Folie familiale·Folie intime·Melanie Dunn·Tous les articles

Je m’ennuie de mes Noël d’enfance

Je me souviens de tous ces Noël, quand j’étais petite avec ma famille. J’ai été longtemps enfant unique, donc j’étais vraiment gâtée par toute ma famille. Mon père adorait cette période et il me donnait un petit quelque chose presque chaque matin : souvent des vêtement pour ma poupée Bout’chou (ceux qui en ont eu doivent avoir une idée de mon âge maintenant) ou des accessoires de Barbie, j’en avais pour tout le quartier. Je me souviens aussi de la montagne de cadeaux sous le sapin. Ma cousine Annick et moi avions souvent les mêmes cadeaux pour ne pas faire de chicane. Quand ma sœur est arrivée le 4 janvier 1989, c’était vraiment le plus beau cadeau que je pouvais recevoir. Je la voulais tellement ma petite sœur (grosse, parce qu’elle était tellement potelée avait tellement de cheveux qu’no aurait dit une perruque). C’était fou! Je pense que c’est à ce moment que j’ai compris que Noël et ses douzaines de cadeaux ne faisaient pas le poids face à la présence de la famille. C’était vraiment ça, Noël.

Les party de famille à Chicoutimi, avec les oncles et les tantes, c’était fou! Il y avait tellement de monde avec des enfants qui courent partout que l’on louait parfois une salle. Il y avait un DJ, alors on dansait jusqu’à tomber de fatigue. C’était vraiment le bon temps, car en vieillissant, je me rends compte que Noël perd vraiment de sa magie. Mes enfants grandissent et sont maintenant des ados et le père Noël n’existe plus, les lutins non plus. Alors, on dirait que je perds l’envie de décorer, de fêter et je pense vraiment à mon grand-père qui a 81 ans. Pour lui, ça fait longtemps que la magie des Fêtes est partie, ses petits-enfants ont bien grandis et ses arrières petits-enfants aussi.

La magie, en devenant adulte, laisse place à la nostalgie. Je ne peux pas croire qu’à 38 ans, je me sens triste à l’approche des Fêtes. J’aimerais tellement retrouver l’excitation de quand j’étais enfant, de se retrouver tout le monde ensemble pour voir les plus jeunes ouvrir leurs cadeaux et voir les petits yeux brillants. Je pense vraiment que ma grand-mère était le ciment de cette magie. Depuis qu’elle est partie, cela fait bientôt 18 ans, tout a changé.

Je n’ai jamais aimé cuisiner et particulièrement durant les Fêtes, parce qu’on devait faire des tourtières en quantités industrielles afin de tenir durant les Fêtes. Des beignes qu’on devait regarder de loin parce que ce n’est pas pour aujourd’hui, c’est pour Noël et la visite. Et mon père, qui lui veut faire ses petits pâtés au porc et sa méga grosse tourtière du Lac (moi je n’aime tellement pas ça, mais faut croire que lui oui, parce que depuis que je suis plus vieille je ne suis plus obligée d’en manger.).

J’ai eu plusieurs Noël différents : ceux chez mon pépère et ma mémère dans leur logement, ensuite chez mes parents, toute la famille à Rawdon où l’on faisait de la motoneige et de longues marches sous la neige, ce sont vraiment mes meilleurs souvenir d’adolescence.

Puis j’ai eu mes enfants, donc les Noël chez mes beaux-parents à St-Alphonse, où papi Roger faisait une patinoire pour son Jérémi qui adore le hockey et sa petite Arielle qui commençait à patiner. Il entretenait la patinoire et c’était vraiment un travail demandant, mais il le faisait avec plaisir pour ses petits-enfants. Mais cette année, Noël a un sens tellement différent. Mes parents et mon frère ont passé au feu et n’ont plus de maison, mes beaux-parents ont vendu la leur et sont maintenant en condo. Alors pour nous, tout est chamboulé. Mais je crois vraiment que le plus important, ce n’est pas l’endroit où on fête Noël, mais plutôt d’avoir notre famille présente et en santé avec nous et nos enfants. J’ai vraiment le sentiment que d’avoir un toit au-dessus de nos têtes, un bon repas et tout ceux qu’on aime, c’est vraiment ça, la magie de Noël.

Et vous comment se passe vos Fêtes de Noël?

Folie Melanie logo auteur 

Une réflexion au sujet de « Je m’ennuie de mes Noël d’enfance »

  1. Article très bien inspiré. cela me rappelle beaucoup de beaux souvenirs. Par contre, ma famille à moi est une famille nombreuses et avec les oncles, les tantes et les cousins et cousines, il y a toujours un beau monde au pied du sapin avec une montagne de cadeaux. Soit chez les parents ou soit chez les grands parents, chaque noël est a toujours été d’agréables moments passés en famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *