Ariane Martineau·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie du showbizz·Folie locale·Tous les articles

Béatrice au grand coeur

En général, dans la vie, j’ai des goûts plutôt diversifiés. Sucré, salé. Fast food, nourriture végane. Vieux rock n roll, musique d’ambiance.  J’apprécie donc beaucoup de choses, sans pour autant que ça soit “mon style”. Depuis ses tout débuts, je suis Béatrice Martin aka Coeur de Pirate. Bien que je n’aie pas appris beaucoup au piano, j’ai toujours eu un faible pour cet instrument et la musique qui s’y entoure me charme souvent très facilement. Habituellement, je ne suis pas très très attirée vers la musique québécoise en français (à quelques exceptions près, comme Jean Leloup, Pierre Lapointe), alors ça m’a pris un bout avant d’embarquer complètement dans la danse de Coeur de Pirate. C’est en travaillant dans une merveilleuse petite boutique, à Québec, le Rose Bouton, que j’ai surtout commencé à apprendre ses chansons par coeur.

Depuis mon enfance, je l’ai vue quelques fois en spectacle et je l’ai vue évoluer tranquillement, mais assurément. Son air gêné, timide, a laissé place à une magnifique femme remplie de confiance en elle et qui explose de talent sur scène. En effet, lors de sa prestation au M Telus, ses mouvements de danse effrénés m’ont charmée par ce qu’ils représentaient. Béatrice Martin, avec son complet unique rouge vif, ses cheveux en bataille et sa voix inhabituelle, a livré un bon show digne de ce nom.

On pouvait la sentir près de son public et elle a pris le temps de nous jaser un peu, entre quelques chansons, pour expliquer le pourquoi du comment, justifier la sélection de sa musique jouée ce soir-là. Elle dégageait une vibe très naturelle.

Mention spéciale à mon girl crush qui a fait une apparition sur scène pour le cover de Dirty Dirty, Charlotte Cardin. On sentait la foule en délire et j’en faisais partie sans gêne! Ce fût aussi le cas vers la fin de la soirée quand Loud est apparu pour faire en duo la nouvelle chanson qui joue sur toutes les radios.

View this post on Instagram

Thank you @georgiemagazine xoxoxo

A post shared by charlotte cardin. (@charlottecardin) on

Parfois, en show, je peux être déçue par les versions jouées, mais j’ai beaucoup apprécié le côté pus rock n roll de ce spectacle. Tout donnait le goût de bouger, de chanter avec elle. Je dois avoir vu une cinquantaine de shows dans ma vie et ça fait partie des meilleurs!

 

Photo de signature pour Ariane Martineau.

Merci à Dare to Care Records pour les billets!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *