Garde espoir

Garde espoir

Babe, j’ferais tout pour pas te voir détruit

J’veux juste jamais me demander ce que t’es devenu dans vie

J’essayerai de te faire oublier les larmes et la peur

Avec le cœur de ta naissance

Pas celui que tu  t’es bâti pour ne pas ressentir la souffrance

Quand je t’ai demandé une photo souriante de toi

J’ai précisé que j’aimerais qu’elle soit un de tes souvenirs d’enfance

Les yeux en amande

Comme quand tu m’parlais de tes sentiments

Ceux que tu prétends

Coulés dans le ciment

Pourquoi tu te mens à travers moi

Tu te méfies c’est ça

T’avais pas besoin de rester distant

Qui n’avait jamais aimé assez

Pour croire que l’amour est mort

Celui que tu ressens  partout dans ton corps, chaque fois que tu croises son regard, c’est comme un poignard

En cessant d’y croire  

Ça ne peut être autrement

Pourtant, tu devrais savoir

Qu’on n’a  pas tous une arme à la place du cœur

Si, au fond de toi, tu recherches le bonheur

Rien à voir avec les histoires

Condensé en un récit, un parfait amour pour toujours, jusqu’à ce que ce soit fini

Garde espoir, c’est promis, tu trouveras ton âme-sœur

 Babe, j’ferais tout pour pas te voir détruit

J’veux juste jamais me demander ce que t’es devenu dans vie

J’essayerai de te faire oublier les larmes et la peur

Tu me dis que j’aurais dû voir que tu étais l’meilleur

Mais t’aurais dû savoir que sans moi,

Tu n’avais plus la même valeur

Si tu te voyais si imposant c’est parce que j’te donnais de l’importance

T’en avais j’te faisais confiance

Sans prendre prudence

C’est à toi que j’faisais toutes mes confidences

Tu n’as même pas su voir mes compétences derrière trop de souffrance

Quand on a fait connaissance

J’étais ta parfaite inconnue

Trois années d’absence

Quand on s’est revus

J’avais tout perdu, je t’ai rendu dans rue

Ça ne me laissait pas de chance

Je t’ai tellement fatigué j’étais pus capable d’avancer

Mon corps pouvait plus continuer

J’ai cessé de marcher

Le vouloir a pris le dessus

Même sans issue

 J’ai pas cédé

Tant que tu me feras ressentir ta présence

J’te montrerai mon innocence d’enfance

Celle que j’avais à cause de mes fausses croyances

Tu vois on peut se tromper

Pourquoi je te laisserais tomber

Avec toi ma vie a un sens

Babe, j’ferais tout pour pas te voir détruit

J’veux juste jamais me demander ce que t’es devenu dans vie

J’essayerai de te faire oublier les larmes et la peur

Caroline Ouimet
Sophia Bédard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *