Escapade Lanaudière

Séjour automnal dans Lanaudière, les incontournables à ne pas manquer!

Bien que je demeure dans la région depuis près de 8 ans, j’étais loin de me douter qu’il y avait autant d’endroits à découvrir que je ne connaissais pas. C’est lors d’une escapade de presse d’une durée de 3 jours, en compagnie d’une belle gang de créateurs de contenu, que j’ai pu vivre une petite partie des richesses dont regorge cette belle région. N’étant pas la plus grande adepte de l’automne, je suis pourtant convaincue qu’il n’y a pas meilleurs endroits pour l’apprécier et c’est avec une certaine nostalgie que je te partage cet article dont l’écriture m’a plongé dans de merveilleux souvenirs.

Après avoir fait connaissance avec mes compagnons de voyage, pour lesquels j’ai eu de véritables coups de cœur, nous avons pris la route avec le sympathique chauffeur de la compagnie Bonjour Nature, qui devait s’assurer de nous amener à bon port tout au long de notre séjour. Voici donc les incontournables à mettre sur ta liste lors de ta prochaine visite dans la région.

La ferme Guy Rivest

Premier arrêt de la journée, cette ferme accueille petits et grands pour l’autocueillette de fraises en plus de transformer celle-ci en produits uniques, de qualité et abordables. Ses cerises de terre, ses camerises et autres fruits et légumes sont offerts en autres sous forme de confitures, de vin ou d’alcool fins. Ne buvant pas d’alcool au quotidien, j’ai quand même aimé me tremper les lèvres dans la liqueur de fraise et de camerise. Nous étions toutefois sur place pour découvrir le gigantesque labyrinthe de maïs aménagé sur plus de 8 km. De manière ludique et éducative, on peut s’y promener tout en apprenant de nouvelles choses sur les fruits et les légumes, la thématique adoptée cette année. On y retrouve deux parcours, un plus court, idéal pour les plus jeunes et un plus grand qui nécessite près d’une heure de marche avant d’y retrouver la sortie. On peut d’ailleurs l’expérimenter tous les samedis soir du mois d’octobre afin d’y vivre l’Halloween de manière originale.

Pour en savoir plus, clique ICI.

Escapade Lanaudière
Crédit photo : Cinq Fourchettes

Au Jardin des noix

Nous nous sommes par la suite dirigés vers la municipalité de St-Ambroise-de-Kildare pour y découvrir le Jardin des noix, constitué principalement d’une grande variété d’arbres à noix. Noyers japonais, noirs, hybrides, chênes, caryers, châtaigniers et noisetiers ont été plantés depuis 2007, mais c’est uniquement en mai 2019 que l’endroit a ouvert ses portes afin d’y permettre la cueillette des noisettes et même des champignons. C’est une activité originale que de secouer les branches des noisetiers afin de faire tomber ses fruits au sol et les récolter. Les propriétaires de l’endroit sont sympathiques et transmettent leurs connaissances avec passion. On peut également visiter l’espace café-boutique pour y acheter des produits et déguster boissons et pâtisseries. J’ai d’ailleurs siroté une tisane glacée à la menthe, au gingembre, au miel et au citron ainsi qu’un savoureux muffin aux pêches et aux noix.

Pour en apprendre plus, va faire un tour ICI.

Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles

La température étant de notre côté, c’est le cœur léger et les jambes prêtes à se dégourdir que nous sommes arrivés au parc régional des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles. Situé au cœur des villes de Sainte-Béatrix, Saint-Jean-de-Matha et Sainte-Mélanie, le parc s’étend sur un réseau de sentiers pédestres de 17 km comportant de magnifiques chutes, des aires de pique-nique, de nombreuses passerelles, des belvédères et un sentier d’interprétation de la nature. On peut également utiliser les BBQ disposés à certains endroits, tout en y pratiquant l’ornithologie. Un endroit paisible à découvrir, que ce soit pour une courte balade ou une journée complète.

Pour découvrir les pistes des sentiers, clique ICI.

Les chalets de l’Auberge de la Montagne Coupée

Après une journée vraiment enrichissante tant au niveau physique qu’intellectuel, c’est avec bonheur que nous avons pu déposer nos bagages aux nouveaux chalets de l’Auberge de la Montagne Coupée qui nous ont accueillis pour la durée de notre séjour. Le chalet Tilleul qui peut accueillir jusqu’à 20 personnes et le chalet Chêne avec ses 6 chambres sont tous les deux équipés d’un jacuzzi extérieur, d’une cuisine et d’une immense terrasse offrant une vue à couper le souffle. Avec ses immenses baies vitrées, les lieux sont enchanteurs et la lumière y est exceptionnelle. Le pavillon Edelweiss, situé tout juste à côté et juché sur l’un de plus hauts belvédères naturels au milieu d’arbres centenaires, dispose d’une vue imprenable en plus de servir de salle de réception d’une capacité de 350 personnes, idéale pour un mariage, une réception, un colloque, un spectacle ou un congrès. C’est sincèrement l’une des plus belles vues que j’ai eu la chance d’admirer au Québec. Je crois même qu’une partie de mon cœur s’y est nichée entre deux arbres pour y rester.

Le soir venu, c’est le chef de l’Auberge, Marcelin Barbeau, qui s’est déplacé dans l’un des chalets afin de nous cuisiner un repas 4 services. C’est un menu complètement DÉCADENT qui nous a été servi et je peux affirmer que j’ai adoré chacun des plats présentés. L’harmonie des saveurs était parfaite, la présentation incroyable et c’est vraiment une expérience culinaire extraordinaire qui nous a été présentée. Cette soirée s’est d’ailleurs terminée au petit matin et j’en conserve un souvenir mémorable.

Pour réserver ton chalet, c’est ICI.

Spa Natur’eau

Débuter la journée au spa quand la nuit a été courte, quelle bonne idée! Direction Mandeville pour profiter des installations du Natur’eau. J’ai beaucoup aimé m’y réfugier quelques heures pour y relaxer le temps de refaire le plein d’énergie. Le site est magnifique, la verdure qui nous entoure est apaisante et, malgré la pluie, c’est bien emmitouflé dans mon peignoir que je me suis amusée à déambuler sur le site pour me tremper avec bonheur dans les bains chauds et me glisser courageusement dans les bassins plus froids. Seul petit bémol, j’aurais apprécié des chaises plus confortables sur le site et particulièrement dans la yourte, où l’on peut habituellement profiter de la douce chaleur d’un poêle à bois, qui n’était malheureusement pas en fonction lors de notre passage. Nous avons également eu l’occasion de visiter les mini-maisons où tout est pensé en fonction d’un séjour ressourçant et où le confort n’a d’égal que la beauté des lieux. J’ai définitivement envie d’y revenir en amoureux pour y passer de doux moments.

Pour planifier une visite, clique ICI.

Escapade Lanaudière
Crédit photo : Élisabeth Dignard

Vignoble Saint-Gabriel

Nous avons poursuivi notre programmation avec un arrêt au vignoble Saint-Gabriel, situé à St-Gabriel-de-Brandon. Devenue un attrait touristique incontournable de la région, la cave à vin vaut à elle seule le détour. Construite en 2012 à partir d’un viaduc routier, près de 110 fûts de chêne français de 225 litres y sont conservés. C’était réellement impressionnant d’en faire la visite, même pour une personne qui ne consomme pas d’alcool. Après une dégustation fortement appréciée par mes pairs, qui sont particulièrement tombés sous le charme du vin rouge Coteau Saint-Gabriel et du blanc Régal d’automne, nous avons terminé notre visite par un passage au musée des tracteurs où on trouve une grande quantité de tracteurs antiques et une panoplie d’objets des temps anciens comme des carrioles.

Pour en apprendre plus sur le vignoble, c’est ICI.

Hôtel Château Joliette

Nous avons terminé cette journée avec un passage à l’hôtel Château Joliette pour y déguster un repas 3 services au restaurant La Table G. La décoration y est enveloppante, la musique agréablement bien choisie, et l’ambiance feutrée est agréable. Côté menu, mon coup de cœur va à la pieuvre grillée en entrée et au dessert chocolaté. Malheureusement, ce ne fut pas un coup de cœur, et sans faire de jeu de mots, mon expérience culinaire m’a laissé un peu sur ma faim. L’harmonie des saveurs serait à revoir ainsi que la température des plats. Merci toutefois au personnel qui a fait un travail impeccable.

L’Abbaye Val Notre-Dame

Pour notre dernière journée dans la région, on débute notre parcours avec un arrêt à l’Abbaye Val Notre-Dame de St-Jean-de-Matha. L’abbé André nous y accueille avec beaucoup d’humour et une bonne humeur contagieuse. Le lieu est apaisant, lumineux et moderne, nous tombons tous sous le charme et, personnellement, j’y serais restée plusieurs jours. Écouter l’abbé nous parler d’histoire, de théologie, de hockey (!), et de son parcours de moine est tout simplement fascinant. C’est vraiment un coup de cœur pour moi et bien qu’étant une catholique non pratiquante, j’ai eu l’impression d’être frappée par quelque chose de mystique lors de mon passage en ces murs. J’y serais restée beaucoup plus longtemps afin de profiter d’un vrai moment de contemplation. On peut d’ailleurs venir y séjourner afin d’y vivre un temps d’arrêt ou une quête de ressourcement spirituel. On peut également venir y pratiquer des activités culinaires, culturelles ou de plein air.

Pour découvrir l’abbaye et ses trésors, c’est ICI.

Ferme Vallée Verte

Grande découverte pour les produits de la ferme Vallée Verte. J’y ai découvert le meilleur yogourt que j’ai mangé de toute ma vie! La ferme offre des produits faits de lait non homogénéisé et d’ingrédients sans colorant, sans agent de conservation, ni arôme artificiel. J’ai pu m’approcher des vaches, qui y sont bien traitées, je tiens à le mentionner. Ne reste plus qu’à trouver un point de vente près de chez moi, afin de pouvoir continuer à me procurer le meilleur des yogourts (j’en ai acheté 3 pots lors de mon passage!).

Pour visiter la boutique, ouverte tous les jours, clique ICI.

Escapade Lanaudière
Crédit photo : Cinq Fourchettes

Mention spéciale au restaurant de l’Auberge de la Montagne Coupée, où une fois de plus, nous avons été reçus par le chef Marcelin pour le dîner. J’y ai mangé un délicieux potage, des pâtes et un brownie très savoureux (alors qu’habituellement, je m’abstiens de succomber au chocolat).

Qui sème récolte

Dans ce verger, on retrouve une cabane à sucre et une huilerie où est transformé le canola, sans OGM, récolté sur la ferme pour en faire une huile de canola! Le site est majestueux, on y retrouve 25 variétés de pommes et de nombreux cidres que mes compagnons ont eu l’occasion de déguster. J’ai d’ailleurs eu la chance de choisir une bouteille parmi celles-ci et l’offrir à Karine sachant qu’elle allait l’apprécier à sa juste valeur. L’endroit est bucolique et offre une vue imprenable sur les belles couleurs de l’automne.

Pour planifier une visite, clique ICI.

La Courgerie

Nous avons terminé notre voyage de presse par un arrêt à la Courgerie pour y rencontrer Pascale et Pierre, afin d’en apprendre plus sur les différentes variétés de courge. Communicateurs hors pair, c’est avec passion qu’ils nous ont parlé des 300 variétés de courges, citrouilles et autres cucurbitacées que l’on retrouve dans leurs jardins. Après une dégustation de relish à la courge musquée, de macarons à la citrouille et de galettes, c’est le ventre bien repu que nous avons repris le chemin vers Montréal, la tête et le cœur remplis de magnifiques souvenirs.

Pour plus d’informations, clique ICI.

Escapade Lanaudière
Crédit photo : Élisabeth Dignard

Malgré qu’elle ne soit pas la plus connue des régions du Québec, Lanaudière a tout pour plaire et offre des attraits variés qui sauront certainement te plaire saison après saison. Une visite s’impose pour y découvrir des activités originales et surtout pour y vivre des moments qui resteront gravés à jamais.

Merci pour l’invitation Lanaudière, t’as été AWESOME!

Escapade Lanaudière
Crédit photo : Boucle Magazine

Bien que cet article ait été rédigé en partenariat avec Tourisme Lanaudière, les opinions demeurent les miennes. #PartenariatRémunéré

Campagne en collaboration avec Voyage NumériQC.

Jennifer Martin
Jeneviève Brassard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *