Folie mode & beauté·Jennifer Martin·Tous les articles

Tous mes trucs et mes astuces pour le Black Friday

Comme toute blogueuse qui se respecte, j’adore la mode, mais surtout j’adore aller flâner dans les magasins. Je dis souvent à la blague que je ferai une excellente retraitée qui passera ses journées dans les centres d’achats ou, idéalement, dans les « outlets » en Floride.

Tout ça pour dire que je n’ai aucun problème à passer plusieurs heures dans les boutiques sans jamais m’ennuyer. C’est pourquoi la journée du Black Friday figure parmi mes journées préférées de l’année. Non seulement j’y vais toujours, mais depuis 2 ans, je prends même congé du travail pour être aux premières loges dès 8 h le matin. Je vais porter mon fils à l’école, je me prends un déjeuner à emporter chez Tim Horton’s, je mets de la musique de Noël dans le tapis et je pars le cœur léger vers la Place Rosemère, mon centre d’achat préféré pour en profiter.

J’arrive sur place, je laisse mon manteau dans le coffre arrière de ma voiture pour ne pas être encombrée, je place ma sacoche en bandoulière pour avoir les mains libres et je suis prête à passer à l’attaque. Dès que j’entre dans le hall du centre commercial, j’entre dans une bulle de plaisir, n’en déplaise à ceux qui prônent la simplicité volontaire.

Folie Jen Black Friday

En premier lieu, je profite toujours des quelques jours précédents le Black Friday pour tenter de connaître le plus possible les offres à surveiller. Pendant 2 ans, H&M offrait des cartes-cadeaux aux 300 premiers clients de montants variant entre 10 $ et 300 $. Ils n’ont pas renouvelé le concept l’an passé, mais je croise les doigts pour cette année. Place Rosemère propose depuis 2 ans, des chèques-cadeaux aux clients qui apportent des factures totalisant un certain montant (entre 50 $ ou 100 $). Moi, je trouve ça génial ! L’an passé, j’ai cumulé près de 40 $ en cartes-cadeaux juste en montrant mes preuves d’achats. J’ai donc pu rajouter ce montant à mon budget et j’ai pu en profiter encore plus. Ça vaut donc la peine de zieuter les pages Facebook des différents centres commerciaux afin d’en apprendre un peu plus sur les offres spéciales offertes cette journée uniquement.

De plus, dans les dernières années, la plupart des magasins offraient au moins un rabais de 30 %. C’était le cas chez Ardene, chez Urban Planet, Sirens et Dynamite. Dans les Boutiques Pentagone, il était possible de piger son rabais et d’obtenir jusqu’à 40 % de rabais sur sa facture. Les boutiques Bath and Body Works proposaient 3 produits gratuits à l’achat de 3. Je ne suis pas allée voir du côté de l’électronique, mais je sais que c’est surtout dans ce domaine que l’on retrouve les meilleurs rabais. Que ce soit Future Shop, Best Buy ou les grandes chaînes, il est possible de consulter les circulaires afin de savoir quel achat vaut la peine d’être fait en ce jour de solde exceptionnel.

Je profite toujours de cette journée pour faire la majorité de mes cadeaux des Fêtes, puisque les rayons sont bien garnis, que je suis certaine d’éviter la cohue des jours précédents Noël et risquer d’avoir un choix limité. Je termine toujours mes achats le 22 ou le 23 décembre malgré les gens stressés et les longues files d’attente, il reste que le plus gros de mes cadeaux se fait toujours la journée du Black Friday.

Mon arme secrète pour profiter au maximum de cette journée ? Mon papa qui m’accompagne fidèlement depuis 2 ans et qui se fait un plaisir de partir à la chasse aux cartes-cadeaux avec moi. Il m’attend toujours à l’entrée de la Place Rosemère, se promène avec son café à la main et s’assoit patiemment dans les différents fauteuils dans les boutiques et tient mes sacs pendant que je déambule dans les allées. On en profite pour jaser et passer un bon moment père-fille. Il fait quelques achats pour Noël, me donne ses factures afin d’obtenir des cartes-cadeaux supplémentaires et s’amuse de me voir triper comme une enfant dans les boutiques. Ok, il me trouve peut-être un peu intense, mais il le fait avec le sourire et je sais qu’il apprécie sa journée.

Bref, cette année ne fera pas exception. Ma journée de congé est planifiée, mon budget est prévu en conséquence et j’ai déjà commencé à préparer mes listes de cadeaux. J’attends cet événement avec impatience et je sais que j’en profiterai au maximum.

Bien sûr, le summum serait de gagner à la loterie la veille.

Je peux toujours rêver, non ?

                      

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *