Folie familiale·Folie intime·Tous les articles·Veronique Desrochers

21 pouces de bonheur

J’ai compté tes doigts, tes orteils, j’ai observé ta petite tache de naissance, tes longs cils, tes cheveux foncés, je respirais ta peau qui sentait la pureté et l’innocence. Je te regardais comme on observe un tableau d’art. J’étais la créatrice de ce pur chef-d’œuvre. Plus on observe une toile, plus on y découvre les couleurs, les points forts et nos propres opinons artistiques. C’est un peu comme cela que je me suis sentie face à toi.

Folie intime·Tous les articles·Veronique Desrochers

Je ne suis pas née envieuse

L’envie, on naît avec ou cela se développe avec les épreuves de la vie? Quand je regarde un étranger avec une belle voiture, je la trouve belle, mais je ne l’envie pas. Lorsque j’aperçois un quartier avec des maisons à faire rêver, elles sont magnifiques, mais je n’ai pas envie d’y habiter. Si je vois une belle fille avec un beau physique, je vais lui rendre un sourire, mais sans plus.

Folie intime·Tous les articles·Veronique Desrochers

Mes résolutions pour 2018

Chaque année, le décompte se fait : 5-4-3-2-1, BONNE ANNÉE!! On choisit une résolution, on y croit vraiment et au bout de quelques mois la persévérance n’est pas toujours au rendez-vous. Certains choisiront la forme physique, d’autres seront axés sur des défis plus personnels comme : être plus direct et d’autres veulent l’être moins, etc. Avec la naissance… Lire la suite Mes résolutions pour 2018

Folie intime·Tous les articles·Veronique Desrochers

J’ai hâte d’avoir 18 ans

Au début tout nouveau tout beau, on se sent comme un lion lâché lousse. Oui, il y a des avantages, c’est certain. Posséder son petit nid, c’est vraiment un sentiment inexplicable, ne pas avoir à demander la permission pour rentrer à l’heure que l’on veut, ouvrir le réfrigérateur à n’importe quel moment. Manger de la pizza pour déjeuner un lendemain de veille.

Veronique Desrochers

Reconnaissance envers les sens de la vie

Assise sur un rocher près de l’eau, j’écoute le son des canards et des oiseaux. Je peux regarder mon garçon courir et caresser tout doucement les petites vagues en mouvement. J’observe les magnifiques couleurs des feuilles, le ciel est d’un bleu pastel époustouflant, et que dire au soleil. Je le sens sur mon visage et ma peau, il est puissant, mais agréable. Le paysage qui m’entoure est gratuit et m’apaise profondément.