Critique littéraire·Folie critique·Folie gastronomique·Jennifer Martin·Tous les articles

Le récent livre d’Isabelle Huot : Les menus Kilo solution

Lorsque j’ai reçu le livre Kilo Solution, j’étais déjà à moitié conquise puisque je savais que ce livre ne pouvait qu’être à la hauteur de la réputation d’Isabelle. J’ai donc eu envie d’en faire la lecture, d’essayer quelques recettes et de vous donner mon avis honnête.

Critique littéraire·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Mes lectures 2017 

En 2017, j’ai découvert de nouveaux auteurs, entre autres grâce aux livres que j’ai reçus pour le blogue, mais également grâce aux réseaux sociaux. Je me suis également déplacée plus souvent dans des librairies. J’ai la chance d’habiter près d’une librairie indépendante qui s’appelle L’Écume Des Jours, située dans le quartier Villeray.

Critique littéraire·Folie critique·Folie familiale·Karine Caron-Benoit

Livre pour enfant : l’histoire du Québec

J’ai d’ailleurs moi-même appris des choses que je ne savais pas. Mon beau-fils riait de moi lorsque je lui disais « Hein ! Je ne savais pas ça ». Ce sont de beaux moments. Les passages qu’on a beaucoup aimés ? Celui sur la poutine, l’hydroélectricité, l’emblème du Québec, Hochelaga. On a ri des personnages de la bande dessinée qui traverse le Québec à travers le livre. Ce fût drôle, amusant, divertissant et éducatif à la fois.

Critique littéraire·Dominique Babin·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie sexuelle

Un recueil avec beaucoup de “Pulpe”

Dans le monde de l’alimentation de nos pensées graphiques, bien avant de taper dans une barre de recherche ce qui pourrait faire plaisir, certaines personnes se réjouissent plutôt de l’imaginaire qu’offrent des nouvelles érotiques. Un univers où même si on nous met en tête les mots, notre imagination fait le reste. Pour ceux qui n’ont jamais essayé et qui aiment bien lire, je vous le conseille car l’adoration des mots se rend très bien jusqu’à l’érotisme. C’est une succession de mots et d’événements explicites racontés avec une belle plume qui sert à faire bouillir le sang dans notre corps.

Critique littéraire·Folie critique·Folie culturelle & artistique

Au 5e, une réalité mise en lumière

Dernièrement, j’ai eu la chance de lire le roman Au 5e, écrit par MP Boisvert. MP Boisvert est directrice générale du Conseil québécois LGBT ainsi que co-fondatrice de Fière la fête! qui célèbre la diversité sexuelle sherbrookoise. Avec ce genre de parcours, on peut s’attendre à un roman inclusif. On nous a approché en nous parlant du sujet comme étant différent et original. Il s’agit d’un appartement où logent quatre personnages, mais on est loin de l’histoire de colocation habituelle puisque ceux-ci sont dans une relation polyamoureuse.

Critique littéraire·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Karine Caron-Benoit

La trilogie La Bête : puissant et addictif

Le personnage, c’est impossible de ne pas s’y attacher. Malgré ses gestes et ses opinions atroces, on apprend à l’aimer et on ne peut arrêter de lire. On veut toujours savoir ce qui va se passer. Ce que j’ai aimé, c’est que j’étais capable de m’imaginer les scènes, autant les lieux que les personnages et c’est quelque chose que j’apprécie grandement lorsque je lis un livre.

Critique littéraire·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Jennifer Martin·Tous les articles

3 livres pour ados qu’on peut lire quand même en étant adultes

Mon amour pour la lecture n’a jamais diminué depuis, et j’affectionne encore beaucoup les romans qui me replongent à cette époque. Je feuillette même mes vieux livres Frisson quand je suis entre deux lectures et que j’ai simplement envie de me laisser porter par les souvenirs. Voilà donc pourquoi j’ai eu envie de vous partager 3 romans que j’ai lus récemment, qui s’adressent principalement aux ados, mais que l’on apprécie quand même, au cœur de la trentaine.

Critique littéraire·Folie culturelle & artistique·Folie du showbizz·Karine Caron-Benoit

Ingrid Falaise : Le Monstre, la suite

Ce livre doit être lu. Pas uniquement pour les personnes brisées à la recherche d’espoir et de courage, comme moi. Mais aussi pour vivre cette histoire, cette histoire qui est trop souvent celle de plusieurs personnes. La violence physique et psychologique, il faut en parler, il faut l’arrêter. Ingrid, avec son histoire personnelle, a montré qu’il est possible de s’en sortir, que ce n’est pas facile, mais qu’avec beaucoup de travail et d’amour pour soi, c’est possible. Les ressources sont existantes, les monstres doivent être dénoncés, ils doivent comprendre le mal qu’ils font subir.

Critique littéraire·Folie culturelle & artistique·Karine Caron-Benoit

Valérie Chevalier : doux, magnifique & inspirant

Je suis un peu en retard je l’avoue. Mais j’ai lu les trois romans de Valérie un à la suite de l’autre et je n’ai rien d’autre à dire que : sublime. Je suis vraiment sous le charme de la plume de cette artiste de talent. On m’avait beaucoup suggéré de lire le roman Tu peux toujours courir, le premier roman de l’auteure, mais je n’étais pas sûre, j’étais un peu tannée des romans du type Chick lit et j’étais dans ma phase « je lis des choses qui me déstabilisent ou du Patrick Sénéchal où y’a du sang pis du gros sexe ».