Le retour à la routine

Déjà…il me semble que l’année scolaire vient de terminer. Mais non, les vacances sont finies alors c’est le retour des dépenses scolaires. Matériel, vêtements et cours, parce qu’on se le dise, non, l’école n’est pas gratuite du tout et avec deux enfants au secondaire…ouf! Ça s’appelle : crache le cash.

Ma fille commence le secondaire. C’est toute une étape pour elle : les professeurs différents dans chaque cours, des classes différentes, le stress d’être en retard les premiers jours… Les nouveaux visages et les anciens qui suivent aussi parfois. Ce n’est pas facile de changer d’environnement d’un coup et de laisser un endroit où elle connaissait tous les recoins. De plus, elle devra porter l’uniforme car oui, c’est obligatoire pour les secondaires 1 et 2. Mais la beauté de la chose, c’est que tout le monde sera habillé pareil.

Je m’inquiète pour elle car je sais qu’elle est sensible et qu’elle a besoin d’avoir une personne qui la guide, qui est là pour l’aider et la soutenir. Mais au secondaire, ce n’est pas évident. J’espère que tout se passera bien pour elle. Qu’elle se fera des tas de nouvelles amies et qu’elle aimera ses cours en arts et médias. La photographie la passionne ainsi que le montage vidéo et elle est déjà très douée.

En même temps que je vis ce changement pas si facile à vivre, mon fils lui, se prépare à vivre sa dernière année de secondaire. Ce qui signifie, vous avez deviné, le bal de finissants et toutes les dépenses connexes. L’habit, la voiture parce que oui, monsieur voudrait faire son frais dans un char de luxe. Mais on est tous pareils, à cet âge, moi aussi j’aurais voulu la limousine et tout le kit. J’espère que d’ici là, il aura trouver une fille pour l’accompagner, parce qu’aller au bal de finissants seul, c’est poche et oui, je parle par expérience!

Cet été, il a eu son premier emploi de plongeur dans un restaurant, il commence bientôt les cours de conduite. Oh que la maman est stressée! Mais je sais qu’il sera prudent. C’est vraiment une grosse année pour lui, mais pour la maman que je suis aussi. On vivra avec lui sa dernière année de hockey, sa dernière année de secondaire, le bal et le début de sa vie…

Il y a des jours où je retournerais quand il était bébé et que j’étais son monde, sa référence, sa sécurité. Mais d’un autre côté, je le regarde devenir un homme et je suis fière de lui. Ma grande fille aussi va m’étonner, j’en suis sûre.

Le retour à l’école veut aussi dire retour à la routine, les devoirs, le hockey pour mon fils, les cours de conduite, le baseball pour ma fille et les lunchs. Se coucher plus tôt parce que si vous avez un ado, vous savez très bien que ça ne se couche plus durant les vacances. 3 h 00 du matin il n’y a rien là! Donc retourner à la routine scolaire, c’est tellement pénible.

C’est la vie, j’aime tellement l’été pour ne pas avoir de fichu routine, mais toute bonne chose a une fin.

Folie Melanie logo auteur 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *