Charline parle du négatif dans votre vie

Chasser le négatif de votre vie

Pour certain à chaque année, il y a l’éternel ménage du printemps; on vide nos sous-sols, notre garage, notre garde-robe, et l’on fait un nettoyage qui fait le plus grand bien à notre chez-soi mais surtout, avouons-le (!), à notre esprit.

Pour moi, cela se produit  généralement plus vers la mi-octobre, mon anniversaire marquant le commencement de ce dépoussiérage de vie.

Vieillir me remet en question momentanément.

Inévitablement.

Cela équivaut à mon ménage de l’automne; cette période juste avant mon hibernation sociale, où je choisi de faire la part des choses.

Ce rituel est loin d’être simple. J’aime bien le faire dans la saison morte, celle où les feuilles tombent, où le temps de rafraîchi et où les journées sont moins longues.

Métaphoriquement parlant, l’automne annonce le changement.

La pluie est pure, purifiante.

C’est le début du cycle où pour quelques-uns comme moi, vont s’emmitoufler dans une bonne doudou, allumer un feu et faire du cocooning bien mérité.

Je chasse le négatif de ma vie.

Je parle surtout de ces relations qui sont à sens unique; qui drainent temps et énergie.

T’sais la ou les personnes qui t’envoient des messages juste pour se plaindre et te parler de leur vie, sans jamais te demander comment toi tu vas…

Je parle ici, des chialeurs nés chialeurs.

De ceux qui n’ouvre la bouche que pour dénigrer, ou qui ne publient que des statuts pour laver leurs linges sales sur la toile publique.

Mais attention. Je suis toujours là pour ceux et celles qui passent par des périodes plus sombres de leur existence.

Toujours!

Il ne faut pas mélanger les deux.

Les chialeux c’est comme des ombres envahissantes, des nuages gris à profusion. Ils viennent assombrir la on petit coin de jardin.

C’est le type d’être qui va fixer sur ce qu’il n’a pas. Qui va voir le verre à moitié plein.

Certes, je tâche déjà de m’entourer de gens positifs et inspirants alors de ce côté là, le ménage est vite fait!

Ensuite je me tourne vers les différentes sphères de ma vie; travail, famille, bien-être personnel.

Suis-je heureuse dans chacune de celles-ci?

Que puis-je améliorer encore?

Quels efforts ai-je à faire?

Quels nouveaux objectifs puis-je atteindre?

Le bonheur c’est primordial. Vital.

Ce sont les poumons de la vie.

Il n’a pas à être parfait.

Il n’a qu’à être simple!

Le bonheur ne doit pas être forcé surtout.

Je crois que chacun fait son destin, chacun choisi son bonheur.

Des recettes du bonheur, cela n’existe pas. Il faut la concocter soi-même puisque nous sommes en mesure de mieux déceler ce qui nous convient et ce qui ne l’est point.

L’important dans un ménage efficient c’est réorganiser notre espace, que ce soit notre maison ou notre existence…

Un bagage on en a tous, cependant quand une relation ou un aspect vient ternir notre qualité de vie, quand on croit avoir assez donné à des gens qui ne méritent sûrement pas notre lien d’amitié ou qu’on a l’impression de tourner en rond au travail, je me dis qu’il vaut mieux se départir de cette pesanteur négative que de continuer à l’alimenter.

Et puis ensuite… on se sent tellement mieux et en paix avec nous-mêmes.

Bon ménage!

     

1 commentaire sur “Chasser le négatif de votre vie”

  1. Ping : Bonjour mars -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *