Folie Insta de janvier

Je suis tellement contente de faire cet article en ce 12 janvier. Parce qu’Instagram est rempli de belles photos inspirantes pour bien débuter l’année 2020 et aussi de beaux souvenirs du temps des Fêtes qui n’est pas encore très loin. Certains flash leurs cadeaux reçus, d’autres nous montrent leurs activités hivernales. Bref. Instagram, en ce moment, nous montre un peu de tout et c’est magique !

Ce que j’aime de janvier, c’est la nouveauté. C’est une nouvelle année qui commence et on s’entoure de nouveau. Que ce soit de nouveaux vêtements, de nouvelles acquisitions, de nouvelles rencontres, de nouveaux départs : janvier, c’est un renouveau et c’est beau à voir.

Bon, il y a aussi un côté que j’apprécie un peu moins : les résolutions. Ça, il en pleut sur les réseaux sociaux, soit des photos où des gens parlent de leurs résolutions, ça, ça va, mais les maudites publicités « Prenez la résolution de telle ou telle chose ». Ce qui m’horripile le plus, ce sont les publicités entourant la perte de poids : NON SVP. Alors vous comprendrez qu’il n’y aura pas du tout de ce genre de contenu dans les 15 photos que je vais vous partager ici. Oh non.

Je vous partage des photos, des textes qui sont inspirants pour moi, pas uniquement de gens que je suis, mais aussi au travers des compagnies que j’affectionne qui ont une belle vision de la vie. Instagram, c’est un grand livre qu’on construit à notre façon à travers les comptes qu’on choisit de suivre, parce que, oui, on a définitivement le contrôle de notre Instagram.

Alors sans attendre, voici 15 photos qui m’ont touchée, qui m’ont rejointe, qui me ressemblent et qui touchent exactement le mood dans lequel je me trouve en ce début d’année 2020. Sur ce, je vous souhaite une fois de plus un beau début d’année et surtout de réaliser ce que vous souhaitez !

View this post on Instagram

OUI. 🌲 #vendredi

A post shared by ALANIS (@alanis.desilets) on

View this post on Instagram

You are beautiful, no matter what shape, size and weight you are. No matter what your gender is. No matter if you have mental and/or physical illnesses. No matter what your skin color, your origin and your religion are. No matter what your identity is. You are truly important and valuable. You are beautiful and you deserve to be celebrated, even if you do not fit into beauty standards. Everyone is unique and those norms should not exist. • Vous êtes sincèrement magnifiques, peu importe votre âge, la couleur de votre peau, votre poids, votre silhouette, vos diagnostics, votre état de santé physique et mentale, votre religion, votre situation économique, vos vêtements et votre mobilité. Vos corps sont beaux, qu’ils soient gros, minces, élancés, petits, poilus, épilés, grands, cicatrisés, vergeturés, tatoués et/ou ridés. Vos visages sont jolis, avec et sans boutons, avec et sans poils, avec et sans lunettes. Peu importe la couleur de vos yeux, que vous soyez maquillé.e.s ou non, que vous ayez des cheveux courts, longs ou le crâne chauve. Votre sourire est merveilleux, peu importe l’apparence de vos dents. Votre identité est sublime et valable en tout temps, peu importe votre genre et votre orientation sexuelle. Vous êtes de belles personnes, peu importe que vous vous déplaciez en chaise roulante, avec une canne ou avec des prothèses, que vous ayez eu des transformations physiques, que vous soyez né.e.s avec des corps et/ou des conditions considérés comme étant hors-normes. La normalité est une conception de la société. Personne n’est dans l’obligation de correspondre à ces standards pour être joli.e. Vous méritez d’être aimé.e.s et apprécié.e.s, que vous correspondiez à ces standards ou pas. Vous avez tous.tes le droit d’être célébré.e.s pour qui vous êtes. Je vous souhaite sincèrement une belle année 2018 et je vous envoie beaucoup d’amour si consenti. xxx • #lesfoliespassageres #art #artist #artistsoninstagram #illustration #illustrator #feminist #feminism #feministart #beauty #fatacceptance #mentalhealth #mentalhealthawareness #selflove #selfcare

A post shared by Les folies passagères (@lesfoliespassageres) on

View this post on Instagram

Badass Rudolph.

A post shared by Guillaume St-Amand (@guillaume.stamand) on

View this post on Instagram

Walking into the weekend like 😎

A post shared by Gibou (@gibou.ca) on

View this post on Instagram

2020 MOOD ✨👦🏻💫

A post shared by KARL HARDY (@karl_hardy) on

View this post on Instagram

"En lisant et en faisant des recherches sur l’origine des diètes, on voit que les standards de beauté d’aujourd’hui datent du 19e siècle. Les scientifiques back then ont catalogué les différents traits physiques et les normes culturelles qu’ils voyaient. Ils ont décidé que l’embonpoint était un marqueur de « sauvagerie » parce qu’il apparaissait plus souvent chez les personnes de couleur, alors que la minceur était surtout vue chez les blancs, spécialement chez les hommes et les aristocrates. Être gros, pour ces scientifiques blancs du 19e siècle, était directement lié à la noirceur et était donc considéré comme une preuve d’infériorité évolutive. Ainsi, la croyance raciste qu’il y ait une hiérarchie des groupes ethniques (avec des hommes blancs au sommet) a conduit à une démonisation croissante des gros. Les idéaux de beauté qu’on a aujourd’hui ont été construits sur la suprémacie blanche. Et je pense que c’est dans le seul but de contrôler les femmes, de profiter de leur vulnérabilité et de leur insécurité. Et de capitaliser là-dessus. Ceci étant dit, j’aimerais vraiment qu’on cesse de penser que notre valeur et notre identité sont liés à notre apparence. On met tellement l’accent et l’énergie sur notre apparence physique, parce que la société dit que c’est ce qui est le plus important. Mais on est tellement plus que le reflet qu’on voit dans le miroir." ✨ @the_womanhood_project 📸 @theboathatneversinks 🎨 @sara_hini

A post shared by Jessica | real ass bish✨ (@jessicaprdnc) on

Karine signature
Karelle Gauthier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *