Vers le zéro déchet – Les produits Höm et Gustö

omaiki zero dechet

À la maison, nous sommes en transition depuis un bon moment vers un mode de vie zéro déchet, le plus possible. Grâce à une belle collaboration avec la compagnie Omaïki, j’ai eu la chance de tester les produits de leur nouvelle collection Gustö et Höm. J’ai reçu le sac familial Baleines, l’étui multi Pugs et le sac à sandwich Chats Hipsters.

C’est donc avec excitation que j’ai essayé ces trois objets pour les boîtes à lunch de mes enfants et mon conjoint. Habituée aux contenant solides réutilisables, c’était agréable de retrouver la souplesse du sac style «ziploc» pour le sandwich, mais dans une enveloppe que je pouvais réemployer quasi à l’infini.

Le tissu des trois sacs semble à l’épreuve de l’eau, donc super utile dans les lunchs pour enfants en y mettant des crudités coupées, sandwich et autres repas préparés avec amour. Le sac familial a servi à y mettre des lunchs quasi complets, dans une seule enveloppe : pain, morceaux de fromage et de légumes crus. Le sac à sandwich a bel et bien servi à cet effet et l’étui multi a surtout servi pour garder les ustensiles propres avant utilisation.

Les motifs sont charmants comme tout. Ce sont donc de beaux objets, mais qui plaisent aussi aux enfants. D’ailleurs, mes filles ont beaucoup apprécié ces nouveautés qui égayaient leurs sacs à lunch et mon conjoint les a lui aussi trouvés à son goût, puisque dans des tons plus neutres.

J’ai été étonnée de la résistance à l’eau du tissu, même s’il n’est pas conçu pour être étanche. C’est sûrement grâce à ce fini lustré à l’intérieur qu’il m’a été possible d’y mettre des fraises sans tacher les sacs. Donc, super faciles à nettoyer! On aime ça!

Omaïki fabrique des couches lavables depuis 2007. C’est une belle entreprise familiale qui confit tous ces produits localement. Cette information est un gros plus lorsque l’on cherche à diminuer son empreinte écologique. On voit que les produits sont de grande qualité et dureront longtemps.

Dans l’ensemble, je suis vraiment heureuse et satisfaite de cette belle découverte. C’est avec un grand plaisir que je me suis amusée à visionner leur site Internet et apprendre à connaître l’ampleur de ce qu’ils fabriquent. Assurément, lorsque j’aurai besoin de remplacer des contenants ou ajouter des morceaux manquants à nos besoins familiaux, c’est vers cette compagnie que je ferai mes recherches et achèterai des nouveautés.

Catherine Duguay

Un livre de recettes de desserts pour Trois fois par jour

3 fois par jour livre de recettes

On le savait depuis déjà un bon bout de temps que Trois fois par jour lancerait un livre de recette consacré aux desserts! Il est enfin sorti, à mon plus grand bonheur. Je l’attendais les bras ouverts et quand je l’ai reçu, j’avoue avoir ressenti plusieurs frissons à le tenir dans mes bras. Quoi dire de plus pour exprimer mon amour inconditionnel à Trois fois par jour? Bref. C’est donc le 15 août dernier que Marilou et Alexandre Champagne ont sortie leur 3e livre de recettes.

Ce livre qui donne l’eau à la bouche avec la multitude de recettes et les photos majestueuses comporte plus de 100 recettes sucrées. Pour avoir feuilleté le livre, les recettes semblent presque toutes faciles à réaliser et ce, à mon plus grand bonheur. Je me mets comme défi d’en tester plusieurs et de vous montrer les résultats! Je crois que j’ai des ami.es et collègues qui seront ravis de goûter à mes créations signées Trois fois par jour!

3 fois par jour livre de recettes

En plus des recettes, Marilou offre des textes où elle parle de ses inspirations, en plus de donner quelques astuces simples, choses qui est toujours bien appréciée. Le livre est divisé en neuf chapitres  :

  • Le brunch sucré
  • Les fruits
  • A la cuillère
  • Les biscuits
  • Muffins & pains
  • Les barres et carrés
  • Les desserts glacés
  • Les tartes
  • Les gâteaux
  • Les légumes et légumineuses camouflés

J’ai la dent sucrée et c’est sans surprise que je risque de me goinfrer tout l’automne et l’hiver avec des biscuits, des muffins, des gâteaux et plus encore. À la base, dès que j’ai un dessert à cuisiner, j’ouvre un des livres ou un des magazines de Trois fois par jour. Avant leur existence, j’avais une relation de haine avec les recettes de desserts que je ne réussissais jamais. Maintenant, j’arrive à créer des desserts sans me casser la tête, puisqu’elles sont facile à réaliser et les ingrédients sont accessibles en épicerie : youpi!

Encore une fois, Alexandre Champagne a pris des photos magnifiques et époustouflantes, le livre est une vraie œuvre d’art que je suis très heureuse de compter dans ma bibliothèque. Il est déjà rempli de post-it, de recettes que j’ai très hâte de cuisiner et de goûter. Pour moi, un dessert c’est quelque chose qui rassemble, qui clôt une soirée, qui crée un moment, qui éveille des conversations, c’est le moment où nos papilles sont prises de court et se délectent de toutes les saveurs de sucre, que ce soit du chocolat, des fruits, de la crème, du beurre et arrête le temps, quelques secondes. Je sais, je suis poétique, ou bien juste intense? Mais je suis une personne gourmande qui aime quelque fois commencer par le dessert avant son souper!

Pour vous procurer votre livre de recette de desserts de Trois fois par jour, rendez-vous en librairie ou sur la boutique en ligne juste ICI. De plus, je vous invite , si ce n’est pas déjà fait, à vous abonner au Facebook et au Instagram de Trois fois par jour, ainsi que d’aller faire votre tour sur le site internet pour découvrir plein de recettes!

Photo de signature pour Karine Caron-Benoit. 

Le lunch est dans le sac

sac parkland

Quand on m’a proposé de tester (enfin, de faire tester à mon fils) un sac à lunch pour sa rentrée en première année, je ne pensais pas tomber sur un produit d’une telle qualité.

C’est vrai, les sacs à lunch, il en existe plusieurs! Il vous suffit d’aller dans les rayons de rentrée scolaire pour en voir des noirs, à motifs, des rouges, des oranges, avec des dessins, sans dessin, des petits, des grands, des moyens, avec pochette, sans pochette, etc.

Alors pourquoi choisir un sac à lunch Parkland pour la rentrée?

[Son look]

Un sac au design simple et raffiné et aux motifs tellement mignons.

Faut dire que mon loulou a choisi un motif qui lui plait énormément : les robots! (*modèle Rodéo*).

Mais il y a tellement de jolis motifs, qu’à coup sûr nos enfants trouvent tous celui qui leur convient.

Alors quand on a reçu le sac, il a capoté!!! Tellement content de son BEAU sac à lunch.

Il en était si fier qu’il ne voulait pas le lâcher une fois rentré à la maison.

sacs parkland

[Sa facilité d’utilisation]

Il s’est d’ailleurs empressé de voir si toutes ses boites et ustensiles pour le lunch, entraient dedans.

Et bien oui, tout rentre parfaitement dans ce sac à lunch Parkland.

De mon point de vue de maman, je peux dire que ce sac m’a paru très solide et robuste dès que je l’ai eu dans les mains.

La grande ouverture, facile à manipuler, est parfaite pour réaliser le fameux «Tétris des boites» dans le sac à lunch !

Elle est aussi très pratique pour le nettoyage du sac.

Car ça m’est arrivé l’an passé de me retrouver à nettoyer l’ancienne boite à lunch, remplie de yogourt et de ne pas vraiment savoir comment m’y prendre.

Là c’est très simple, on ouvre le sac en grand, on passe un coup de lavette et c’est réglé.

Ce qui est également très bien, c’est que je vais pouvoir mettre sa collation dans la petite poche isotherme se trouvant à l’avant du sac.

C’est tout bête, mais l’an passée je lui mettait ses collations dans la poche avant de son sac d’école. Ce qui n’était pas pratique puisqu’elle n’était pas isotherme.

[Son côté éco-responsable]

Pour finir de me convaincre, les sacs Parkland sont des sacs éco-responsables fabriqués à partir de bouteilles d’eau recyclées à 100%.

Quand on sait le nombre de bouteilles d’eau retrouvées dans les océans et sur Terre, on peut dire que Parkland fera sa part du job en utilisant, cette année, des millions de bouteilles d’eau recyclées.

Alors, pour cette rentrée scolaire, on a décidé de prendre en compte la planète, car comme le dit si bien la marque «c’est un choix pour la planète, et donc pour nos enfants»!

Et il se pourrait bien qu’on craque pour d’autres produits Parkland très prochainement, car il y en a pour tous les goûts et pour toute la famille!

Vraiment, va faire un tour sur leur site, j’en suis sûre que toi aussi tu vas CA-PO-TER. ☺

Merci à Parkland pour ce merveilleux cadeau! #produitrecu

Crédit photo : Céline Guerin

Céline Guérin 

Quand les femmes rockent le Festival Mode & Design

Jennifer et Karine parlent du festival mode et design

Alors que le rideau vient de tomber sur cette 18ème édition du Festival Mode & Design de Montréal, force est d’admettre que les femmes étaient vraiment mises de l’avant cette année. Bien que nous ne fussions pas présentes à tous les événements et les défilés, c’est avec bonheur que nous avons eu la chance d’assister à ceux qui nous tenaient vraiment à cœur.

Voici donc notre bilan personnel d’un festival couronné de succès.

Cette année avait lieu une série de conférences appelées Les Midis Affaires et Jennifer a eu la chance d’assister à la conférence sous le thème Femmes en affaires. Celle-ci réunissait 3 entrepreneures à succès, Élisabeth Rioux (Hoaka Swimwear), Sofia Sokoloff (Sokoloff Lingerie) et Andréanne Marquis (Womance). Pendant près de deux heures, elles ont échangé avec Debbie Zakaib, directrice de la Grappe métropolitaine de la mode, à propos des débuts de leur entreprise, leurs bons et moins bons coups, et surtout de leur extraordinaire parcours d’entrepreneures dans un monde où les femmes sont encore en minorité.

Voici ce que Jennifer retient de cette conférence :

J’ai eu un coup de cœur pour ces trois entrepreneures et même si je les connaissais déjà ainsi que leur parcours, elles m’ont quand même fascinée par leur assurance et leur grande passion. J’ai tellement eu de plaisir à les écouter, je buvais littéralement leurs paroles.

J’admire la jeunesse et la fougue d’Élisabeth qui a 20 ans et démontre un parcours tout simplement hallucinant. Elle m’a prouvé qu’elle n’est pas qu’une belle fille qui publie des photos de sa silhouette magnifique en maillot de bain. 

J’ai découvert Sofia que je connaissais moins et qui crée de la lingerie pour toutes les femmes, peu importe leur silhouette. C’est une âme tranquille qui semble en plein contrôle de son entreprise.

Et j’ai beaucoup apprécié la franchise d’Andréanne qui fait les choses à sa façon, en empruntant parfois des routes moins connues, mais qui s’avèrent, au bout du chemin, d’excellentes décisions.

J’ai ri, j’ai été admirative, j’ai été impressionnée par leur force et elles m’ont vraiment donné envie de me dépasser. Tu ne peux sortir d’une conférence comme celle-ci que gonflée à bloc et motivée à aller plus loin.

– Jennifer

 

Crédit photos : The Sav Collective

Karine a également eu la chance de visiter les boutiques éphémères situées sur le site du festival. Elle s’est d’ailleurs entretenue avec Josiane et Carolane, les instigatrices du projet Incluses.

Voici ses commentaires et ses impressions sur le projet :

Comment passer à côté de ce projet oh combien formidable. Je l’ai vu passer avant même de savoir qu’il y aurait une boutique ainsi qu’un défilé dans le cadre du Festival Mode & Design. Lorsque j’ai vu l’annonce de Josiane Stratis sur Facebook, je me suis immédiatement dit : « Mais quel beau projet ! » Je savais déjà que les jumelles Stratis étaient très impliquées dans la cause pour la diversité, pas uniquement corporelles, mais dans toutes les sphères. Mais de décider de choisir CE projet en collaboration avec la Banque Nationale ? Elles auraient pu faire n’importe quoi, mais elles ont décidé d’utiliser leur voix afin de mettre de l’avant la mode locale et accessible pour tous. Josiane et Carolane Stratis sont les deux merveilleuses derrière Ton petit look depuis maintenant 8 ans.

Le projet Incluses commence par la curiosité des jumelles qui les ont menées à s’informer sur la raison pour laquelle les tailles ne sont pas inclusives dans les vêtements de designers locaux. C’est principalement à cause d’un risque financier que certains designers prennent la décision de ne proposer que des grandeurs conventionnelles. En lisant sur le projet, j’ai compris beaucoup de choses sur l’univers de la mode. Un sujet que je pensais connaître un peu mieux, mais dont plusieurs aspects m’étaient finalement inconnus.

C’est grâce à la Banque Nationale que Josiane a pu concrétiser le projet de son choix, c’est-à-dire la boutique de ses rêves.

Incluses part donc du rêve d’une grande femme avec l’aide de sa meilleure amie et jumelle. Concrètement, il s’agit d’une boutique en ligne qui offre des vêtements de designers québécois, et ce, avec une variété de grandeurs. C’est Josiane qui a choisi les vêtements en pensant à l’esthétique, mais également au confort en prenant soin de choisir des coupes qui font bien à tout le monde.

Je savais déjà que Josiane et Carolane étaient des femmes inspirantes qui aspirent à de grandes choses, alors quand le projet Incluses est venu à mes oreilles, je n’étais pas surprise que cela vienne d’elles. Je crois sincèrement qu’avec Incluses et le défilé qui a eu lieu au Festival Mode & Design, de nombreuses portes viennent de s’ouvrir dans l’univers de la mode. C’est grâce à des femmes comme Josiane et Carolane qu’il y a des changements dans la vision des gens. J’espère de tout cœur que ce sera le premier de plusieurs projets qui mettront de l’avant la diversité.

– Karine

À noter que vous avez jusqu’au 30 août pour passer votre commande et nous espérons qu’elles renouvelleront leur offre.

Jennifer et Karine parlent du festival mode et design

Jennifer et Karine parlent du festival mode et design

Jennifer et Karine parlent du festival mode et design

Jennifer et Karine parlent du festival mode et design

 

Crédit photos : Julie Artacho

Pour voir tout ce qui s’est déroulé lors de cette 18e édition, nous vous invitons à cliquer ICI.

Nous avons déjà hâte de voir ce que la 19e édition nous réserve et nous remercions le Festival Mode & Design ainsi que Roy and Turner pour cet accès privilégié.

 

Photo de signature pour Jennifer Martin.  Photo de signature pour Karine Caron-Benoit.

 

 

Séance photo, Retour en classe par Airoldi

Photographier mes enfants est une de mes passions dans la vie.

Avant eux, je faisais faire des photoshoots saisonniers à notre magnifique chatte, Chantale!

La pauvre féline s’est fait voler la vedette dès que j’ai posé mon regard sur les plus beaux petits êtres que j’ai eu la chance de voir.

La chair de ma chair : mon fils et ma fille.

Par choix personnel et sans jugements envers ceux et celles dont l’opinion diffère, j’expose régulièrement des photos de mes enfants sur les réseaux sociaux et ils sont donc habitués à passer devant l’objectif d’un appareil photo.

La fin de semaine dernière, j’ai pu vivre une expérience vraiment unique et je dois dire que j’ai adoré la séance, du début à la fin.

Soléa, ma fille de 4 ans, a pu se divertir et surtout découvrir la toute nouvelle collection de Jean Airoldi, « Retour en classe », sortie le 9 août dernier dans toutes les boutiques Aubainerie du Québec.

Le tout a pu être immortalisé sous les clichés amusants et créatifs de la belle Karine, une des fondatrices de Folie Urbaine.

Le photoshoot lui-même a été intéressant, voire magique. Ma fille était à l’aise et en confiance, allant jusqu’à proposer des poses et avoir le choix des endroits où elle voulait se faire photographier.

Quant aux vêtements fournis pour la séance, Soléa avait le sourire aux lèvres en les apercevant et ne tenait plus en place, tellement elle avait hâte de les enfiler.

Le mélange de noir et de couleurs pastel, l’ajout à la fois délicat et distingué de la cuirette ainsi que le look chic urbain m’ont tout simplement envoûtée!

Notre coup de cœur fût, à toutes les deux, le haut turquoise avec l’effet de la petite sacoche imprimée et de la fermeture-éclair cousue sur le chandail.

L’illusion était parfaite et lui donnait l’air d’une mini-moi en devenir.

Je suis aussi allée jeter un coup d’œil à la collection garçon pour trouver une combinaison gagnante pour la rentrée de mon fils de 7 ans.

Les couleurs vibrantes alliées aux écrits de style graffiti sur les hauts donnent du mouvement et une dynamique attrayante à l’ensemble des vêtements.

La collection est offerte dans les tailles de 3 à 8 ans… et, à mon grand malheur, puisque j’aurais certes aimé pouvoir porter les mêmes fringues que ma fille chérie!

Je la regardais, à quelques mètres de moi à peine, jouer au mannequin, charmer l’appareil photo devant l’école et dans la cour.

Puis, j’ai sentie une nostalgie soudaine venir m’envelopper.

Un an encore et cela sera réellement la rentrée scolaire, pour ma plus jeune!

Ouf! Le cœur de Maman était fébrile mais aussi remplie de fierté.

Tant d’acquis et de connaissances l’attendent au tournant.

Mais, comme cette journée-là, que je soit placée derrière, de la caméra, ou à ses côtés, main dans la main, je serai toujours présente pour elle.

À l’aider et à l’encourager, à foncer tête première dans les projets qui croiseront sa route.

Bonne rentrée à tous vos petits trésors!

Collection de la rentrée de Jean Airoldi

 

Crédit photos : Karine Caron-Benoit

Merci à Nidem Communications et à Jean Airoldi pour les magnifiques vêtements!

 alix marcoux

Cet éclaté resto-bar sur St-Laurent a un menu à 5,95$!

Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal.

L’autre jour, j’ai pas mal eu un coup de foudre. Y’avait de la bonne musique (allô la nostalgie), un menu extensif de bons plats généreux à 5,95$ et une grande variété de cocktails. Pis tout ce que j’ai mangé était bon, même pas mal délicieux. El Furniture Warehouse, situé sur St-Laurent à Montréal, m’a charmée assez vite avec son ambiance éclatée et sa décoration écclectique. Si le nom te dit un petit quelque chose, c’est sûrement parce que c’est le troisième de son genre né du Groupe Warehouse : l’Entrepôt Mont-Royal et le Warehouse Crescent en font aussi partie! On ne change pas une recette gagnante.

POINT SUPER IMPORTANT : c’est ouvert de 11h00 à 3h00, tous les jours. Oui, oui! Donc, si tu te demandes quoi faire et que tu as un creux ; tu as ta réponse.

Karine et moi avons goûté à plusieurs plats et on a adoré les pelures de pommes de terre, les rondelles d’oignons à l’érable, la poutine, ainsi que leurs beignes! Et, même si souvent on peut penser que des plats à ce prix-là vont pas te bourrer, détrompe-toi. On roulait à la fin, pis on a tout partagé, alors imagine.

Mention spéciale à leur liste de shooters originaux, plus spécialement à celui Cookie, qui goûtait le gâteau aux carottes. Allô!

Pour revenir à la musique, j’aime le fait qu’un DJ soit présent tous les soirs pour rendre la soirée impeccable. Les vidéos qui étaient diffusées étaient remplies de nostalgie quand on est allées et on dirait pas non à une autre playlist du genre!

De mon côté, j’y retourne bientôt, c’est sûr!

Les impressions de Karine :

C’était une soirée vraiment wow! Je ne connaissais pas vraiment le concept et disons que ce fût une soirée remplie de surprises. Ariane et moi avons vraiment bien mangé et les cocktails étaient vraiment délicieux. Mon gros coup de coeur de l’endroit, c’est la musique, elle est tellement nostalgique que cela crée de superbes conversations. Disons qu’Ariane et moi avons dansé sur nos bancs et on s’est raconté plusieurs anecdotes. Niveau bouffe, j’ai adoré les beignes à l’érable, ils fondaient dans la bouche! Sinon, la poutine était décadente, la sauce MIAM! C’est vraiment un endroit où j’ai l’intention d’aller à nouveau ; les prix sont vraiment intéressants et l’ambiance parfaite pour un tête à tête ou en gang!

Leur page Facebook juste ICI.

Leur Instagram, avec plein d’informations dans leurs highlights (stories).

View this post on Instagram

MANGER ⚡️ BOIRE

A post shared by El Furniture Warehouse (@stlaurentwarehouse) on

Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal. Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal.

Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal. Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal.

Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal. Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal.

Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal. Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal.

Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal. Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal.

Restaurant-bar El Furniture Warehouse à Montréal.

 

Crédit photos : Ariane Martineau

 

Photo de signature pour Ariane Martineau.

BCUIT : des biscuits qui donnent le sourire!

Eh là là qu’on a été gâté! Lors de notre dernière journée de contenu, nous avions reçu plusieurs cadeaux sucrés et parmi ceux-ci ; un sac de douceurs de la part de BCUIT Mtl. C’est au bonheur de nos papilles gustatives que nous avons pu goûter aux biscuits de fortunes fait maison de BCUIT. L’entreprise offre une variété incroyable de biscuits. Oui les biscuits de fortune sont le plus populaires, mais la fondatrice offre aussi d’autres produits délicieux tels que des biscuits au beurre. Mention spéciale aux visuels et aux boîtes absolument Instagrammable. Je sais, je suis bébé, mais je trouve ça tellement cute!

Passant de curcuma-gingembre à tarte à la lime et jusqu’à coco-mangue, la variété de saveurs est absolument alléchante! Ce qui est attirant de BCUIT c’est les différents desserts, mais aussi les couleurs et l’originalité des produits. Pour ma part, lorsque je vois passer les délicieuses photos sur mon feed Instagram, je ne peux m’empêcher de dire «wow» à la créativité et au fini visuellement parfait des biscuits qu’elle crée.

Pour notre plaisir, nous avons pu goûter à plusieurs saveurs, toutes plus délicieuses les unes des autres. On a eu beaucoup de plaisir à les découvrir, mais surtout à lire les petits messages à l’intérieur. Comme tout biscuit de fortune qui se respecte, de petits mots y sont cachés. On a adoré!

BCUIT offre plusieurs services, d’ailleurs,  vous pouvez commander une tablée de biscuits de votre choix en les personnalisant par les saveurs, les couleurs et même en y insérant des messages personnalisés, que ce soit avec le nom ou le site internet de votre compagnie ou toute autres idées en lien avec votre événement. BCUIT participe également à des marchés où vous pourriez la croiser à votre plus grand bonheur. Acheter un de ses biscuits, c’est assurément de passer un bon moment! Elle offre aussi des services aux entreprises, c’est-à-dire des jarres de 4L  remplis de biscuits de fortune pour les comptoirs de bureau, de café, pour les boutiques, etc. Un petit quelque chose de plus à offrir à votre clientèle! Bref, moi j’adore le concept.

Un peu plus sur BCUIT Mtl :

D’où t’es venue l’idée de BCUIT?

«L’idée de BCUIT Mtl est venue de l’amour des cookies, la recherche d’un canevas afin de créer de l’art visuel ainsi que de profiter de cet objet comestible pour créer l’interaction.

Je proviens du monde du design et j’ai eu besoin de retrouver le sentiment de création à plus petite échelle et plus près des humains.»

D’où te viennent tes idées?

«Simplement en suivant mes idées et en les adaptant selon les envies et les différentes collaborations que j’ai la chance de faire.»

Quels sont les ingrédients pour tes biscuits?

«Les ingrédients sont des ingrédients simples comme les blancs d’œufs, le sucre, la farine, l’huile végétale, ensuite, il y a des variantes selon les différentes saveurs.»

As-tu des alternatives sans lactoses, sans gluten, vegan, etc.?

«C’est un produit sans lactose. Et oui, il y a une version vegan. La version sans gluten est encore à tester.»

As-tu des projets qui s’en viennent pour BCUIT?

«En ce moment, je suis en train de terminer mon site web où tous pourront y inscrire la fortune qu’ils veulent et elle se retrouvera dans un des jarres à cookies un peu partout sur l’île (ou même à l’extérieur) dans différents commerces. La production est commencée! Les intéressés à posséder un jarre peuvent toujours me contacter pour plus d’infos.

Il y a aussi quelques boites thématiques qui s’en viennent dans les prochaines semaines… À suivre sur Instagram.»

Pour en savoir plus sur BCUIT, je vous invite fortement à suivre le Instagram ICI.

Photo de signature pour Karine Caron-Benoit.Folie Sofia logo reviseure

Critique du mois : Oatbox

Jen fait une critique sur Oatbox

S’il y a bien un repas que je serais incapable de sauter, c’est le déjeuner. Je ne peux passer une belle journée si je ne prends pas quelques minutes pour manger quelque chose de léger ou de consistant qui me donnera l’énergie pour accomplir tout ce que je veux faire au quotidien. Je privilégie le plus souvent possible des choses bonnes pour la santé, même si j’apprécie de temps en temps une bonne poutine déjeuner remplie de bacon.

Parmi mes options santé, le yogourt saupoudré de granolas figure souvent à mon menu. J’ai toujours consommé beaucoup de yogourt, mais depuis que j’ai pris l’habitude d’y incorporer des fruits ou des flocons d’avoine, j’avoue que je retombe sous le charme.

Jen fait une critique sur Oatbox

J’ai découvert la compagnie Oatbox en surfant sur les réseaux sociaux où elle est très présente notamment sur Instagram où je passe une partie de mes journées. Cette entreprise se spécialise dans la vente de céréales sous forme de boîtes mensuelles. J’ai été conquise par leur visuel, leurs photos toutes plus magnifiques les unes que les autres et surtout les nombreuses saveurs offertes. J’avais également eu la chance de goûter à leurs barres tendres déjeuner lors de l’Expo Manger Santé et Vivre Vert en 2016 et j’étais tombée sous le charme.

Jen fait une critique sur Oatbox

Oatbox offre des produits avec la meilleure combinaison d’ingrédients possible. Avec ses flocons d’avoine et de seigle biologiques, Oatbox peut se vanter de vendre à ses clients des aliments exempts d’agents de conservation remplis d’arômes savoureux et diversifiés. Oatbox est très transparent quant aux ingrédients avec lesquels sont fabriqués leurs produits, vous pouvez tout savoir en consultant leur site internet qui est des plus complets et offre une expérience client très satisfaisante.

Jen fait une critique sur Oatbox

C’est pourquoi je n’ai pas pu résister lorsque j’ai vu l’offre spéciale dans les stories d’une influenceuse que j’aime beaucoup, Chloé Dumont, où elle offrait à ses abonnés la possibilité de tester le concept et recevoir des granolas et des barres tendres en plus de l’abonnement régulier mensuel.

Pour la modique somme de 20 $, je pouvais obtenir l’équivalent de 45 $ de produits Oatbox (cette offre exceptionnelle est terminée sur la page Instagram de Chloé, mais si tu suis Jessie Nadeau et PH Cantin sur Instagram tu pourras obtenir sensiblement la même offre). Habituellement, l’offre mensuelle de base inclut deux sacs contenant 380 g de granolas soigneusement choisis par l’équipe d’Oatbox. Si les saveurs du mois ne te conviennent pas, tu peux modifier celles-ci en choisissant une autre des saveurs offertes. Pour ma part, dans la boîte mensuelle du mois de juillet, je ne désirais pas recevoir le sachet contenant les granolas aux bananes et beurre d’arachides alors j’ai tout simplement sélectionné une autre saveur. Pas plus compliqué que ça.

Jen fait une critique sur Oatbox

D’ailleurs, à la suite de ton premier abonnement, tu reçois un joli pot en verre, idéal pour confectionner le mélange parfait que l’on peut transporter avec soi. Plus question de quitter la maison sans déjeuner puisque celui-ci se glisse très bien dans un sac à dos ou à main.

Jen fait une critique sur Oatbox

Honnêtement, j’ai été vraiment séduite par ce concept qui permet également de mettre son abonnement sur pause quelque temps, si on le désire, et de le réactiver au moment qui nous convient. Un must pour les indécises comme moi qui se tanne rapidement de toujours manger la même chose.

Jen fait une critique sur Oatbox

De plus, Oatbox offre aussi un système de récompense à ceux qui recommandent des amis. De quoi te donner envie de convaincre tout ton cercle d’amis et ta famille d’adhérer à l’abonnement mensuel Oatbox.

Bref, pour des idées de déjeuner vraiment pas plates, je te conseille vivement de consulter leur site internet ICI et de tester le concept, tu ne le regretteras pas.

Toutes les photos sont de Jennifer Martin.

Photo de signature pour Jennifer Martin.    

Karine Joncas : nouveauté gel dermo-nettoyant au collagène 4 en 1

Karine joncas produits de beautés

Au début de l’été, on a eu l’immense chance de recevoir l’élixir de jeunesse de Karine Joncas. Jennifer vous en a d’ailleurs parlé juste ICI. Pour ma part, j’ai aussi pu tester le produit puisqu’il y avait un format voyage. En plus de l’élixir, j’utilise souvent les patchs correction pour le visage, ainsi que celle pour les yeux et ça me fait un bien immense! Puis, on a eu la surprise de recevoir un deuxième paquet de la compagnie; j’avoue que j’étais assez excitée de découvrir le contenu. Le colis comportait plusieurs choses, en plus d’une magnifique bouteille d’eau en verre, il y avait :

Karine Joncas produits de beauté

Crédit photo : Ariane Martineau

Un gel dermo-nettoyant 4 en 1 au collagène

C’est un produit qui se veut un nettoyant express, un démaquillant pour les yeux et les lèvres, un purifiant et qui est un cocktail oxygénant/énergisant. C’est un produit sans sulfate, sans parfum et sans alcool. Le produit contient du collagène, de l’extrait de concombre, de la Provitamine B5 et des minéraux. Ce produit est un nettoyant en profondeur et je l’adore! Je l’utilise principalement dans la douche et j’en profite pour me démaquiller et nettoyer mon visage. Ma peau est douce et je sens qu’elle est bien hydratée et purifiée. Avec les grandes chaleurs que nous avons, je trouve que le produit est parfait pour bien nettoyer mon visage de la sueur et des impuretés en général.

Une petite bouteille hydratation intense

C’est un produit hydratant qui se veut un «anti-soif» pour la peau. Il est hypoallergénique, sans parfum, sans parabène et il convient à tous les types de peau et peaux sensibles. Justement, j’ai une peau très sensible et mixte, ce qui veut dire qu’elle est grasse et sèche, chose qui me cause souvent des soucis, surtout quand vient le temps de me maquiller. Ce petit produit est vraiment génial, je ne savais pas trop à quoi m’attendre et une à deux gouttes sont suffisantes pour couvrir l’ensemble du visage et l’effet est instantané. Bref, c’est une toute petite bouteille qui apporte beaucoup de changement sur ma peau. J’aime tester des produits pour hydrater et prendre soin de ma peau et celui-ci est sans aucun doute dans mes favoris jusqu’à maintenant.

Karine joncas produits de beauté

Crédit photo : Jennifer

Une petite bouteille anti-imperfection jeunesse

C’est un soin anti-âge qui convient aux peaux mixtes, grasses ou à tendance acnéique, il prévient également l’apparence des ridules, rides, boutons, etc. Il est hypoallergénique, sans parfum et sans parabène. Donc, en plus d’être un produit idéal pour l’acné, celui-ci aide énormément pour réduire l’apparence des rides. C’est Jennifer qui a testé ce produit, voici ce qu’elle en a pensé : J’ai déjà un gros faible pour les produits Karine Joncas que j’ai testés jusqu’ici et celui-ci ne fait pas exception. Je l’applique tous les jours avant d’aller au lit et le matin aussi avant de me maquiller et j’adore l’effet que ça fait sur ma peau. Je la sens plus lisse et j’ai l’impression que mon maquillage tient mieux. J’ai également remarqué que j’ai moins tendance à avoir des points noirs, alors je peux dire que c’est vraiment un atout dans ma routine beauté.


3 pièces correction dermo-lift pour les yeux

Les pièces donnent un effet lissant instantané et un éclat de jeunesse. Le produit est un concentré de phyto-collagène, de vitamine E et d’hamamélis. J’adore utiliser ce produit, en plus d’être abordable et accessible, il ne dégouline pas comme les masques en feuilles qu’on a l’habitude de retrouver en pharmacie. Il colle à la peau parfaitement et se retire également facilement. J’aime en avoir dans ma trousse et même au bureau. J’en ai d’ailleurs utilisé un matin où je sentais en avoir besoin, j’avais une grosse journée et je devais être à mon meilleur pour l’événement que j’organisais. Je me suis mis des pièces pendant que je préparais mon matériel au bureau. Par la suite, je me suis maquillée et hop!


Crédit photo : Karine Caron-Benoit

J’ai vraiment un gros coup de cœur pour cette compagnie que j’apprends à découvrir depuis quelques mois. Je vous invite d’ailleurs à vous rendre sur leur site Internet pour en découvrir davantage. En plus des détails sur les produits, il y a une multitude de trucs pour des soins pour la peau.

Merci encore à Karine Joncas de nous avoir envoyé ces beaux produits qu’on a eu beaucoup de plaisir à découvrir.

 

Photo de signature pour Karine Caron-Benoit. ariane reviseure

India Desjardins : une auteure qui me fait vivre beaucoup d’émotions

Vous le savez déjà, j’adore lire. Au fil des années, je me suis attachée à certains auteurs et à une en particulier. Il s’agit d’India Desjardins, une femme que j’admire énormément et qui crée des œuvres qui chamboulent. Mon histoire d’amour avec elle a débuté avec le roman India Jones, maintenant appelé Un homme s’il vous plaît. C’est un des premiers romans que j’ai lus où j’ai senti que je pouvais retirer une leçon de vie à travers une fiction. Il m’a tourmenté et m’a remis en question. C’est un roman chick lit, oui, mais je me reconnaissais dans le personnage et ça m’a fait réfléchir. Par la suite, je me suis intéressée à ses œuvres. Celle qui est derrière la série Le journal d’Aurélie Laflamme me gardait en haleine.

Ensuite est arrivée au bon moment dans ma vie la bande dessinée La Célibataire. C’était en 2012, l’année de ma première peine d’amour où je voyais mon monde s’écrouler. Cette bande dessinée m’a tellement fait rire et m’a tellement parlé que quand la deuxième est sortie en 2014, La Survivante , je me suis garrochée pour l’acheter. Je trouvais le concept d’une bande dessinée de style chick-lit super intéressant.

Lors de ma dépression en 2017, j’ai dû passer du temps en centre de crise et c’est son roman La mort d’une princesse que j’ai lu durant mon séjour. Je l’ai dévoré. C’est un roman qui tombait à point, une situation de vie que je ne croyais pas vivre un jour. L’histoire m’a fait réfléchir, en fait. Les œuvres de cette auteure ont ce pouvoir chez moi, je peux me voir à travers les personnages et les histoires, je trouve ma place dans celles-ci pour ensuite chercher des bribes de réconfort, de conseils et de réflexions.

Il y a quelques mois, j’ai communiqué avec l’agence de communication avec qui India fait affaire pour demander une copie de presse de sa toute récente œuvre : Ma vie avec un scientifique – La fertilité ainsi qu’une copie d’Une histoire de cancer qui finit bien. J’avais envie de faire un hommage à cette grande femme qui me donne de l’inspiration et qui par sa créativité et son expérience sème des graines de courage et d’espoir pour ses lectrices.

Une personne proche de moi a lu Ma vie avec un scientifique – La fertilité et voici ce qu’elle avait à dire : ” Je viens tout juste de terminer le livre. Wow! C’était vraiment très bien écrit et j’ai adoré la touche humoristique. C’est la première fois que j’arrive à rire de certaines situations. J’ai aussi été touchée par certains passages qui sont en lien avec les jugements de la société envers nous ( les personnes sans enfant). Je recommande le livre pour toutes les personnes qui ont besoin de réconfort dans les moments difficiles ou simplement pour sourire face à certaines situations que nous avons vécues”.

Je n’ai pas de mots pour cette oeuvre qui donne de l’espoir. Pour vivre avec la maladie depuis toute ma vie (mon père a le cancer), ce fût un baume sur le coeur de lire Une histoire de cancer qui finit bien.

Il me reste cependant des œuvres d’India que je n’ai pas encore eu la chance de lire, tel que le collectif Cherchez la femme parut en 2011 ainsi que Le Noël de Marguerite parut en 2013, tout deux qu’on m’a fortement conseillés. Je reste une grande fan des œuvres d’India Desjardins et je garderai toujours l’œil ouvert dans l’attente de dévorer un de ses romans pour mon plus grand plaisir !

Vous voulez en savoir plus sur India Desjardins ? Rendez-vous ICI.

Photo de signature pour Karine Caron-Benoit. Valérie_réviseure