Veronique Desrochers

Reconnaissance envers les sens de la vie

Assise sur un rocher près de l’eau, j’écoute le son des canards et des oiseaux. Je peux regarder mon garçon courir et caresser tout doucement les petites vagues en mouvement. J’observe les magnifiques couleurs des feuilles, le ciel est d’un bleu pastel époustouflant, et que dire du soleil. Je le sens sur mon visage et ma peau, il est puissant, mais agréable. Le paysage qui m’entoure est gratuit et m’apaise profondément.

Un peu plus tôt, je me suis arrêtée dans une brûlerie pour y boire un latté sans y ajouter de saveur, seulement pour le plaisir de savourer le bon goût du café. J’ai marché paisiblement main dans la main avec mon garçon. Sentir ma main qui enveloppe la sienne me procure un sentiment de sécurité, une forme de protection et d’amour. Sa main est douce, sans fermeté et elle est en symbiose avec la mienne. Son sourire est pur et se produit dans le moment présent.

À notre retour, j’écoute une musique classique qui me porte à réfléchir. Je me considère chanceuse de posséder tous mes sens, car en une journée, j’ai pu voir un magnifique paysage et le visage de mon enfant qui s’émerveille d’un rien. J’ai pu entendre les sons de la nature, de la musique, les gens qui conversent ou les rires de mon fils. J’ai pu toucher des feuilles et tenir une petite main qui me fait sentir d’une importance incroyable et unique. Nous avons une chance inestimable de posséder nos sens. Nous devons en être reconnaissants et considérer les petites choses comme un bijou que la vie nous donne en cadeau !

Folie veronique logo auteurmarieve duchaine reviseure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *