Pour toi maman

Je profite de la fête des Mères pour t’écrire ce texte, mais j’aurais pu te l’écrire n’importe quand. Avant tout, je souhaite te dire que tu es une maman formidable et que je t’aime. Avec la dernière année et les épreuves que j’ai dû traverser, tu étais là, à mon chevet, au bout du fil, n’importe où. Tu m’as accompagnée, soutenue, écoutée, tu as tout fait. J’ai tellement de belles choses à dire sur toi, mais ce serait si long. Quand je pleure, tu trouves les mots pour me donner un sourire, même si je sais qu’au fond de ton cœur tu n’aimes pas me voir souffrir. Tu m’as toujours dit : «Je serai toujours ta mère» et même à trente ans, tu n’as jamais changé. Tu insistes toujours pour payer les factures au restaurant, pour me donner plein de nourriture quand je vais chez toi, tu m’achètes toujours plein de trucs… T’es cute maman.

L’été dernier, tu t’es donnée corps et âme pour m’offrir le plus bel anniversaire pour mes 30 ans. Tu en as fait beaucoup, même trop. Mais pour toi, tu n’en fais jamais trop, car c’est à la hauteur de l’amour que tu as pour tes enfants, il n’y a aucune limite. Je suis une fille chanceuse d’avoir une maman comme toi. Tu as encore le cœur jeune et tu apprécies chaque moment passé avec ta famille. Même si quelques fois des tempêtes font en sorte que des moments sont moins roses, tu es là, forte et présente.

C’est ta trentième fête des Mères, toi ma maman d’amour. Je te souhaite de réaliser tes rêves et de continuer de t’accomplir comme tu le fais à travers les années qui passent. Je suis fière de la femme que tu es et surtout de me vanter que tu es ma maman à moi. Tu as su m’aider à traverser la vie, tu as été là durant les étapes importantes de celle-ci et à mon tour je suis là pour toi. Sache que sans toi, je ne serais pas la femme que je suis aujourd’hui, tu m’as offert une jeunesse remplie de merveilleux souvenirs. Et encore aujourd’hui, j’aime une maman présente, à l’écoute, et on peut dire qu’à mes yeux, tu es une maman et une femme exceptionnelle.

Je t’aime ma maman d’amour !

karine signature Valérie_réviseure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *