• Charline Ibarra,  Folie familiale,  Folie intime

    Ma relation avec mes frères

    De mon enfance avec mon grand frère, je garde de doux souvenirs. Je me souviens qu’il passait du temps et jouait avec moi. Il me déguisait souvent et nous rigolions beaucoup, car j’adorais cela! J’ai d’ailleurs de magnifiques photos qui témoignent des nombreux accoutrements que je portais ainsi que des costumes d’Halloween assortis que ma mère nous fabriquait.

  • Charline Ibarra,  Folie intime

    Je m’aime enfin!

    M. le Miroir et moi on ne s'est jamais vraiment aimés. Je devais probablement n'avoir que 7-8 ans quand j'ai croisé ma silhouette, dans le reflet et que j'ai pris conscience de l'aversion que je ressentais envers moi, envers mon corps.

  • charline eutopie huttopia
    Charline Ibarra

    Eutopie à Huttopia

    Dans mes souvenirs, je nous aperçois, bien emmitouflés dans des couvertures de laine, autour du feu. Il me semble encore entendre le crépitement des bûches de bois, sentir la chaleur qui nous enveloppait, humer l’odeur des guimauves grillées et surtout, ne jamais quitter des yeux la danse rythmée des flammes orangées qui s’offraient en spectacle.

  • Charline Ibarra

    Je vis dans le passé 

    Bien sûr, en cours de route, se sont rajoutés au groupe leurs partenaires de Vie et d’autres personnes que j’ai croisées dans ma vingtaine, mais essentiellement, quand l’on se retrouve ensemble, nous sommes encore les enfants que nous étions ! Fous rires garantis. Mes relations avec eux sont une fontaine de Jouvence dans ma Vie. Auprès de ces personnes importantes, et dans leurs yeux, je me sens et me vois comme immortelle. Inaltérable à l’érosion des années. Inépuisable.

  • Charline Ibarra,  Folie intime

    Le porte-clefs

    Un jour, en l’entrelaçant, ses lèvres ont frôlé les miennes et mon cœur s’est affolé. Je ne lui ai jamais demandé s’il avait senti les palpitations dans ma poitrine cette journée-là, par contre, notre étreinte a semblé durer une éternité.

  • charline message texte folie urbaine
    Charline Ibarra,  Folie intime

    La communication par message texte

    Moi, la première, ai un rythme de Vie effréné; le travail, les enfants, le soccer, le karaté, le gym, l'épicerie, les soupers, bref, je n'ai pas, ou que très peu de temps libre. J'aimerais bien m'accorder des périodes pour appeler ceux que j'aime et prendre de leurs nouvelles, or même quand j'ai 7 minutes de répit, les enfants me retrouvent après 2,5 minutes top chrono!

  • Charline Ibarra,  Folie intime

    Un mariage avec ça ? Non, merci.

    Je les envie tout de même, c’est magnifique d’y croire encore et de se dire jusqu’à ce que la mort nous sépare. Je leur souhaite d’ailleurs de vivre une histoire comme celle de mes parents. Plus de 45 ans de mariage et d’amour, qui aurait pu en faire facilement 45 de plus, si cela n’avait été de la Grande Faucheuse.