Charline Ibarra·Folie intime

La communication par message texte

17h00: …..

17h02: …..

17h06: …..

« Pourquoi il ne me répond pas??? »

Levez votre main, ceux qui n’ont jamais vécus de frustration face à votre écran de cellulaire, à l’égard d’un message texte!

C’est hallucinant comment la communication a changé, depuis l’invasion des cellulaires dans nos vies…

Supposés nous permettre de garder contact avec notre entourage et notre famille, les messages textes nous éloignent pourtant de ceux qui vivent sous notre propre toit!

Et que dire de l’ortograf utilisé?

Des accidents causés?

Or, le mal dont je désire mettre de l’avant ici, c’est celui qui gruge nos relations inutilement, à mon humble avis.

Le décodage de messages texte…

« Je viens de lui écrire un message de 10 lignes, et elle me répond par; OK? »

« Je lui ai envoyé un message y’a 15min et il ne m’a pas répondu… même s’il l’a lu! »

« Je ne vais pas lui écrire la première encore une fois, cela suffit! »

« Il vient de publier sur Facebook, mais pas capable de répondre à mon message? »

Moi, la première, ai un rythme de Vie effréné; le travail, les enfants, le soccer, le karaté, le gym, l’épicerie, les soupers, bref, je n’ai pas, ou que très peu de temps libre. J’aimerais bien m’accorder des périodes pour appeler ceux que j’aime et prendre de leurs nouvelles, or même quand j’ai 7 minutes de répit, les enfants me retrouvent après 2,5 minutes top chrono! Donc, entre le bain de la petite et le démêlage de ses cheveux, je réponds à mes messages textes ou j’en envoie dans l’espoir que l’autre personne soit scotchée sur son cellulaire, prête à me répondre subito presto!

Dépendant, du moment où vous m’attrapez pour une conversation, cela ce peut que vous receviez un:

« Oui, ça va! Toi. Tu as raison, je n’ai pas répondu à ton message d’avant-d’avant-d’avant hier, je l’ai vu mais bon. C’était vraiment plaisant de se revoir, j’ai adoré moi aussi. Toi, quoi de neuf? »

Ou….

« Oui. Occupée, se reparle demain. »

Ouin… plate de même! C’est moi.

Et pourtant, je vous aime, je suis sincère dans la relation que j’entretiens avec vous, j’aimerais avoir de vos nouvelles et entendre votre voix familière à l’autre bout du téléphone ou encore plus, vous voir en personne, partager un repas, rire, se serrer dans les bras.

Assurément, mes échanges sporadiques m’attirent des foudres quelquefois. Des malentendus et des discussions qui sombrent dans des explications à n’en plus finir ou voire, des gens qui s’écrivent à mon sujet pour savoir si je vais bien ou si je suis encore vivante!

Mea culpa à ceux qui se reconnaîtront. ♥

Et qu’en est-il de ceux et celles qui vivent dans l’attente de leur tendre-moitié ou amis, les yeux rivés sur leur écran noir?

Vérifie. Revérifie. S’assure que le cellulaire est bel et bien fonctionnel.

Les insécures. Les théâtraux. Les réalisateurs de scénarios rocambolesques.

Tromperie. Bouderie. Fin du monde. Ahhhhhhhh!

Je ne juge pas, pas du tout.

J’ai moi-même eu ma période sombre et malsaine avec mon cellulaire.

D’ailleurs, j’ai vaincu cette phase et maintenant j’utilise mon expérience pour calmer les doutes et empêcher ces gens de bombarder le clan ennemi (!) de messages accusateurs et haineux sous le coup de l’impulsivité.

La 3ième guerre mondiale, je l’ai empêchée une bonne vingtaine de fois.

Messieurs, vous ne le savez pas mais je vous ai sauvés!

Un message texte, avec ou sans émoticônes, restent un message texte: bref, dénué de sentiments précis pour la personne qui le reçoit, et surtout sans guide d’instructions.

Soyons moindrement cléments et patients!

Et de grâce, jamais en conduisant.

 

2 réflexions au sujet de « La communication par message texte »

  1. Une fois de plus, je suis conquis. Beau texte, je ne s’aurais par quel emoticon vous transmettre ma joie de vous lire 😃😁😄😆 A la prochaine publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *