Folie locale·Folie masculine·Folie mode & beauté·Jennifer Martin·Tous les articles

Des chandails d’ici

Vous commencez à le savoir, Folie Urbaine aime encourager les entreprises locales. Même si nous profitons à l’occasion des offres et rabais des compagnies internationales que nous aimons, nous essayons d’appuyer régulièrement les artisans d’ici dont nous admirons le travail. Comme je suis folle des vêtements, j’ai eu envie de vous partager mes coups de cœur québécois en matière de chandails et surtout de t-shirts.

Ariane Martineau·Folie masculine·Folie mode & beauté·Tous les articles

Pantalons, chemises & autres

Je sais, je sais, on est un blogue composé à 98% de femmes, alors on parle souvent de trucs qui nous touchent, donc moins de mode plus masculine*. Je voulais donc remédier à la situation en partageant quelques styles que j’affectionne particulièrement. Le côté classique est souvent ce qui m’attire le plus et ça se voit dans ma sélection. Des coupes souvent très clean, mais avec une touche d’aujourd’hui. Des fois, un pop de couleur, un motif le fun ou un contraste qui amuse l’oeil.

Dominique Babin·Folie locale·Folie masculine·Folie mode & beauté

LePrince Barbu, pour l’amour de la tradition

Dans le cadre de la période de la fête des pères, nous avons réfléchi à savoir quelle compagnie nous pouvions approcher qui pourrait faire plaisir à nos hommes. Il est difficile de ne pas constater l’ascension qu’a prise la pilosité faciale dans les dernières années; on se rend compte que la plupart de notre entourage masculin a maintenant une barbe.

Ariane Martineau·Folie masculine·Folie mode & beauté

Le layering: sans genre

Okay, à première vue, on pourrait croire que je vais vous parler d’une mode exclusivement masculine, mais non. Ce billet s’adresse à tout le monde! Je ne pense pas être la seule si je vous avoue que j’aime me promener dans les rangées de vêtements pour hommes et m’acheter quelques morceaux. Ça ne veut pas dire que je veux avoir l’air plus masculine (anyway, c’est quoi être masculin ou féminin dans le fond?), mais plutôt que les tendances sont #nogender et J’ADORE. (Secrètement rêver de pouvoir échanger plus de linge avec mon amoureux.)