Folie familiale·Jennifer Martin·Tous les articles

Montée de lait sur la rentrée

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours D-É-T-E-S-T-É la rentrée. J’ai en horreur les magasins qui nous bombardent de circulaires et d’annonces sur le retour à l’école dès la mi-juillet. Genre, j’ai le goût de vomir quand j’entends l’expression « rentrée des classes ». Sans farce. C’est puissant comme dégoût.

Ariane Martineau·Dominique Babin·Folie critique·Folie familiale·Folie gastronomique·Folie locale·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

La rentrée avec FOODORA

Pour la rentrée scolaire de cette année, Foodora est en partenariat avec trois restaurants pour offrir des plats uniques qui seront disponibles exclusivement par leur entremise. Les plats se veulent des classiques des dîners, mais avec une touche moderne ajoutée! Voici les plats qui seront disponibles à partir de maintenant jusqu’au 20 septembre :

Folie familiale·Folie intime·Karine Caron-Benoit

Ma magnifique famille recomposée

Je m’en souviens comme si c’était hier. J’étais tellement nerveuse, je ne crois pas avoir été aussi stressée de toute ma vie. «Et s’il ne m’aime pas?» était constamment dans ma tête. J’étais là, les mains moites et le cœur battant, et ce petit bout d’humain est venu ouvrir la porte de sa maison. Avec son habit de neige bleu marine et sa tuque, il m’a accueillie avec un gros sourire.

Auteur éphémère·Folie familiale·Folie intime

À toi, fière maman à la maison

Je t’ai beaucoup jugée et aujourd’hui, je paye pour. Toi qui avais un avenir de femme de carrière, qui as tout mis sur la glace quand la petite ligne bleue est apparue sur le fameux bâton.
Je commence ma carrière et je suis trop égoïste pour tout laisser tomber pour être mère. Toi qui fais confiance à la vie. Bien moi, je t’envie. J’ai trop peur. Peur de manquer de tout, toi, tu es certaine de ne jamais manquer d’amour.

Folie familiale·Folie intime·Jennifer Martin

L’amour fraternel écorché

Petite, j’ai accueilli ta présence dans ma vie comme une petite fille qui reçoit une nouvelle poupée avec laquelle elle peut jouer.
Je n’avais pas tellement mon mot à dire, nos parents voulaient 4 enfants. Après seulement deux ans et demi avec moi, ils ont décidé de t’intégrer à notre noyau familial en t’accueillant avec le même engouement et le même amour que moi lorsque je suis arrivée. C’est à ce moment qu’est entré dans ma vie l’amour fraternel.

Ariane Martineau·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie familiale·Folie gastronomique·Folie locale

On mange quoi à Québec?

Dès qu’on y met les pieds, c’est le décor qui attire notre regard ; ambiance rétro autant du côté de la cuisine ouverte que de la salle à manger avec ses vieilles tables et ses consoles de jeux vidéo. Les prix sont mini et les portions généreuses. Le menu n’est pas exhaustif, mais tout est délicieux et fait avec coeur. En plus, le soir, l’endroit se transforme en piste de danse avec des DJ uniques. (Mais psst, la bouffe est servie en tout temps.)

Folie familiale·Jennifer Martin

Les joies d’être une baseball mom

Dès que j’ai su que je t’attendais, mon petit bonhomme, je me suis tout de suite dit que j’allais pouvoir t’inscrire au baseball quand tu aurais l’âge de courir sur les buts. Comme ton parrain et ton papou avant toi, tu allais revêtir ton uniforme et te promener avec ton bâton et ton gant à la main, de parc en parc pendant la saison estivale. Moi qui adore ce sport pour l’avoir pratiqué quand j’étais plus jeune, et pour avoir été marqueuse afin de me faire de l’argent de poche, j’étais si impatiente de te voir enfiler tes premiers souliers à crampons et ta première casquette aux couleurs de ton équipe.

Ariane Martineau·Dominique Babin·Folie culturelle & artistique·Folie d'Équipe·Folie familiale·Folie locale·Jennifer Martin·Karine Caron-Benoit·Tous les articles

Ce que représente la St-Jean pour nous

Je crois bien parler au nom de beaucoup de gens en disant qu’on aime fêter les journées spéciales, même si la signification derrières celles-ci est parfois mise de côté. Pour ce qui est de la Saint-Jean-Baptiste, c’est un peu le cas, mais on en profite quand même pour montrer nos couleurs et socialiser avec les personnes qui nous entourent.

Folie familiale·Folie intime·Karine Caron-Benoit

Mon petit frère

Je ne sais pas pourquoi cette idée de texte m’est venue, mais j’avais envie de parler de lui, celui que j’appelle mon petit frère depuis le 22 août 1989. À sa naissance, ma vie a totalement changé. Pour une raison qui m’est inconnue, une raison que je n’arrive pas à décrire, ce petit être est devenu une personne pour laquelle mon amour inconditionnel s’est rapidement transformé en priorité. C’était MON petit frère, le mien, et je refusais presque d’autres personnes que mes parents ou moi le prennent dans leurs bras. J’étais possessive, il était comme mon petit bébé.