Folie intime·Melanie Dunn

Mon expérience au Relais pour la vie de Terrebonne

Comme plusieurs d’entre nous, j’ai perdu des personnes que j’aimais beaucoup de cette maladie. Je pense à ma grand-mère que j’aimais comme une mère : elle a toujours fait partie de ma vie et elle nous as quittés beaucoup trop tôt. Je suis heureuse de savoir qu’elle a connu mon mari. Mais elle ne verra jamais mes enfants et ceux de ma soeur. Je pensais vraiment beaucoup à elle en cette soirée de Relais pour la vie.

Folie intime·Melanie Dunn

J’ai décidé de me choisir

Depuis que je suis jeune, on m’a appris à prendre soin des autres. Le souci d’autrui est une valeur très ancrée en moi. J’avais 10 ans lorsque ma mère est tombée enceinte de ma sœur. Oh Mon Dieu que je l’ai pu la désirer cette petite! C’était comme ma fille. Je lui donnais son bain, lui changeais la couche, la berçais pour l’endormir, etc. J’ai ensuite obtenu d’autres responsabilités dans la maison : la balayeuse, la vaisselle et le lavage.