son premier noël

Son premier Noël

Je dois avouer ne pas être une grande fan de Noël. Cependant, quand j’étais petite, je me souviens que j’attendais ce jour avec impatience. Ma mère nous faisait préparer le lait avec les biscuits avant de dormir et nous nous couchions, moi et ma sœur, en espérant que le soleil apparaisse rapidement.  Lorsque nous nous réveillions le matin, il y avait des cadeaux jusqu’au pied de la porte du salon. Nous avions les yeux remplis d’étoiles. J’avais envie d’offrir ce genre de Noël à Charlie; ce n’était pas nécessairement des gros cadeaux, mais bien plusieurs petits emballés séparément. À son premier Noël, Charlie avait 3 mois. Elle n’était pas très consciente de ce qui l’entourait. Cette année, elle a 15 mois. Elle fût d’abord enchantée par toutes les lumières ainsi que toutes les décorations. Le père Noël était pour elle un peu impressionnant! Elle l’aimait de loin, car de proche, elle en avait plutôt peur.


Le matin du jour de fête, Charlie s’est réveillée particulièrement tôt, comme si elle savait que c’était un matin important. Elle ne voulait même pas boire son lait, elle était pressée d’aller voir sous le sapin. Dans l’escalier, elle faisait des heiinn super fort. Elle pointait vers le sol. Une fois en bas, elle ne savait plus quel cadeau prendre en premier. Elle était souriante et super excitée. Charlie adore les livres, elle s’est d’ailleurs assise pour en lire quelques uns.  De plus, elle a reçu un ensemble de musique. Elle adore jouer de ceux-ci et nous faire rire en dansant au son de la musique qu’elle joue.


Noël fut cette année un moment de famille pour nous trois, c’était la première fois qu’elle déballait ses cadeaux avec nous et cela m’a beaucoup touché. Je nous trouvais beau, moi et son papa, nous nous sommes collés et nous avons regardé notre petite fille, toute souriante. Ce n’était même pas à cause des cadeaux que c’était beau, c’était juste vraiment un beau moment de famille qui restera gravé dans mon cœur.


Noël est loin d’être juste une fête commerciale, nous oublions parfois l’important, et je crois que c’est ce qui faisait que j’aimais moins cette fête. Ce matin, en regardant ma fille, je me suis souvenue que l’important c’est de se réunir, de se dire qu’on s’aime et de ne pas perdre de vue les petits détails, les petits moments qui seront un jour souvenir.

Crédit photo couverture : Audrey Carle

Marie-Pier Carle
Audrey photo de signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *