Collaborations·Folie critique·Folie gastronomique·Folie locale·Jennifer Martin·Tous les articles

Folie Urbaine a testé le nouveau menu du Gras Dur

*Avertissement*

Ce texte pourrait vous donner faim et vous créer des envies de sorties au restaurant, nous préférons vous en avertir.

Étant toutes des amatrices de bonne bouffe et de soirées entre amies, nous étions très emballées lorsqu’Annie et Stefan, les propriétaires du maintenant réputé restaurant Le Gras Dur, nous ont conviées à venir tester leur nouveau menu ainsi que leurs classiques. C’est un privilège immense que de pouvoir en apprendre plus sur leurs valeurs, les secrets de leurs recettes, leur personnalité et surtout sur les différentes saveurs que l’on retrouve au menu.

Véritables passionnés de cuisine, jaser avec Annie et Stefan est un pur plaisir. Sympathiques, accueillants et divertissants, on a l’impression de jaser entre amis et d’être happés par leur joie de vivre. Annie a les yeux pétillants et semble toujours avoir la tête pleine d’idées, alors que Stefan inspire le respect dans la maîtrise incomparable de sa cuisine. C’est réellement stimulant de converser avec eux.

Récemment agrandi, le restaurant offre maintenant un bel espace et une terrasse pour accueillir ses clients. Le décor est dépareillé et chaleureux, on adore les murs de bois et de briques, les accessoires vintages et la bonne musique qui oscille entre les vieux succès de rock et les classiques de la musique québécoise.

Folie a testé menu Gras dur

Alors que nous étions à quelques jours du Mac’N Cheese Week, c’est évidemment ce classique qui était à l’honneur lors de notre passage. Ayant déjà gagné de nombreux prix, Annie et Stefan aimeraient bien voir leur recette couronnée et ainsi ajouter le titre de recette gagnante pour l’année 2018 de la semaine du macaroni au fromage à leur impressionnante liste. Celle-ci se compose d’un sandwich au fromage L’Hercule de Charlevoix de la Laiterie Charlevoix, de beurre d’arachides, Jelly and Bacon arrosé de sauce Firebarns au Bacon. Complètement décadent, le mélange des saveurs est très original et nous croyons sincèrement en ses chances de gagner. C’est d’ailleurs le coup de cœur de Karine et Ariane. Pour en apprendre plus sur le Mac’N Cheese Week qui aura lieu du 9 au 15 avril, vous pouvez cliquer ICI.

Jen Gras dur

Qui n’aime pas la poutine, ce grand classique de notre cuisine québécoise ? Eh bien, saviez-vous que Le Gras Dur sert une poutine aux fruits de mer qui a remporté la première position lors de la dernière Poutine Week ? Elle est composée de frites fraîches, de fromage en grains, de crevettes, de bisque de homard accompagné d’une sauce au beurre d’arachides, de sauce sriracha et d’oignons croustillants, j’ai adoré son goût épicé. Savoureuse, elle saura surprendre, mais surtout combler même ceux qui n’osent pas déroger de la recette originale. Un gros coup de cœur pour la grande amatrice de poutine que je suis.

Jen parle du Gras Dur

Jenni parle du Gras Dur

On ne peut passer sous silence la poutine Tousqui, grande gagnante du festival de la poutine de Drummondville, dans laquelle on retrouve des schnitzels de poulet et du chou braisé. Un vrai délice en bouche et on vous partage un fait des plus impressionnants : cette poutine représente 50 % des ventes totales du restaurant et des trois camions de rue appartenant à Annie et Stefan. Comme quoi même les classiques peuvent être revampés et obtenir du succès !

Jennifer parle du menu du Gras Dur

Nous avons aussi eu la chance de déguster la poutine Cheeseburger, gagnante de la 2e position de la Poutine Week 2017 dans laquelle on retrouve vraiment le goût du hamburger avec du bœuf haché, de la sauce au poivre et une sauce à burger concocté par Stefan, qui maîtrise parfaitement les ingrédients pour la composer.

Jennifer parle du menu du Gras Dur

Nouveau menu du Gras Dur

Un de nos gros coups de cœur lors de cette soirée ? Le tartare de saumon asiatique qui, sans surprise, a obtenu la 1re place au Tartare Fest 2016. Moi qui ne suis pas une grande amatrice de tartare habituellement, je suis littéralement tombée en amour avec celui-ci. Vraiment un must à déguster pour tous les amateurs de tartare. On retrouve aussi au menu celui au bœuf, au thon et au cheeseburger.

Nouveau menu du Gras Dur

Jennifer Gras Dur

De plus, pour ceux qui ne consomment pas de viande ou qui désirent faire attention à leur cholestérol ou à leur poids, Le Gras Dur offre une variété de plats végétaliens et végétariens tels que le poke de thon, le grilled cheese La Bet, le Mac burger ainsi que celui à l’aubergine ou à l’avocat. De quoi ravir ceux qui désirent tout de même profiter de l’expérience culinaire offerte au restaurant.

Jennifer parle du menu du Gras Dur

Nos estomacs bien remplis, nous avons quand même pris soin de garder une petite place pour le dessert. Dégustant d’abord un bon thé David’s Tea, nous aurions aussi pu nous régaler d’un bon café concocté par un véritable barista. Alors qu’habituellement on peut commander des biscuits Oreo frits, le temps des sucres oblige, c’est le biscuit feuille d’érable qui était au menu lors de notre passage. Chaud et tendre, ce fut un vrai plaisir pour mes papilles gustatives, surtout accompagné d’une dégustation de crème glacée maison. Eh oui, Annie et Stefan cuisinent même leur propre gelato ! Amaretto, pistache, vanille et noix de coco sont les choix qui s’offraient à nous et c’est avec gourmandise que nous avons consommé le tout. Ils feront assurément fureur cet été lors des soirées chaudes !

Jen parle du Gras Dur

Jennifer parle du menu du Gras dur

Présents entre chaque service pour s’assurer que nous ne manquions de rien, nous avons eu l’occasion de leur poser la question qui caractérise toutes nos entrevues : Quelle est ta plus grande folie ?

Annie :

Stefan et moi, on a l’habitude de partir régulièrement en road trip. On adore faire de la route et se retrouver ensemble. Lorsque mon aîné était à peine âgé de 2 mois, nous sommes partis un vendredi pour l’une de nos traditionnelles balades sans destination précise. Nous avons eu spontanément l’idée d’aller, pour la première fois, à l’événement Bike Week qui avait lieu dans la ville de Lake George, aux États-Unis. À l’époque où le passeport n’était pas obligatoire pour traverser la frontière, nous avons pu prendre la route sans retourner à la maison, bien que nous n’ayons prévu aucune valise pour le voyage. Avec un bébé de 2 mois, il fallait être motivés ! Mais je me disais que j’avais du lait et des pyjamas dans son sac à couche (l’essentiel, selon moi) et que nous trouverions bien ce qui manquait dans des magasins en cours de route. Ce fut une belle folie dont je garde un merveilleux souvenir. 

Stefan :

Ma plus grosse folie a été de lâcher l’emploi stable que j’occupais depuis 10 ans pour me lancer dans cette entreprise avec Annie. Je m’occupais de 250 cuisines en Amérique du Nord avec 5000 employés à gérer et j’ai décidé de quitter mon poste pour ouvrir ce restaurant. Je pense qu’on peut dire que c’est une grande folie, mais je n’éprouve aucun regret puisque j’adore ce que je fais.

Question boni : Si vous deviez ne choisir qu’un seul plat sur votre menu, lequel serait-ce ?

Stefan :

Je pourrais certainement manger mon tartare de saumon tous les jours, mais si je ne dois qu’en choisir un, je dirais ma poutine aux fruits de mer dont je suis extrêmement fier.

Annie :

C’est tellement une question difficile! J’aurais vraiment beaucoup de difficulté à trancher entre le tartare de saumon et la poutine aux fruits de mer.

Quand on dit que les couples ont souvent les mêmes goûts!

Jennifer parle du Gras Dur

 

Pour ceux qui aiment déjeuner au restaurant, Le Gras Dur offre le brunch à volonté pendant la fin de semaine. Adoptant la formule du buffet, c’est dans un esprit convivial que vous êtes invités entre 10 h et 14 h à venir démarrer la journée du bon pied.

À noter que vous pouvez aussi vous faire livrer votre repas à Montréal en passant votre commande sur le site Foodora.

Pour toutes les informations sur le Gras Dur c’est ICI

Bref, ce fut une soirée très divertissante pour nous, mais surtout une expérience culinaire des plus savoureuses. Nous remercions chaleureusement Annie et Stefan pour leur accueil et leur générosité.

Crédits photos : Ariane Martineau

        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *