Folie familiale·Folie intime·Jenny Ouellette-Levesque·Tous les articles

Être tante : Grâce à son entourage!

Il n’y a pas plusieurs manières de devenir tante : il y a la manière conventionnelle, par la belle-famille ou par les amies. Aujourd’hui, je suis heureuse de pouvoir profiter du temps avec les enfants de mes amies, mais ce qui me rend la plus heureuse, ce serait de pouvoir faire la différence dans la vie d’un enfant.

Folie intime·Série : Dépression·Séries de textes·Tous les articles

DÉPRESSION : L’évaluation psychologique et le premier diagnostique 

Me voyant hyper-ventiler, pleurer et parler fort, l’infirmière s’approche de moi et me demande ce qui se passe. Je lui explique et elle prend le combinée un peu outrée. Elle insiste et demande à parler au médecin, que c’est une urgence. Elle raccroche et me dit de me calmer, qu’elle s’en occupe et comprend tout à fait. 

Folie intime·Melanie Dunn·Tous les articles

Mon coup de foudre avec l’ami de ma date

Je me suis répété intérieurement de respirer, de profiter de ma soirée. Tout le long de notre sortie, je me demandais comment dire à mon amie comment je me sentais : on regarde les feux sur le pont, on va ensuite manger une crème glacée et, tout le long, j’avais le coeur à l’envers. Je n’ai eu aucun moment seule avec mon amie pour lui expliquer ce qui m’arrivait.

Folie familiale·Folie intime·Jennifer Martin·Tous les articles

Nos enfants ne nous appartiennent pas

Ton cœur se divise tranquillement, il se fractionne de façon subtile au gré des rencontres que tu fais et de la façon dont tu vis ta vie et tes passions. Un jour, je serai par moment presque invisible de l’équation qui compose ton quotidien. Mon esprit flottera toujours au-dessus de toi, mais tu seras tellement happé par le rythme effréné du monde dans lequel nous évoluons que je ne pourrai qu’espérer ton bonheur sans vraiment pouvoir y contribuer de manière aussi significative qu’auparavant.

Folie intime·Karine Caron-Benoit·Série : Dépression·Séries de textes·Tous les articles

DÉPRESSION : L’hospitalisation 

C’est là que le médecin a mentionné sa tentative de suicide. Elle avait avalé un pot en entier et ils ont dû lui faire un lavage d’estomac. Elle insistait pour partir. Rien à faire. J’étais sous le choc. Ça aurait pu être moi 3 semaines plus tôt si je n’avais pas vomi tous les comprimés que j’avais avalés.