bande dessinée et roman graphique

Une bande-dessinée et un roman graphique : deux sujets importants

Quand j’ai vu passer ces deux livres, j’ai tout de suite eu envie de les découvrir. Premièrement, parce que les deux ont des liens directs avec ma vie et deuxièmement, parce que les sujets sont très actuels pour moi et dans la société en général. Il s’agit du livre graphique J’ai mal et pourtant ça ne se voit pas et la bande-dessinée Capitaine aime-ton-mou. On y parle d’acceptation de soi et de maladies mentales, mais sous forme de témoignages et d’humour. Pour ma part, j’ai lu les deux un à la suite de l’autre et j’ai vraiment aimé l’expérience parce que les deux œuvres m’ont offert une belle dose d’amour que j’ai réussi à ressentir.

J’ai mal et pourtant ça ne se voit pas

Par Lucile de Pesloüan et illustré par Geneviève Darling

Un roman graphique magnifique avec des témoignages et des images poignants qui font du bien à l’âme malgré la dureté de certains sujets. Des textes qui représentent la douleur intérieure, qui ne se voit pas aux yeux des autres mais qui est bel et bien présente. J’ai été émue, touchée et je me suis reconnue au travers de certaines personnes ayant eu le courage de parler en écrivant une parcelle d’eux. En plus, les images sont tellement belles. Geneviève Darling de Lovestruck Prints a vraiment un talent incroyable pour imager les émotions.

Quatrième de couverture :

On peut souffrir de l’intérieur et n’avoir aucun bleu sur le visage, aucune ecchymose à montrer. Difficile d’imaginer ce qui se passe à l’intérieur, de voir la tempête et les fusées qui traversent nos pensées. Une vingtaine de personnages confient ici, en textes et en images, un petit moment de leur détresse avec le quotidien qui continue, inlassablement, de tourner autour. Un roman graphique qui aborde le thème de la santé mentale de manière intime et sans complaisance avec des illustrations poétiques et métaphoriques qui s’ancrent complètement dans la réalité. Ce livre s’adresse à tous, autant ceux qui souffrent de troubles psychologiques et qui vont se reconnaître dans les personnages, que ceux en bonne santé qui ont du mal à comprendre la réalité des personnes en souffrance. Le livre Pourquoi les filles ont mal au ventre ? Des mêmes créatrices est paru en septembre 2017 et a connu un vif succès. Il a reçu le Prix Espiègle, remis par les bibliothécaires du secondaire du Québec, en 2018.

Capitaine aime-ton-mou

Par Guylaine Guay et illustré par Boum

Une bande-dessinée de la belle et talentueuse Guylaine Guay que j’apprends à connaître de plus en plus. Une humaine incroyable ayant une manière bien à elle d’aborder des sujets souvent laissés de côté par peur de choquer. Avec cette bande-dessinée, elle parle d’acceptation de soi au travers de la beauté, la minceur et la jeunesse qui trop souvent sont associées au bonheur. Parce que oui, le combat de la perfection pour être heureux est bien présent et est souvent dû à la pression sociale qui nous étouffe. C’est avec humour que Capitaine aime-ton-mou va à la rescousse des gens et leur rappelle qu’on est tous beaux et belles, chacun comme on est. J’aime cette femme et je vous conseille de la suivre sur les réseaux sociaux, elle est inspirante.

Quatrième de couverture :

Dans un monde où la beauté, la minceur et la jeunesse sont des attributs nécessaires à une vie presque heureuse… il est bon de savoir que quelqu’un veille sur nos imperfections, nos doutes et nos inconforts.

Je vous laisse avec cette petite vidéo qui m’a beaucoup fait sourire!

https://www.facebook.com/watch/?v=735471323467611



Folie Sofia logo reviseure
https://fr-ca.facebook.com/guylaineguayauteure/videos/capitaine-aime-ton-mou/735471323467611/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *