Fabuleuses

Sortie ciné – Fabuleuses

Dimanche dernier, grâce à une âme charitable, j’ai eu la chance d’aller voir le film québécois Fabuleuses au cinéma de Saint-Eustache, suivi d’une rencontre avec les comédiennes principales et la réalisatrice. D’ailleurs, drôle d’anecdote, celle-ci se nomme Mélanie Charbonneau, tout comme moi. Elle a bien ri, tout comme moi, lorsque nous avons réalisé que nous avions le même nom.

C’est le premier film de cette talentueuse réalisatrice, il ne sera pas le dernier, j’en suis sûre. Ma fille adolescente m’a accompagnée, un grand rêve pour elle de rencontrer ces jeunes comédiennes et elle a adoré le film. Ce film raconte l’histoire de trois jeunes femmes dans la vingtaine à l’ère des influenceuses et de la puissance des réseaux sociaux. La vision de chacune des trois femmes aux points de vue différents est exprimée dans ce scénario.

L’histoire débute lorsque Laurie (Noémie O’Farrell) veut être engagée comme rédactrice au sein d’un site web et malgré son immense talent, les dirigeants du média trouvent qu’elle n’est pas assez suivie sur les réseaux sociaux. Ils prennent alors la décision d’engager Clara (Juliette Gosselin) qui est une fille hyper superficielle mais  qui a 800 000 abonnés Instagram. Contre toute attente, les deux femmes se rencontrent lors d’une sortie dans un bar et deviennent amies. Avec le temps, Laurie écrira pour Clara. Le talent de Laurie sera donc caché derrière le succès et la popularité de Clara.  Laurie sera par contre rapidement amenée dans ce monde superficiel jusqu’à oublier ses principes et ses valeurs. Sa colocataire Élisabeth (Mounia Zahzam), une femme hyper féministe et engagée, sera là pour la ramener sur le droit chemin.

Une histoire qui parle de féminisme, de valeurs personnelles, d’amitié et de solidarité féminine. Un beau mélange de drame et de comédie. Lors de ma rencontre avec les comédiennes, j’ai été conquise par leur simplicité. Chacune s’est ouverte sur le sujet des réseaux sociaux. Très présente sur les réseaux sociaux, Juliette Gosselin (qui incarne Clara) a mentionné être la plus active mais elle mise surtout sur l’amitié féminine, le girl power, dans ses publications. Elle n’y parle pas vraiment de sa vie amoureuse. Selon elle, c’est son jardin secret et elle veut donner une image plus indépendante aux jeunes filles qui la suivent. Elle est très aimée par les adolescentes depuis l’émission L’Académie alors elle reste discrète.

L’opinion de Noémie O’Farrell, qui incarne Laurie, diffère puisqu’elle a une relation un peu amour-haine avec les réseaux sociaux. Elle n’est pas très active et quand elle l’est, c’est surtout de manière professionnelle, pour parler d’une sortie de film ou de sa parution dans un projet télé.  Tandis que pour Mounia Zahzam, qui incarne  Élisabeth, c’est totalement différent. Comme elle débute dans le métier et qu’elle n’est pas encore très connue, elle se permet plus de liberté dans ses  publications mais elle mentionne ne pas du tout avoir une addiction pour les réseaux sociaux. 

Les trois comédiennes se disent fières de ce film et espèrent avoir un peu éclairé la société d’aujourd’hui avec leurs personnages. La réalisatrice (Mélanie Charbonneau) quant à elle, dit  avoir voulu montrer le vrai visage de la société actuelle et l’impact qu’ont les réseaux sociaux et la quête du succès sur la génération présente. Le film comporte une distribution de comédiens tous plus doués les uns que les autres. Un film à voir et qui vous donnera l’occasion de jaser et d’argumenter par la suite, je vous l’assure. 

Mélanie Charbonneau
Sophia Bédard

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *