Choisir entre son homme et son amant

Choisir entre son amant et son homme.

Hier soir, mon chum m’a giflée d’un message qu’aucune d’entre nous n’est prête à recevoir et à entendre.
« … puis si toi tu n’y vois rien, ben c’est peut-être temps de refaire nos vies. »

Cela fait plus de dix ans que nous sommes ensemble, que notre couple a bravé vents et marées, envers et contre tous.
Tellement de jours, tellement de souvenirs.

Puis hier soir, comme une catastrophe naturelle, inattendue et violente, je me suis sentie désemparée, désorientée et désillusionnée, face à ces quelques mots qui ont eu l’effet d’une bombe dans mon chez-moi douillet.
Je ne l’ai pas vu venir… mon cœur a sauté 2-3 battements assurément.


Au début, c’était innocent.

D’ailleurs, c’est mon conjoint qui me l’a présenté.

Je ne me sentais pas très à l’aise dans cette nouvelle relation, je le regardais de loin, tentait d’être discrète et de ne pas montrer qu’il me faisait quand même de l’effet.
Mais tout de suite j’ai ressenti une vibration attirante, une connexion spéciale entre lui et moi. Disons qu’il était tout ce que je souhaitais avoir depuis longtemps. C’était un match parfait!

À chacune de nos rencontres, je restais près de mon homme que je collais amoureusement, main dans la main.

Puis, au fil du temps, il arrivait que je le croise, seule. Par hasard.

Nous avions des amis en commun et j’entendais souvent parler de lui et de ses événements exclusifs. Mon amoureux n’était pas toujours disponible et je me disais que je ne voulais pas rater ces soirées-là et être celle qui ne comprend pas les inside par la suite.

Donc, je l’ai vu lors d’un week-end où mon chum était hors de la ville avec ses amis. Je suis alors entrée dans un univers plus grand que grand.
Il était tout… et tellement plus.
Un vent de fraîcheur et de nouveauté.  Il m’attirait tout simplement.

Je n’y voyais pas de mal, je m’amusais, je riais, je vivais des émotions délurées, comme les adolescents qui scandent qu’ils n’ont qu’une vie à vivre!
J’étais dans le coup, je suivais la vague, j’avais enfin des histoires à raconter de ce que j’avais vu et vécu.

Je savais pourtant qu’à mon âge, au stade où j’en étais dans mon couple, qu’il ne fallait pas me laisser impressionner par le premier venu  et croire qu’il prendrait la place de celui avec qui j’avais de réelles affinités. Celui que  j’aime depuis que j’ai appris à aimer…
Et pourtant, je dois me rendre à l’évidence, je suis tombée dans le cliché.
Celui du scénario classique de la femme qui délaisse peu à peu son Homme pour des instants de bonheur empruntés.

Petit à petit, devant un café ou un repas rapide, je le voyais.
Puis après, c’était les nuits quand toute la maisonnée dormait. Je me branchais et je passais du temps avec lui, jusqu’aux petites heures du matin.

Mon amant, c’est Netflix!

Je t’ai bien aimé, Netflix. 

Mais comme dans toute bonne chose, la modération prévaut.
Et dans mon cas, mon couple est plus important.
Mon homme est celui que j’aime plus que tout.
Ma famille est ma vie.

Ce matin, je suis en cure.
Je vois plus clair que jamais.

Ce matin, je reprends ma vie en main.
Allez voir ailleurs, cela se vit aussi avec la technologie de nos jours.

Et vous, qu’est-ce qui vous détourne de votre bonheur?

Texte par Élodie Louve

Sophia réviseure signature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *