Un été sans demandes rocambolesques

Un été sans demandes rocambolesques et courses folles dans la ville

Depuis quelques semaines, parfois j’ai des matins spontanés avec lui.

Je me choisis

Des matins parfaits! Ça n’a pas de prix t’sais.

C’est pas arrivé depuis qu’on est ensemble, depuis 6 ans. Je suis toujours à la course en train de rouler à 1000 à l’heure. Coordonner mes semaines de 70 heures et performer dans tous mes 100 projets /passions / contrats de dernières minutes…en me mettant ben de la pression… Parce que, quand je fais quelque chose, je ne le fais pas à moitié. Nenon… Je me donne corps et âme… Je veux que les gens qui m’engagent soient contents t’sais.

En me donnant à 400% au moins je pourrai toujours me dire que j’ai tout donné et que je n’aurais pas pu faire plus. Cet été, j’ai pris la décision de ne pas chercher d’accessoires. (Ceux qui me connaissent devaient se demander pourquoi je n’avais plus de recherches rocambolesques sur mon mur Facebook! Hahaha! )

J’ai décidé de seulement accepter des contrats d’animation / divertissement! Parce que c’est ça que je veux faire dans la vie t’sais. Le reste du temps, j’ai décidé de prendre des VACANCES … de penser à moi, à nous.

De prendre le temps de prendre le temps.

De me grounder. Me poser. Me recentrer, me reconnecter à moi. Faire du ménage. Le grand ménage dans tous les sens du terme. Lire. Regarder des séries. Prendre des cours. RIEN FAIRE (c’est tellement stressant pour moi, RIEN FAIRE, je dois apprivoiser ça). Pouvoir être spontanée et mettre de côté mon horaire de premier ministre…

Je courais la semaine passée pis j’essayais de me demander quand c’était arrivé la dernière fois… T’sais d’avoir des vacances la tête LIBRE… Honnêtement, j’ai cherché là…Je ne me rappelle pas de m’être déjà ennuyée dans la vie.

Depuis que j’ai l’âge de travailler que je suis une hyper active avec un niveau d’énergie plus élevé que la moyenne, qui est ben trop passionnée pour se contenter d’un travail de 9 à 5 et qui se trouve même d’autres jobs pendant ses vacances. Une madame OUI, travaillante en maudit, qui dit oui, qui fonce sans trop se poser de questions et qui embarque à bras ouverts dans tout ce que la vie lui propose; parce que…même si ça fait peur, même si c’est déstabilisant, c’est toujours vraiment beau au final et j’en sors tellement grandie!

Donc, j’ai appris à faire confiance à la vie!

Elle m’a toujours amenée vers des rencontres enrichissantes, des défis que je ne croyais pas pouvoir réaliser, des accomplissements marquants et des moments magiques qui ont formé la personne que je suis. 

Donc honnêtement, si j’y pense, depuis que j’ai 16 ans que je vis à ce rythme-là. Sur une espèce de pilote  automatique, rempli de fougue et de bonheur qui roule sur le 220…Je me suis toujours dis que si je travaille fort, ça va marcher. Les gens vont le voir que mon énergie et ma motivation n’ont pas limites pour offrir un produit de qualité et que mon cœur est « ALL IN » dans chaque projet que j’entreprends. Pis qu’un jour, moi aussi je vais l’avoir MA CHANCE pour réaliser mes rêves…Quelqu’un qui va le voir tout ça et me choisir.  Mais en même temps, en voulant toujours que les autres soit contents, fiers, qu’ils ne regrettent pas de m’avoir choisi…

J’ai peut-être oublié de penser à LA personne la plus importante…Moi. 

Bref, ça toujours marché pour moi de me laisser porter par madame la vie. Mais là, j’ai senti que je devais faire un bilan de toutes ces dernières années-là…Je suis certaine que ça va mener à un autre texte…haha! Mais là, en ce moment, JE ME REMERCIE. J’ai pris 6 mois à prendre cette décision de m’accorder un « 2 mois de vacances »… Câline relax ma Cath!! It’s NOT a BIG DEAL…mais j’avais peur. Peur de perdre tout ce qui m’a pris tant de temps, d’énergie, de courage et d’heures supplémentaires à bâtir, peur qu’on m’oublie.

Je sais. C’est con.

Ces jours-ci, je commence à sentir tout le bien que ça m’apporte…y’a pas de mot pour le décrire. Je sais même plus quel jour on est. Ça ne m’est JAMAIS arrivée… j’ai PAS d’accessoires en tête. T’sais! La vie c’est un tourbillon! J’ai été dedans en maudit pis j’ai ben aimé ma « ride »!  Mais là je veux décider dans quelle direction je m’en vais, prendre le temps d’y penser. Parce que la tornade elle peut aller dans tous les sens. Mais si je me pose la question, pis que je déploie toutes mes énergies vers la course ultime. Je suis certaine que je peux atteindre la ligne d’arriver de mes rêves et mes ambitions plus vite que prévue.

Bon. Pour être honnête j’ai aucune idée comment enligner mes flûtes, vers qui me diriger pis encore moins comment faire pour l’instant. Mais je n’ai pas peur. J’ai le feeling que ces 2 mois-là seront plus bénéfiques pour moi que jamais, et que de laisser de la place à mon esprit et de me mettre en priorité, ça risque de faire bouger les choses!?  Je n’imagine même pas ce qu’on peut faire avec du temps parce que j’en ai jamais eu et j’ai quand même réussi à accomplir tellement d’affaires dont je suis fière.

Je m’appelle Catherine Desjardins. J’ai 33 ans.

Pour la première fois de ma vie. JE ME CHOISIS. Je me sens plus bien, plus forte, plus confiante, plus fière, plus femme que jamais.  Je connais mes forces et je travaille sur mes faiblesses. Je n’ai plus peur. Je suis prête. Cet été, ça fait 10 ans que j’ai terminé Promédia (Une école d’animation télé et radio) Je me sens vraiment choyée de pouvoir animer des foules de plus en plus. C’est l’funnn!! Mais mon rêve ultime depuis que j’ai 7 ans, c’est d’être dans la télévision. Je sais exactement dans quoi je serais bonne. Je suis animatrice dans l’âme pis dans le cœur. J’aime le monde comme ça pas de bon sens…J’ai 33 ans. Pis avant j’étais peut-être pas prête à assumer ce que je voulais. Mais là oui. Je l’assume. Je m’assume. 

Je ne sais pas ce que ces 2 mois-là vont m’apporter, mais je vais en profiter. M’écouter. Me laisser être spontanée. Me laisser ne pas être efficace… m’accorder le droit de rien faire sans me juger. 

Je me choisis

Awaye. La vie. Tu m’as jamais déçue. Toujours bien guidée. Je te fais confiance. Je me dépose le temps d’une pause. Pis si tu as des idées laisse-moi savoir. Laisse ça venir dans ma tête, j’ai fait de la place exprès pour ça. Qui sait? Ça va peut-être transformer ma vie. Ce texte-là s’est écrit tout seul… Y’a peut-être d’autres affaires qui vont fleurir. Je suis excitée (encore et toujours) et curieuse de voir ce qui s’en vient. En plus je vais être en forme et reposée pour affronter tout ce qui va arriver !

J’ai hâte à la suite  🙂

Texte par Catherine Desjardins

Josée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *