1 femme sur 3

1 femme sur 3

Une photo qui dit : survivre à ça ne fait pas d’elle une femme forte, ça fait seulement d’elle une femme sur trois. L’image montre une femme assise par terre dans un coin, essayant de se protéger et un voit le poing d’un homme.

La majorité du monde a réagi avec des bonhommes tristes ou des commentaires disant: “Moi, j’ai passé par là.”

Mais j’ai eu plusieurs commentaires qui disaient que 1 sur 3 c’est exagéré et tout.

Oui, il y a peut-être des statistiques qui disent autre chose, c’est peut-être effectivement pas 1 femme sur 3 mais plutôt 1 femme sur 4. Mais honnêtement, est-ce que c’est si important de se concentrer que sur les statistiques? De toute façon, tellement de femmes ont été victimes dans leur vie et gardent ça sous silence.

J’ai même eu une réponse qui me disait que ça se passait pas ici, mais dans les autres pays. On est en 2019, je me demande quand les gens vont s’ouvrir les yeux?

Oui ça arrive, et plus proche qu’on ne le pense. En ce moment-même, vous lisez un texte de quelqu’un qui a été victime de violence et d’agression sexuelle. Votre sœur, votre blonde, peut-être même votre mère a été touchée et elle ne la juste jamais dit.

Et là je parle des femmes, je crois que c’est par habitude et car j’en suis une moi-même, mais je devrais casser cette habitude et inclure les hommes. Car les hommes aussi sont victimes.

Je sais qu’on ne changera pas le monde, mais si au moins on arrêtait de se faire croire que ça n’arrive qu’aux autres, ça serait déjà un bon début!

Caroline Ouimet
Catherine Duguay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *