Les collègues de travail

Les collègues de travail

Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras jamais à travailler un seul jour de ta vie. (Confucius)

Nous passons énormément de temps sur notre lieu de travail. C’est pour ainsi dire notre deuxième maison. D’où l’importance d’apprécier la carrière que l’on a choisi mais également, pour certains, les collègues qui nous côtoie chaque journée.

J’ai une personnalité généreuse de nature, qui aime rendre service, offrir des petites attentions, démontrer que je suis heureuse d’être là, dans mon milieu.

Bien sûr, chacun a un métier différent et une personnalité propre à lui.

Certains diront que pour eux, le moins de social possible leur convient ou que leur environnement de travail est peu propice à ce genre de contact.

Quant à moi, j’ai toujours occupé des postes où le contact avec les gens était au cœur de mes occupations.

Plus je vieillie et plus je me rends compte que j’ai de moins en moins de temps libre de qualité pour moi et pour mon entourage.

Certes, je n’ai pas toujours eu mes enfants et quand même à cette époque, je recherchais l’amitié au travers de mes relations de travail. J’aime être bien dans ma peau et avoir des collègues que je considère comme des amis.

À mon avis, l’humour et l’appartenance ont leur place au travail. Débuter une journée où la fatigue se fait déjà ressentir, ou qui suit une soirée plus complexe à la maison, s’approche mieux en se disant qu’on a des amis avec nous…

Je ne parle nécessairement de laver son linge sale au boulot, ni de raconter le moindre détail de sa vie à autrui, mais plus dans le sens qu’on peut partager des idées et des pensées avec une personne qui passe près de 40 heures avec nous.

Donc qui nous connaît bien et avec qui une complicité s’est installée au fil de jours.

Plus particulièrement dans mon cas, je suis éducatrice en petite enfance et je partage un groupe de 16 enfants avec une collègue dans un local double.

Nous sommes une équipe, à nous deux et pouvoir compter l’une sur l’autre est primordial pour assurer à nos Lapins, une ambiance sécurisante, agréable et empreinte de fous rires!

Heureusement pour moi, cette collègue, est une complice, une partenaire, et une amie en or!

Mais au-delà de tout cela, nous avons de belles affinités ensemble, des sujets qui nous passionnent mutuellement, des visions de la vie qui se marient bien.

Mais comment démystifier le terme collègue et ami, me demanderez-vous?

Simplement par le fait que j’ai encore envie de la voir, hors du contexte de travail, que même après une longue journée à la job, je la texte pour lui jaser d’un sujet commun outre le travail, que je m’inquiète de son état si elle n’est pas là.

Et vice-versa!

Dans mes propres amis, je compte beaucoup d’ex-collègues de travail que j’ai rencontré au fil des saisons et des postes que j’ai occupé.

Des amis qui me rappellent différents moments de ma vie, diverses étapes que j’ai eu ou vécues à leurs côtés…

Est-ce typiquement féminin, ce type de relation?

Et quant est-il des relations hommes-femmes au travail? Une toute autre dynamique, assurément!

Puis quand cette amitié est à sens unique, obsessionnelle ou même qu’elle prend fait abruptement… On fait quoi?

J’aimerais bien avoir vos expériences et vos avis sur ces questions.

Alors, dites-moi, avez-vous que des collègues au boulot?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *