Carnet de style·Dominique Babin

Carnet de style: Comment perfectionner son resting bitch face

On se rend compte assez rapidement que parler de mode, ce n’est pas vraiment mon sujet favori ni mon thème préféré à aborder en texte. Mais il n’en demeure pas moins que si vous me croisez ou si vous avez observé mes photos, en général, il y a une chose que je porte fièrement et ce partout où je vais; mon resting bitch face (RBF). Il est utile dans toutes les occasions et se jumelle bien à n’importe quelle tenue. Ce que j’aime bien avec mon RBF c’est qu’il me vient assez naturellement. L’air bête mi-agacé que dégage mon visage qui se veut, dans le fond, juste pas ben ben expressif, est une parfaite barrière pour inciter la plupart des gens à ne pas m’approcher et à ne pas venir me parler dans les transports en commun. Une fois qu’on l’a adopté, il est vraiment difficile de s’en départir. C’est donc un look que j’offre au travail, lors de dates et potentiellement, très probablement, lors de ces netflix and chill.

Souvent, on va demander aux gens de sourire, étant le look que certaines personnes trouvent plus approprié et esthétique. Cependant, il semble toujours un peu forcé lorsqu’il n’est pas fait de manière naturelle, pour la simple envie de sourire devant un évènement qui nous amuse ou nous rempli de bonheur. C’est pourquoi le RBF est celui que j’ai adopté, puisque dans la vie quotidienne, à tout moment du jour, je ne suis pas sur le bord d’avoir une émotion ou de vouloir sourire à des étrangers.

Pour obtenir le parfait RBF, c’est bien simple. Il suffit de trouver à l’intérieur de soi-même aucune raison particulière de sourire. Contrairement à ce que l’on peut penser, le resting bitch face est l’absence d’expression du visage, ce qui, ironiquement, te donne un peu l’air bête, hautain ou légèrement fâché. Toutefois, c’est mon look préféré étant donné que j’excelle à le réaliser.

 

Folie Sofia logo reviseure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *