Collaborations·Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

La Boîte Wonder Woman : une découverte étonnante !

La boîte s’adresse aux femmes pressées (ou peu importe qui) et offre une expérience de cocooning à la maison. Comme l’explique Melissa Pothier, la fondatrice : «Parce que de s’offrir du temps pour soi est le plus beau cadeau». Et qui serait en désaccord avec ça, hein?

Folie familiale·Folie intime·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Est-ce qu’un jour je veux être mère?

J’apprends encore à prendre soin de moi et je n’ai pas une vie 100% stable en ce moment, mais j’ai tellement d’amour à donner. Je crois que je dois laisser les jours passer, les vivre à fond et voir où l’avenir me mènera. Parce que j’avoue qu’il y a un an, je ne m’attendais pas du tout à être où je suis aujourd’hui, alors où serai-je dans un an? Personne ne le sait.

Folie intime·Karine Caron-Benoit·Série : Dépression·Séries de textes·Tous les articles

Dépression : La théorie des cuillères

L’auteure est atteinte d’une maladie dégénérative et a des limites physiques qui l’empêchent de faire beaucoup de choses. Son amie l’a questionné sur ce que c’est de vivre avec cette maladie. Mais avec des mots, elle voit que son amie ne comprend pas. C’est un peu comme moi lorsque je tente d’expliquer pourquoi telle journée je suis tellement fatiguée et que je finis par dormir toute la journée. Je trouve que la théorie se transpose parfaitement pour les maladies mentales.

5 coups de coeur·Articles mensuels·Folie intime·Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

5 coups de cœur de septembre

J’ai un plaisir fou à chaque fois que vient le temps de réfléchir à cet article : me trouver 5 coups de cœur du moment et expliquer pourquoi. C’est souvent un défi de soit en sélectionner que cinq ou bien de simplement en trouver! Il y a tellement de belles choses qui méritent d’être partagées qu’on peut s’y perdre facilement. Mais cette fois-ci, j’avoue avoir eu énormément de facilité à arrêter mes choix. Alors voici mon top cinq.

Collaborations·Événement·Folie gastronomique·Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

La Fraîche : un récit culinaire qui inspire!

Je suis trop contente et c’est ce que je veux et je sais que c’est ce que les gens recherchent, que ce soit simple, que ce soit bon et que ce ne soit pas plate, c’est donc vraiment ça l’objectif avec le livre. J’ai inclus du poisson et des fruits de mer parce que je sais que les gens veulent faire la transition tranquillement, ça donne quand même la chance aux gens de faire des bons choix.

Folie intime·Karine Caron-Benoit·Série : Dépression·Séries de textes·Tous les articles

Dépression : Un an plus tard

Je suis fière de voir des projets se concrétiser en lien avec les maladies mentales, je suis fière de voir de l’aide se développer. C’est tous ensemble, main dans la main, qu’on aidera notre société à aller mieux. En parler, c’est montrer à ceux qui souffrent en silence qu’ils ne sont pas seuls. C’est aussi de montrer à ceux et celles qui vivent au quotidien avec une maladie mentale que le beau existe, que de l’aide est disponible, pas encore assez, mais il en existe.

Collaborations·Critique littéraire·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie gastronomique·Folie intime·Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Un livre de recettes de desserts pour Trois fois par jour

J’ai la dent sucrée et c’est sans surprise que je risque de me goinfrer tout l’automne et l’hiver avec des biscuits, des muffins, des gâteaux et plus encore. À la base, dès que j’ai un dessert à cuisiner, j’ouvre un des livres ou un des magazines de Trois fois par jour.

Folie intime·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

La rentrée scolaire ce n’est pas juste pour les étudiants

Pour moi la rentrée ce n’est pas juste pour les étudiants. Pour moi la rentrée c’est un nouveau départ, une nouvelle saison qui commence. Pour moi la rentrée c’est excitant parce que je déteste la déprime et je préfère voir les choses de manière positive !

Folie intime·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Le pouvoir de la fiction sur ma vie

Je vis dans la vraie vie, mais j’aime croire que les fictions sont là pour nous rappeler à quel point on est chanceux de vivre, de respirer, d’expérimenter. Une vie c’est plus que 300 pages ou 2 h 15, c’est immense et c’est à nous d’écrire notre propre histoire, mais on a quand même le droit de se chercher un peu d’inspiration !

Folie intime·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

J’ai roulé sans regarder en arrière

C’est là que la grosse boule qui était coincée a pris le bord. On était rendu 1h30 plus tard. J’étais rendue loin, mais je m’en foutais. J’avais le cœur libéré et l’âme en paix. J’ai fait demi-tour, je suis allée faire mon épicerie et je suis rentrée pour écrire ce texte.