Ariane Martineau·Folie familiale·Folie intime·Tous les articles

Chère filleule

Chère filleule,

Je sais, je sais, tu es présentement beaucoup trop jeune pour pouvoir lire cette lettre. Je t’écris tout de même pour te parler de ce qui me passe par la tête quand je pense à ton futur, au futur des jeunes enfants de ton âge, 2 ans, bientôt 3.  Avant tout, il faut absolument que je te dise que tes parents t’aiment tellement et qu’illes font tout en leur pouvoir pour te rendre heureuse. Même si ce n’est pas toujours facile, même si parfois tu te dis qu’illes ne comprennent pas ce que tu veux (ce qui risque d’arriver encore souvent durant ton adolescence). Tu es toute petite, mais tellement débordante d’intelligence, d’énergie et de curiosité. Lorsque ton parrain et moi allons te visiter, on emmagasiner toujours 1000 souvenirs qui nous font patienter à notre prochaine rencontre. Même si on est loin, on pense à toi.

Je veux que tu saches que je serai toujours disponible à t’écouter si tu as besoin de parler de tout et de rien. Que ce soit positif ou négatif. Je ne crois pas qu’on peut avoir trop d’oreilles attentives dans sa vie. J’ai des parents exceptionnels et, pourtant, j’avais l’impression d’être seule au monde durant une partie de mon adolescence. On n’est pas à l’abri de ces montagnes russes d’émotions incontrôlables.

Je veux te dire que la vie ne sera pas toujours facile, mais que les bons moments valent tellement la peine, que tu te feras des souvenirs pour tes vieux jours, des histoires à raconter aux plus jeunes. Je pourrais justement partager avec toi ces moments, mais je me garde d’autres lettres pour te raconter ces anecdotes.

Il fait gris aujourd’hui, mais ça ne me rend pas triste, parce que je sais qu’après ce temps, le soleil arrivera. En plus, les journées pluvieuses sont relaxantes et réconfortantes selon moi. J’ai hâte d’entendre ce que tu en penses, toi, du haut de tes 3 pommes. Tu jases déjà beaucoup, mais moins quand je suis là, vu qu’on ne se connait pas encore assez. Je suis impatiente de ces futurs moments.

Ta marraine qui t’aime beaucoup,

Ariane

 

 

 

 

ariane photographie cheveux verts portait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *