il faut pour recharger ma batterie à 100%.

Le fait que cet épisode de ma vie arrive à l’aube de mes 30 ans me donne le courage de continuer d’aller mieux pour vivre pleinement le début de ma trentaine, avec les soins dont j’ai besoin et tous les outils nécessaires pour une vie heureuse et équilibrée. C’est certain qu’il est impossible de ne pas faire une rétrospective des 10 dernières années, et même des 15 à 18 dernières années : le secondaire, le cégep, l’université, les déménagements, les relations amoureuses, les ami(e)s, etc. Je regarde le passé et j’avoue avoir de magnifiques souvenirs. J’ai amplement profité de ma vingtaine et je n’ai aucun regret, à part celui de ne pas avoir assez pris soin de moi, chose qui aurait pu me sauver de plusieurs moments moins plaisants. Mais comme on dit, il n’est jamais trop tard pour reprendre le contrôle de sa vie. C’est exactement ce que je fais en ce moment et que je continuerai de faire armée de mes 30 ans.

Je souhaite réellement être heureuse et profiter de la vie au maximum, continuer de m’entourer de gens formidables, surtout de ceux qui font partie de ma vie depuis si longtemps et que je ne vois pas assez souvent à mon goût. Je souhaite avoir une vie saine, continuer de rêver, de réaliser mes ambitions et de travailler fort sur les projets auxquels je crois, rester fidèle à moi-même, respecter mes valeurs et sourire à pleines dents à chaque moment formidable que la vie m’offrira.

Et puis, c’est certain que je souhaite également recevoir plein de cadeaux et me sentir comme une princesse le temps d’une journée. Être entourée de tous les gens que j’aime, oublier tout et simplement vivre le moment présent. J’aimerais aussi avoir une pinata en forme de licorne ou de cactus. C’est pas parce qu’on a 30 ans qu’on ne peut pas garder son cœur d’enfant, non ? En plus, je trippe vraiment sur les pinatas. Je rêve aussi d’une machine à espresso, de pouvoir faire mes lattes moi-même et d’en boire une bonne tasse en pyjama le matin sur mon balcon : le rêve. De plus, ma machine actuelle est brisée, ce qui fait que j’attends fermement le jour de ma fête pour voir si j’aurai enfin la machine de mes rêves. Bref, si vous voulez me gâter pour mon anniversaire de 30 ans, n’hésitez surtout pas. Vous ferez de moi une fille encore plus heureuse qu’au moment de détruire une pinata et de bousculer tout le monde pour amasser le plus de bonbons possible ! #joke ce n’est pas mon genre de chercher à ce qu’on m’offre des cadeaux.

Avoir 30 ans, ça implique aussi de vieillir. Beaucoup de gens autour de moi ont peur de ça. C’est sûr que prendre de l’âge, c’est aussi faire le lien avec la mort. Pour ma part, je n’ai pas peur de vieillir, je n’aurai que 30 ans. Il me reste encore plein d’années de bonheur à vivre avant de réellement vieillir dans mon cœur et dans ma tête. Je souhaite réellement que de passer le cap des 30 ans sera une belle grande aventure de ma vie d’adulte et que plein de belles choses m’attendent. 30 ans, c’est quand même juste un chiffre. On a l’âge qu’on décide d’avoir dans son cœur.

Je vais clairement vous raconter les festivités entourant mon 30e anniversaire, parce que oui je suis comme ça !

 

karine-signature-02 etampe karianne 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *