Passer Noel en famille

Passer Noël en famille après un an et demi sans se voir

Il y a un an et quatre mois exactement, on quittait notre pays, la France, pour venir s’installer en famille à Montréal.

Une expérience familiale qui nous a soudé tous les quatre, mais qui nous a également rappelé à quel point la famille est importante.

Pour la première fois depuis notre arrivée ici, nous sommes rentrés passer les Fêtes auprès de notre famille.

À vrai dire, que l’on vive à l’étranger, ou tout simplement dans le même pays, mais loin de notre famille, il est parfois difficile de passer les Fêtes auprès de ses proches.

Après Noël dernier passé loin de la France, nous avons décidé cette année de nous y rendre pour 10 jours afin de nous ressourcer auprès des nôtres.

Certaines personnes de notre famille étaient venues nous rendre visite dans notre pays d’adoption. Mais il y en a certaines que nous n’avions pas vues depuis plus d’un an, et d’autres que nous rencontrions pour la première fois!

Et wouah! que ça fait du bien! Honnêtement, je ne pensais pas que ça me reboosterais autant de les revoir.

Les voir, les toucher, les sentir… Oui, ça peut paraître très « animal », mais c’est vraiment ce dont j’avais besoin.

Comme une bouffée d’oxygène que tu savoures à chaque instant.

En quittant notre pays, je savais que la famille me manquerait au quotidien. Mais ces 10 jours passés auprès d’elle m’ont rappelé que même loin des siens, on peut rester soudés.

Le soir de Noël, je suis allée sur Facebook et un de mes contacts avait laissé ce message sur son mur : « Ce soir, c’est Noël. Si tu es sur Facebook, c’est que tu as cinq minutes de ton temps à donner à quelqu’un qui en a besoin. Alors, pense à une personne de tes contacts que tu sais seule en cette soirée. Prends ces cinq minutes de ton temps pour t’isoler et appelle-la pour discuter avec elle. »

Ce soir de Noël, je ne l’ai pas fait, car j’étais entourée de mes proches, et je profitais à 100 %.

Mais chose certaine, c’est que désormais, que ce soit Noël ou non, si j’ai cinq minutes de mon temps à passer sur Facebook et que je pense à quelqu’un qui me manque, je prendrai au moins ces cinq minutes pour l’appeler et discuter.

Alors c’est vrai, être auprès des membres de sa famille, c’est ressourçant, c’est partager leur quotidien, c’est ne rien louper.

Mais être loin, c’est SAVOURER chaque instant passé avec eux. C’est rendre un Noël encore plus magique que ceux passés sans eux.

On ne fêtera surement pas Noël ensemble tous les ans, mais une chose est sûre : c’est que chaque Noël passé à leurs côtés sera magique et unique.

Vous m’avez manqué!

xoxo

Céline Guérin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *