Collaborations·Dominique Babin·Folie bien-être·Folie mode & beauté·Tous les articles

Le mois dermo-cosmétiques de Jean Coutu – Ma rencontre avec des spécialistes

Lorsque Jean Coutu a invité Folie Urbaine à une session semi-privée pour parler des soins dermo-cosmétiques, je tenais vraiment à y aller. Ayant une peau extrêmement sèche et n’ayant jamais pris le temps de demander conseil ou d’aller voir une dermatologue (depuis au moins 15 ans), je voyais une opportunité, dans cette invitation, d’avoir le soin adapté pour ma peau.

Lors de cet évènement organisé pour le mois des soins dermo-cosmétiques, qui se tient durant le mois d’avril, nous avions la chance de faire une rencontre avec la dermatologue Dre Michèle Ohayon, avoir des astuces maquillage avec Virginie Vandelac. De plus, une analyse de peau, suivie de produits offerts, combinaison parfaite pour créer une routine propre à nos besoins, par la cosméticienne Katleen Chambers. Le but derrière cette initiative se trouve à informer le public qu’il est possible de combiner les cosmétiques et les médicaments ; les produits dermo-cosmétiques afin d’améliorer la condition de notre peau et, ainsi, en soigner l’apparence.

Lors de notre rencontre, Dre Ohayon nous en a appris davantage sur quatre types de peau, regroupés selon le questionnaire que nous devions remplir avant la rencontre, afin de cibler les problématiques qui nous touchaient le plus. Elle nous a donc parlé de la peau acnéique, la peau sèche, la rosacée et le vieillissement de la peau. Afin d’essayer de vous faire profiter de l’expérience que j’ai eue, voici quelques notes.

 

Peau acnéique

Dans les pays occidentaux, 80% des adolescents vont faire de l’acné plus ou moins sévèrement. 40% d’entre eux va continuer à en faire à l’âge adulte. Pourquoi faisons-nous de l’acné à l’adolescence? Avec l’apparition des hormones, il y a une augmentation de la production du sébum. Les hormones vont venir stimuler les glandes sébacées, donc augmentation du sébum, ce qui va venir bloquer les follicules pilo-sébacés qui est le canal par où s’écoule le sébum. Le canal, à sa grandeur,ne réussit pas à évacuer le sébum à la même vitesse et, donc, il va y avoir une obstruction au niveau des pores de peau. (Petite analogie de Dre Ohayon : Un bouton, c’est comme si ton canal était une manufacture qui travaille trop trop fort alors, elle ne fournit plus.) C’est à ce stade que l’on commence à voir des comédons, c’est-à-dire : des points noirs. Les points noirs sont le premier signe de l’acné, c’est ce qu’on appelle la lésion primaire. Par la suite, puisque le follicule est bloqué, ça va créer une inflammation et on peut avoir des bactéries qui vont apparaître et c’est ce qui donne les boutons (soit des boutons rouges, un bouton avec une tête purulente ou, encore, dans les formes plus sévères, des lésions de types kystiques). L’acné est importante, car il y a beaucoup de répercussions psychologiques, l’acné apparaît à un âge où déjà l’estime de soi est mise à rude épreuve. La cicatrisation des boutons est plus difficile en vieillissant, car notre collagène diminue avec l’âge.

Au niveau des soins, il y a plusieurs produits pour aider. Des produits à base de peroxyde de benzoyle, à base salicylique ou à base de rétinol, d’acide glycolique, car ces produits qu’on appelle des kératolytiques viennent déboucher les follicules. Également, on conseille des produits cosmétiques ou des crèmes non-comédogènes.

Suggestions cosmétiques de Virginie Vandelac : La Roche-Posay Serozinc, La Roche-Posay Effaclar Duo+, Avène Couvrance, Clinique Acné Solutions fond de teint liquide

mois dermo-cosmetiques Jean Coutu
Crédit photo: Jean Coutu

 

Peau sèche

Ce qu’il faut comprendre de la peau, c’est que c’est un organe extrêmement important, car c’est ce qui nous délimite de notre environnement. C’est la peau qui nous protège, mais pour être capable de nous protéger de ce qui nous entoure, la peau est recouverte d’une petite couche de gras, qu’on appelle un film hydrolipidique, qu’elle fabrique avec beaucoup de persévérance tous les jours pour garder notre peau bien hydratée. C’est ce qu’on appelle la barrière cutanée. Cette barrière doit être intacte pour que la peau puisse remplir son rôle. Il n’y a pas de facteurs d’âge dans la sécheresse cutanée, tout le monde peut avoir la peau sèche. Mais la sécheresse va augmenter avec l’âge, car plus on vieillit, moins on produit de sébum. Il y a également une composante génétique, car il y a des gens qui font de la peau sèche dès l’enfance, car bien qu’ils ont une couche de gras qui protège leur peau, c’est une couche qui est déficiente dans sa fabrication. Comme les enfants qui ont tendance à faire de l’eczéma. On a donc besoin d’hydrater leur peau de façon régulière. La sécheresse va apparaître avec plusieurs types d’environnement qui sont agressants pour la peau, comme le chauffage. Au Québec, c’est un problème qu’on connait bien et les crèmes doivent être le produit le plus prescrit par les dermatologues à cause de nos changements de température. La peau contient environ 20% d’eau ; on va considérer qu’il s’agit d’une peau sèche lorsqu’elle a moins de 10% d’eau. Alors si on ne fait rien pour l’aider, elle va continuer à s’assécher et on va commencer à avoir des sensations de brûlements, de démangeaisons et on va commencer à plumer, on peut même commencer à avoir des petits craquements au niveau de la peau. (Petite analogie de Dre Ohayon : Un peu comme si vous aviez pris une plante et que vous la laissiez dans le placard et que vous la regardez 6 mois plus tard ; la terre est craquelée et elle a comme rétréci.) C’est donc hyper désagréable de vivre avec la peau sèche, car on a l’impression de vivre dans une peau trop petite. Quand on dépasse le stade de peau sèche, c’est l’eczéma de sécheresse. Bien qu’on peut avoir de la sécheresse au visage, le corps va s’assécher avant le visage, parcequ’il y a moins de glandes sébacées au pouce carré. Y’a-t-il une différence entre sèche et déhydratée? Pour qu’une peau soit déshydratée, il faut qu’elle soit sèche. L’épiderme contient de l’eau, si on avait rien dessus, ça s’évaporerait. Ce qui fait en sorte que la peau retient l’eau, c’est la couche de gras. Donc pour qu’une peau se déshydrate, il faut absolument que le film qui la recouvre soit déficiente ou absente.

Au niveau des soins, le savon assèche énormément aussi,car sa fonction est de nettoyer, de dégraisser, donc ça assèche la peau. Il faudrait utiliser des produits qui ne sont pas des savons, ce qu’on appelle des syndets, des nettoyants sans savon. Au niveau du visage, des eaux micellaires, des laits nettoyants, qui ne sont pas là pour dégraisser la peau. Le meilleur moment pour hydrater la peau est dans les trois minutes suivant la douche. Il est préférable de prendre des bains. Lors de l’immersion dans l’eau, la peau a absorbé de l’eau, mais si on ne bloque pas cette eau, elle va s’évaporer. 3 minutes top chrono, même si la peau est humide, on hydrate tout de suite. Il faut aussi éviter, idéalement, les bains et les douches trop chauds. On va aller également chercher des produits qui contiennent du beurre de karité, des céramides ou de l’Eucerin. Pour le corps plus spécifiquement, on peut y aller avec des produits contenant de l’urée ou de l’acide lactique afin d’essayer de restaurer la barrière cutanée.

Suggestions cosmétiques de Virginie Vandelac : Neostrata Moisture Infusion, Vichy Idéalia peeling, Personnelle baume beauté BB crème, Marcelle Cream blush

mois dermo-cosmetiques Jean Coutu
Crédit photo: Jean Coutu

 

Rosacée et les peaux intolérantes

La rosacée est chronique, lorsqu’on en fait, on en fera toujours. Ça atteint en moyenne 10 000 à 20 000 Américains, c’est une maladie extrêmement fréquente. La rosacée est une peau qui a tendance à faire des rougeurs, le docteur mentionne que les gens qui rougissent facilement, lors de gènes ou autres, sont des gens qui vont faire de la rosacée. Malgré qu’elle sera toujours là, il y a moyen de la contrôler et éviter qu’elle empire. La rosacée comprend deux stades : la couperose, qui est la rougeur uniquement, on peut aussi trouver des petites veines qu’on voit sur les côtés du nez, ceci est comme le stade initial de la rosacée. (Petite analogie de Dre Ohayon : Habituellement, tu prends la route principale, mais si tu passes à travers la gazon, une fois, deux fois, trois fois, cinquante fois, tu vas finir par avoir un petit chemin qui va se faire. Alors des télangiectasies, les petites veines, c’est comme des petits chemins de campagne qui ont grandi.). La rosacée peut également donner de l’acné, qu’on appelle de l’acné rosacée. Comment faire la différence entre l’acné et celle de la rosacée? C’est que dans la rosacée, il n’y a pas de points noirs, car le problème n’est pas un problème d’obstruction des pores, elle est purement inflammatoire. Il y a beaucoup de facteurs qui peuvent être aggravants pour la rosacée, on parle de température ; la chaleur, le froid, tout ce qui est sauna, jacuzzi, yoga chaud, etc. Les aliments, comme ceux épicés, comme le chili, les soupes trop chaudes, les boissons comme l’alcool et les émotions.

Au niveau des soins, ce sont des peaux qui sont fragiles, il faut donc y aller avec des produits pour la peau sensible, donc des nettoyants doux, souvent qui n’ont pas besoin de rinçage, comme l’eau micellaire. Éviter les savons, les produits abrasifs qui contiennent des granules, on ne veut pas venir frotter la peau, ce qui va l’irriter et la faire devenir plus rouge. On va souvent conseiller de l’eau thermale, car elle apaise la peau.

Suggestions cosmétiques de Virginie Vandelac : Reversa anti-rougeurs, Uriage Roséliane, Avène Anti-rougeurs masque apaisant, Avène Hydrance perfecteur de teint

mois dermo-cosmetiques Jean Coutu
Crédit photo: Jean Coutu

 

Vieillissement cutané et les taches

On vit plus vieux, alors on va passer plus de temps en ménopause, avec tout ce que ça implique de répercussions sur le corps, sur les hormones et notre peau. Il y a plusieurs facteurs qui viennent agir sur le vieillissement cutané, il y a des facteurs génétiques, le temps qui passe, facteurs biologiques (comme la ménopause), facteurs d’environnement (facteur numéro un, le soleil, ainsi que la nicotine) et le facteur mécanique (les gens qui froncent toute la journée, à la longue, ça fait des barres dans le front), mais les rides d’expressions sont bien secondaires aux rides causées par le soleil, parce que cellse-ci sont liées à la texture de la peau, donc, à la qualité de la peau. La peau va s’amincir avec l’âge, elle s’amincit de 6% par décade après l’âge de 20 ans.

Au niveau des soins, le plus important c’est l’écran solaire et le plus tôt le mieux. Les autres produits suggérés sont les antioxydants comme la vitamine C (comme dans les sérums), car ils vont diminuer la dégradation du collagène. Beaucoup de produits disponibles pour aider la peau à vieillir en beauté.

Suggestions cosmétiques de Virginie Vandelac : La Roche-Posay Anthelios lotion ultra-fluide 60 FPS, Avène Haute Protection compact teinté 50 FPS, Vichy Teint idéal fond de teint, Vichy Teint idéal anti-cernes

mois dermo-cosmetiques Jean Coutu
Crédit photo: Jean Coutu

 

Avec mon type de peau (de A à Z la description faite par Dre Ohayon sur la peau sèche), la cosméticienne m’a fait de belles suggestions pour ma routine beauté. Je l’applique chaque jour et, pour le moment, je dirais que ma petite peau morte de visage est beaucoup moins présente que d’habitude. Étant donné que je me maquille que très peu niveau fond de teint, car souvent lorsque je mets un produit, il a tendance à relever ma peau sèche, je me concentre beaucoup plus sur les trois produits pour le visage, soit l’eau micellaire La Roche-Posay, le booster quotidien fortifiant Minéral 89 de Vichy et la crème d’eau légère Eau  thermale d’Uriage. Pour le corps, la crème bioderma Atoderm Intensive baume

 

mois dermo-cosmetiques Jean Coutu
Crédit photo: Jean Coutu

L’hydromètre qui a servi à diagnostiquer les besoins de ma peau sont maintenant dans les succursales Jean Coutu. Il y a également un outil de diagnostic de peau accessible sur le site de Jean Coutu.

 

Dominique signatureariane reviseure

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *