clovis est toujours tout nu

Clovis est toujours tout nu : L’unicité dans la simplicité

Grâce à Folie Urbaine, j’ai eu le privilège de recevoir le livre Clovis est toujours tout nu. Un magnifique album jeunesse signé Guylaine Guay; une maman au cœur rempli d’amour pour son beau Clovis, ce garçon drôle, tendre, muet et unique qui se retrouve toujours nu comme un ver!

Ce livre met en lumière le droit à la différence, les troubles du spectre de l’autisme (TSA) et l’ouverture aux autres, et tout cela, avec une touche d’humour! Et pour vrai, j’ai ri… genre que j’ai ri fort! En tant que maman, j’ai réussi à parfaitement m’imaginer chaque scène où Clovis enlevait ses vêtements et à transposer l’image à mes enfants et ça me faisait rire. Comme j’avais très hâte de le lire, je me suis permis une première lecture seule. C’était mon petit plaisir. Ensuite, je l’ai lu à ma fille de 4 ans. Et pour rire, elle riait fort et de bon cœur. Parce que voyez-vous ma fille a toujours chaud, alors elle est toujours en bobette! Dès qu’elle rentre à la maison, elle enlève ses vêtements. Elle peut s’habiller 3 fois dans une même journée parce qu’on doit sortir et elle s’était toujours remise en sous-vêtement. Elle a donc rapidement adopté Clovis. Voici ce qu’elle a pensé du livre :

« Hahaha, ce livre est tellement drôle maman. Clovis est très drôle, il est toujours tout nu. Comme moi. Bon moi je ne suis pas toute nue, je suis en culotte, mais lui il est nunu partout. Ce qui m’a fait le plus rire c’est toutes les activités qu’il a fait tout nu, comme celle de la piscine ou au parc».

Lors du mois d’avril, aussi connu sous le mois de l’autisme, elle m’avait questionné sur le sujet du TSA ,puisqu’on s’était habillées en bleu pour la Journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme. Je lui avais répondu du mieux que je pouvais avec ses interrogations d’enfant de 4 ans. Je sais que le sujet était un peu complexe pour elle, pour son âge. C’est pourquoi j’ai trouvé que ce livre était parfait pour faire un retour sur le sujet. 

Pour reprendre les mots de Guylaine : « Et qui sait, peut-être qu’elle [l’histoire] teintera d’amour votre regard sur tous ces petits Clovis un peu bizarres, colorés, muets, bruyants, différents quoique semblables, qui croiseront votre chemin».

Et vous savez quoi, elle a raison. J’ai beau avoir expliqué l’autisme à ma fille, dans sa tête d’enfant 4 ans, il n’y a pas de différence. Pour elle Clovis est comme elle : il aime être tout nu, point. Elle s’est identifiée à Clovis et elle l’a beaucoup aimé. C’est la magie des enfants. Je souhaite à tout le monde de voir ses enfants attachants avec nos yeux d’enfants, les yeux du cœur. Oui, ils sont différents, mais ne le sommes-nous pas tous?

Nous sommes tous uniques! 

Je ne peux finir sans souligner le fabuleux travail de Orbie qui signe les dessins (artiste que je connaissais déjà sur Facebook et dont j’étais déjà admirative). Ses illustrations complètent le livre à merveille. Ils sont tout simplement parfaits: simples, colorés, attachants et drôles.

 Crédit photos  : Catherine Héroux

Catherine Héroux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *