Tous les articles·Veronique Desrochers

En silence

Parce qu’avec le temps, j’ai compris que tu ne me rendais plus mal à l’aise.

J’ai compris que tu m’as sauvé la face dans quelques situations.
Parce que parfois tu es glaciale, mais réfléchie.

Par moment de turbulences, je te veux à tout prix.
Je voudrais que tu cesses lorsque l’ignorance est présente.

Tu me rends songeuse lorsque l’individu ne me répond pas.
Parfois, tu laisses ta trace en signe de tristesse.

La sagesse m’a appris avec le temps que tu te dois d’être là.
Lorsque je suis sur le point de dormir, je te caresse amoureusement.

Tu es celui qui est si fort et tellement faible à la fois.
Je crois que tu te laisses apprivoiser par les événements de la vie.

Que ceux qui ont blessé parce qu’ils n’ont pas su te garder comprennent aujourd’hui que tu es un allié.

Parce que silence n’est pas signe de lâcheté, mais plutôt de sagesse et d’apprentissage.

Folie veronique logo auteur marieve duchaine reviseure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *