vins du languedoc

À la découverte des Vins du Languedoc

Le 10 juillet dernier, j’ai eu l’immense chance d’aller découvrir les Vins du Languedoc au restaurant La Prunelle. Sous forme de souper accord-vins, on a pu en apprendre plus sur chacun des produits grâce au sommelier Julien Cazaubon qui était présent pour nous faire vivre l’expérience. J’ai souvent assisté à des événements où je pouvais découvrir de nouveaux vins, mais c’était la première fois que je vivais une soirée où un sommelier expliquait l’histoire, les saveurs et les textures de chacun des vins que je goûtais.

C’est donc au restaurant La Prunelle situé à Montréal que j’ai été invitée vivre toute une soirée gastronomique et surtout, repartir avec des coups de cœur vins, à mon plus grand bonheur. C’est le chef Gauthier Geffroy qui a élaboré le menu décadent qu’on a eu la chance de déguster avec les vins, sans manquer au détour de s’amuser et discuter de tout et de rien. C’était réellement un souper où le plaisir et la découverte étaient au rendez-vous.

On a débuté le repas par une salade de homard et petits pois, mayonnaise au yuzu kocho et chips iodées, accompagné d’un effervescent Sieur d’Arques, Première Bulle Organique – AOC Crémant de Limoux, mousseux. Le mariage du plat avec les bulles était super, c’était rafraîchissant et vraiment délicieux.

Par la suite, on a bu un vin blanc, le Clos des Nines, Obladie – AOC Languedoc, blanc, 2016 que j’ai vraiment adoré. Ce vin était accompagné d’un ceviche de pétoncles, asperges et pêches : un pur délice! En plus d’être beau, le plat était délicieux et le vin encore plus. Je dois dire qu’il fait partie de mon top 3 d’ailleurs. Avec ses notes de pêches et de mangues, le vin s’accompagnait parfaitement avec le ceviche. J’aime les vins avec des touches fruitées et celui-ci est pile poil dans mes goûts!

Comme deuxième entrée, on nous a servi une assiette de jambon blanc biologique, roquette et parmesan. Julien nous a servi deux vins rosés : Laurent Miquel, Cazal Viel Vieilles Vignes – AOC Saint-Chinian, rosé, 2018 et le Château de Lancyre, Le Rosé – AOC Pic Saint Loup, rosé, 2018. J’ai un faible pour les vins rosés, c’est ce que j’ai l’habitude de commander ou de m’acheter et les deux étaient absolument délicieux. Laurent Miquel, Cazal Viel Vieilles Vignes – AOC Saint-Chinian, rosé, 2018 m’a beaucoup plu, peut-être encore parce qu’il a des arômes de fruits rouges? Je l’ai vraiment apprécié en bouche et que dire de la bouteille? J’avoue que je choisis souvent un vin selon son étiquette et celui-ci m’a beaucoup attirée. Pour ce qui est du plat de charcuteries, je dois être honnête avec vous, je ne mange plus de viandes, mais j’ai tout de même décidé de goûter chacun des plats pour vivre l’expérience à 100%. Je dois ajouter que j’ai aimé le mariage entre le salé de la viande avec les deux vins rosés, j’ai trouvé que le tout s’équilibrait bien. C’est d’ailleurs deux vins qui sont recommandés pour accompagner des plats de poulet, des salades ou du poisson grillé! Je vais clairement essayer à la maison.

Pour le plat principal, on a pu voir la grosse pièce de viande que nous allions manger avant sa cuisson et c’était assez impressionnant. C’était une côte de bœuf vieillie 30 jours, accompagnés de mille feuilles de pomme de terre à l’ail et au thym, salade verte et vinaigrette aux fruits rouges. Comme accord vin, le sommelier nous a servi trois vins rouges différents : le Domaine de la Cendrillon, Inédite – AOC Corbières, rouge, 2014, le Château des Estanilles, L’impertinent – AOC Faugères, rouge, 2016 et un Château Maris, Syrah Natural Selection Biodynamic – AOC Minervois la Livinière, rouge, 2016. J’ai préféré le Château des Estanilles, L’impertinent – AOC Faugères, rouge, 2016 peut-être parce que je retrouvais les saveurs de fruits rouges que je retrouve dans le vin rosé. De plus, selon la fiche du vin, il comporte des notes de café. Vous connaissez ma passion profonde pour la caféine, donc je ne suis pas surprise qu’il ait été mon vin rouge favori parmi les trois qui nous ont été servis.

On a terminé le repas avec un plateau de fromages artisans affinés, El vino, Corne Pointu et Madawaska, un plateau de mini cake à la cerise et une salade de fruits et sorbet, c’était parfait. Pour le dernier vin, on a pu boire un autre vin blanc qui est le Domaine Aupilhac, Les Cocalières – AOC Languedoc, blanc, 2017. Avec des notes de fleurs blanches, de pêches de vignes et de fenouil, je l’ai bien aimé, mais pas suffisamment pour détrôner le Sieur d’Arques, Première Bulle Organique – AOC Crémant de Limoux, mousseux effervescent.

Top 3 :

J’avoue que ça été difficile de choisir mes trois produits chouchou, puisque j’ai fait la découverte de vins et de goûts que je ne connaissais pas avant cette soirée. Mais je reste fidèle à ce que j’aime et voici mes coups de cœurs :

  • Vin blanc Clos des Nines, Obladie – AOC Languedoc, blanc, 2016 (26.60$ à la SAQ)
  • Vin rosé Laurent Miquel, Cazal Viel Vieilles Vignes – AOC Saint-Chinian, rosé, 2018  (12.55$ à la SAQ)
  • Mousseux Sieur d’Arques, Première Bulle Organique – AOC Crémant de Limoux, mousseux (19.95$ à la SAQ)

J’ai vraiment adoré l’assiette de pétoncles accompagnée du vin blanc Clos des Nines, Obladie – AOC Languedoc, blanc, 2016. C’est le type de vin qui accompagnerait, j’en suis certaine, une assiette de poisson ou de fruits de mer lors d’un souper entre amis. Pour ma part, je crois très bien que je ne me tromperais pas si j’apportais celui-ci lors d’une soirée tapas entres amis, il s’adapterait à plusieurs types de plats, ce serait donc une formule gagnante. Il y a de fortes chances pour que j’ajoute à mon panier une bouteille de Laurent Miquel, Cazal Viel Vieilles Vignes – AOC Saint-Chinian, rosé, 2018, que je boirais à la maison en lisant mon roman, juste pour le plaisir.

À la base, je suis moins vin rouge. Ils étaient bons, mais je ne les ai pas mis dans mes tops coups de cœur puisque je préfère de loin les vins blancs et rosés. Mais comme on dit, c’est une question de goût!

Un peu plus sur le vignoble des vins du Languedoc

J’ai découvert que les vins biologiques n’étaient pas nécessairement hors de prix. Non. Ce sont des vins de qualité et disponibles à bas prix à la SAQ. D’ailleurs, je vous suggère d’aller y faire un tour dès maintenant. Je trouve que les valeurs des producteurs de cette région sont tout à leur honneur. Ils ont le souci d’offrir des produits de qualité, faits d’ingrédients nobles. J’aime encourager les entreprises qui ont l’environnement à cœur et c’est le cas des vignobles des Vins du Languedoc. Ils développent des innovations pour la protection ou la plantation des haies, la récupération des eaux de pluie et la sauvegarde et la réintroduction d’espèces animales. Toutes des choses que personnellement, je trouve formidables!

Le vignoble des Vins du Languedoc représente le tiers des surfaces bio en France et 6% des vignobles au monde, ce n’est pas rien! Ils sont d’ailleurs les premiers à avoir débuté le bio en France. Le Languedoc est en fait des régions viticoles situées en France, entre Méditerranée et Pyrénées et de la frontière espagnole jusqu’à Nîmes. L’histoire est absolument incroyable et je vous invite à vous rendre ICI, sur le site internet pour tout savoir!

Liens utiles

https://languedoc-wines.com/

https://www.restaurantlaprunelle.com/

Karine Caron
Catherine Duguay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *