Folie locale·Folie mode & beauté·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Mes nombreux changements capillaires

Depuis l’adolescence, je me colore les cheveux. C’est certain qu’à cette époque je n’allais pas dans un salon. C’est entres amies que l’on s’improvisait coiffeuse. J’ai eu des horreurs comme de superbes colorations. J’ai essayé plusieurs couleurs, j’étais vraiment YOLO. Durant le cégep, je me suis assagi un peu sur les couleurs flash et j’ai opté pour des couleurs plus naturelles. Ma couleur naturelle, je ne l’ai jamais aimée. Je regarde de vieilles photos et c’est définitif.

 

De plus, mon toupet c’est pas touche! On a déjà essayé de le faire pousser ou de me faire une frange. Il n’y a rien à faire, j’ai besoin de mon toupet, c’est vital. J’ai peut-être le front pudique, je ne sais pas, mais sans toupet, je ne suis pas à l’aise.

Au cégep, j’ai changé quelques fois de couleurs, mais sans plus. Passant du roux cuivré au brun et même au auburn. J’ai tout de même coupé mes cheveux courts après les avoir eu un peu plus longs!

Mais c’est vraiment vers mes 25 ans que j’ai fait de gros changements. Principalement le roux. Dès que ma coiffeuse de l’époque m’a teinte en rousse, un roux vraiment magnifique, j’ai su que c’était MA couleur parfaite. Ce qui veut dire que je l’ai gardée pendant vraiment trop longtemps. Comme vous pouvez voir sur mes photos, j’ai tout fait avec cette couleur, même rajouter du blond au travers, je les ai eu très longs.

Puis, aujourd’hui, mon coiffeur Simon (du Le Villeray artistes coiffeurs) m’a littéralement sortie de ma zone de confort pour me créer des colorations complètement sublimes. J’étais tellement habituée de toujours être rousse, que je ne regardais jamais les autres couleurs. On a commencé doucement avez une coloration pêche, où ma pigmentation rousse ressortait encore. Mais depuis décembre, c’est le mauve et le rose qui habitent ma chevelure et j’adore ça! J’ai déjà hâte au prochain changement que nous ferons : lavande, gris? Qui sait ? Je lui fais totalement confiance.

J’avoue avoir aimé le roux et que j’aimerai toujours cette couleur sur moi. Ne l’étant pas naturellement, je ne peux me nommer en tant que vraie rousse. Mais si je devais choisir une seule couleur, si on me restreint à une couleur pour le reste de ma vie, je choisirais le roux sans hésitation.

Et vous, est-ce que vous avez essayé beaucoup de colorations dans votre vie ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *