Folie critique·Folie culturelle & artistique·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Mes lectures 2017 

En 2017, j’ai lu beaucoup, ça faisait très longtemps que je voulais prendre plus de temps pour la lecture. J’ai tellement lu que c’est maintenant une activité incrustée dans ma routine. Mon objectif pour lire et vivre de belles histoires : un livre minimum par mois. J’ai une très grosse pile de livres qui n’attend que d’être lue et encore beaucoup d’autres à venir avec les tonnes de sorties littéraires que nous avons au Québec. J’ai d’ailleurs créé une page pour échanger sur mes lectures avec d’autres passionnés comme moi. Il s’agit du groupe « Livres québécois : partage, discussion & passion».

En 2017, j’ai découvert de nouveaux auteurs, entre autres grâce aux livres que j’ai reçus pour le blogue, mais également grâce aux réseaux sociaux. Je me suis également déplacée plus souvent dans des librairies. J’ai la chance d’habiter près d’une librairie indépendante qui s’appelle L’Écume Des Jours, située dans le quartier Villeray.

-La trilogie La Bête : j’ai découvert David Goudreault, à mon plus grand bonheur. J’ai dévoré cette trilogie dont je vous ai d’ailleurs parlé juste ICI.

Sauf que je n’ai rien dit : magnifique roman, émotif, difficile, mais tellement important. Un message crucial et des mots choisis avec intelligence.

– 3 livres de Valérie Chevalier : J’ai déjà hâte au 4e roman de cette auteure. Je vous ai d’ailleurs parlé de ses 3 livres que j’ai lus durant l’été juste ICI.

Les trois carrés de chocolat : livre rapide à lire, mélange de textes et d’images. Un sujet à parler encore et encore. Perturbant, qui rentre dedans et qui en même temps fait du bien.

Gourganes : un merveilleux livre, une découverte. Se sentir dépaysée, découvrir une nouvelle culture et rester à l’affût tout le long face à une relation mère-fille pas très saine ni compréhensible.

L’enfant mascara : en 2017, j’ai découvert Simon Boulerice. C’était un manque flagrant dans ma vie, j’ai presque tout acheté les romans écrits de cette main de maître. C’est le premier que j’ai lu et en fait je suis passé au travers le temps d’une journée. Toujours et encore plus de Simon Boulerice SVP.

Le Monstre, La suite : j’ai rédigé un article sur la suite du livre Le Monstre ICI, un livre qui a chamboulé tant de choses dans ma vie. Un livre qui a été un soulagement, un guide, une nécessité. Ingrid Falaise est une femme incroyable qui a mis sur papier la souffrance ainsi que l’espoir et qui les a mis ensemble, entre deux bouts de carton.

Déterrer les os : un autre sujet nécessaire d’aborder, mais écrit avec classe et fluidité. Chaque mot est choisi avec soin et c’est un personnage que l’on veut prendre dans nos bras.

Quelque part entre toi et moi : j’ai découvert cette auteure cet été. Ce roman, son troisième, est venu chercher quelque chose de puissant et de caché en moi. Une histoire tumultueuse bien détaillée qui nous donne envie de rencontrer les protagonistes. Sur ma liste se trouvent les deux premiers romans d’Annie Quintin.

La mort d’une princesse : India Desjardins. Femme que j’admire tellement. J’étais heureuse qu’un nouveau roman écrit de sa main se retrouve en tablette. Je l’ai lu à un moment important de ma vie. Loin de chez moi, ses mots m’accompagnaient. J’avais le sentiment d’y retrouver conseil. Divertissant, mais aussi très attachant.

Les filles bleues de l’été : je l’ai également lu lors de mon voyage à Cuba. Lourd, mais si beau à la fois. D’une poétique exemplaire. Les détails nous donnent l’impression d’être spectateur de l’œuvre en entier, sur place, sur le bord du lac. Un sujet à aborder avec soin, ce qui est le cas dans ce livre.

TPL : les filles sont-elles folles? : j’ai lu le 2e livre des Sœurs Stratis lorsque j’étais loin de chez moi. J’avais besoin d’être accompagnée, comprise, conseillée et c’est ce que ce livre m’a offert. Après ma lecture, j’ai compris que je n’étais plus seule.

Pour 2018, je me souhaite encore plusieurs belles découvertes, la littérature québécoise me fascine et les histoires sont si magnifiques. Dans ma liste, j’ai Nelly Arcan, Simon Boulerice, Patrick Sénéchal, Joseph Elfassi et plusieurs autres. On s’en reparle au courant de l’année ou lorsque je ferai ma rétrospective littéraire 2018.

Bonne lecture tout le monde !

 Valérie_réviseure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *