En route vers la première année

Ça y est, terminée la maternelle, cette année, ON rentre en première année.

Enfin, je dis ON, mais il est temps maintenant de comprendre que mon grand de 6 ½ ans est une personne bien à part entière!

Alors, voilà, la rentrée des classes est passée.

Pour cette première journée, on y a été avec les copains du quartier… pour que ça soit plus facile.

Vous étiez beaux à voir, bras dessus bras dessous, déterminés à ne faire qu’une bouchée de cette première année.

Tu faisais partie des plus petits, de ceux qui rentraient ce jour-là. Il y avait, autour de toi et de tes amis, des « grands » de deuxième, troisième, quatrième année… Tu as été un peu impressionné.

Tu as eu un peu de mal à nous lâcher, ton papa et moi, attristé par le fait de ne pas être dans la classe de ton super ami, avec qui tu as profité de l’été.

Et puis nous t’avons laissé là pour la journée.

Ça m’a fait drôle à moi aussi. Après avoir passé l’été avec mes deux garçons, je me suis retrouvée seule… comme perdue. Ton frère était à la garderie, et toi à l’école. Je n’ai pas vraiment su quoi faire! D’ailleurs, j’étais tellement « perturbée » dans mon habitude quotidienne, que je me suis retrouvée à 13 h à ne pas avoir encore dîné… tellement égarée dans mes pensées.

Puis est arrivée l’heure de la sortie de classe! J’étais tellement heureuse de te retrouver avec le grand sourire aux lèvres.

Oui, car il faut que je te le dise, à toi lecteur ou lectrice, mais mon fils a déjà fait 4 ans d’école en tout : 3 ans d’école maternelle française et 1 an de maternelle québécoise.

Ses 3 années d’école maternelle française ne font malheureusement pas partie des bons souvenirs… ni pour lui, ni pour nous, pour diverses raisons qui ont laissé des traces dans notre cœur et celui de notre fils.

Alors les rentrées scolaires, c’est toujours quelque chose d’angoissant pour nous.

Mais depuis qu’il a commencé l’école québécoise, il a repris confiance en lui et en l’estime de lui, alors nous avions un mélange d’angoisse mêlée à de la confiance, pour cette nouvelle année.

Tu étais tellement content de me raconter ta première journée, en première année. Tu m’as dit être content de pouvoir t’asseoir à ton pupitre, que ton enseignante était gentille, que tu avais mangé tout ton lunch, et que tu avais joué au soccer à la récré!

Bref, tu avais passé une belle journée et mon cœur de maman est rassuré.

Après déjà 15 jours passés en première année, on doit quand même avouer que le réveil à 6h-6h30 chaque matin, pour être à l’heure à l’école, est rude, que la préparation des lunchs ne m’avait pas manqué, et que te voir grandir est un plaisir.

Tu as eu tes premiers cours d’anglais et de sport, tes premiers devoirs à faire, tu t’es fait de nouveaux amis dans ta classe et à la récréation, tu as une nouvelle éducatrice au service de garde qui est « sévère » mais que tu « aimes bien quand même », tu as déjà oublié plusieurs fois ta boite à lunch, tu es même parti une fois sans ton sac d’école!

Bref, c’est reparti.

Belle première année mon grand!

Et toi, cette rentrée ?

 

Crédit photo couverture : Céline Guérin

Céline Guérin alix marcoux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *