Jeux de rôles

Jeux de rôles à expérimenter en couple

J’ai récemment rencontré un homme qui m’a permis de repousser certaines limites quand on parle de sexualité. Je ne vous cacherai pas que je n’ai plus 20 ans, et que je me considérais déjà comme quelqu’un d’ouvert et de réceptif au lit. C’est donc avec plaisir (mauvais jeu de mots) que j’ai entamé cette nouvelle relation, qui me permet d’en découvrir plus sur ma propre sexualité, sur mes envies et mes fantasmes. Et ça m’a surtout fait réfléchir…

Vous rappelez-vous vos premières expériences sexuelles ? Vous étiez peut-être adolescents, peut-être jeunes adultes… Mes premières fois se sont déroulées, de mémoire, très positivement. J’ai donc eu la chance de pouvoir m’épanouir et de me rendre compte de ce que j’aimais et ce que j’aimais moins.

Fast-forward près de 25 ans plus tard (ouch, je viens de prendre un méchant coup de vieux !), je viens de laisser un gars tout ce qu’il y a de plus beige, et me retrouve face à une explosion de couleurs hirsutes et éclatantes. Méchant virage. Le beige, c’est bien correct. J’veux dire, c’est réconfortant, sécuritaire, doux… Aucun problème avec ça. Mais je suis dans une phase de ma vie où vivre est très important pour moi. J’ai l’urgence de vivre, de respirer, de ressentir. Et ce nouvel homme me fait cet effet.

Quand je lui ai dit que je rédigeais un article sur les bienfaits des jeux de rôle sur la vie sexuelle, cet homme m’a répondu quelque chose de tellement surprenant. Je m’attendais à une blague, ou un truc bien grivois… Au contraire, il m’a répondu que c’était comme « faire danser nos anges et nos démons sur la mélodie des souffles et des mots »… Wow.

Après avoir refermé ma bouche restée ouverte trop longtemps sous l’effet de surprise, j’ai froncé les sourcils… Merde, il n’a pas tort… Mais pas du tout.

Et c’est comme ça que je voulais commencer mon texte, avec cette phrase lourde de sens. Faisons danser nos anges et nos démons sur la mélodie des souffles et des mots.

Je n’avais jamais vraiment vécu de jeux de rôle dans ma vie de couple. Peut-être deux ou trois fois, mais honnêtement, ça n’a pas été assez mémorable pour que je m’en souvienne (désolée si tu lis ceci pis qu’on a déjà… t’sé…). Avec l’homme, on le fait assez souvent. J’avais l’impression que pour « jouer » au lit, je devais élaborer un plan, mettre un costume, m’en tenir à un scénario… mais tout ça, ça n’est pas obligatoire.

Parfois en plein milieu de nos ébats, l’homme me sort un truc, une phrase, un cue, et je comprends qu’à cet instant, nous allons jouer. Je ne suis plus moi, il n’est plus lui. Je suis la professeure qui s’est laissé tenter par le jeune étudiant… Ou il est mon patron et je suis la vilaine secrétaire… Les exemples sont fictifs, car je ne vais pas tout vous révéler de ma vie sexuelle, mais vous comprenez ce que je veux dire.

Il y a quelque chose de tellement libérateur dans le fait de se mettre dans la peau d’un personnage. Perso, ça m’excite beaucoup. On ne le fait pas à chaque fois, car là, ça aurait un air routinier, mais une fois de temps en temps, c’est assez stimulant. J’ai commencé à réfléchir aussi à des scénarios plus complexes, par exemple dans un restaurant (non, non, ne commencez pas à vous envoyer en l’air dans les restos, les chefs vont me haïr ! Mais débutez dans un resto, c’est cool), ou un rendez-vous dans un hall d’hôtel…

Juste d’y penser, ça me donne des frissons… Pas vous ?

Pourquoi se donner la peine de jouer au lit ? Est-ce juste une activité pour les pervers ? Ben non ! C’est facile, c’est efficace et ça donne du piquant à la vie sexuelle. Et c’est beaucoup plus simple que ce que je croyais. Lorsqu’on vit une vie sexuelle épanouie, et qu’on est enthousiaste, l’inspiration vient naturellement.

Mais pourquoi voudriez-vous faire des jeux de rôle avec votre partenaire ? Bin, pour faire danser vos anges et vos démons sur la mélodie des souffles et des mots, voyons ! Ok, sérieusement, un des principaux bénéfices des jeux de rôle, c’est de briser la monotonie de la vie sexuelle. Parce qu’on va se dire les vraies affaires, parfois, le sexe peut devenir routinier… Ça permet d’apporter un vent de fraîcheur aux ébats sexuels et d’explorer des parties de notre personnalité qui sont moins exploitées normalement. Vous n’êtes pas autoritaire ? Vous pourriez être la policière ou un juge… Vous êtes sérieux ? Trouvez-vous un personnage plus relax, avec des mœurs légères… Bref, the sky is the limit, pour autant que vous avez le consentement de votre partenaire, bien sûr !

D’ailleurs, l’Halloween arrive à grands pas ! C’est une occasion idéale pour tenter vos premiers pas… Choisissez-vous un costume qui vous plaira et qui plaira à votre partenaire et brodez là-dessus. En passant, je vais justement vous concocter un p’tit spécial Halloween très bientôt à ce sujet…

Est-ce que les jeux de rôle au lit vous intéressent ? Avez-vous déjà fait des tentatives ? Ça a fonctionné ou pas pour vous ? Ne vous gênez pas, j’aimerais savoir ce que vous en pensez !

Mistress blabla signature
Karelle Gauthier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *