Jean Samuel

Résident de Terrebonne, j’étais l’époux d’une femme haïtienne dont je suis divorcé depuis 2016. Trois jeunes enfants sont issus de cette union : Dayanna-Rachel Jean, Lydia-Sara Jean, Sam-William Jean. J’ai fait des études dans le domaine de la santé, en communication, en langue anglaise, en Chef scout et en entrepreneuriat. Dès mes premières années scolaires, j’étais, semble-t-il, doué pour le français et l’écriture. Négresse de mon azur se veut une première tentative à l’écriture, puis j’ai récidivé avec plusieurs autres écrits au fil du temps. J’ai écrit sur mes enfants, sur ma mère, sur mes aventures amoureuses, sur la vie et sur moi-même.

 

 

 

Pour lire les articles de Jean, c’est ICI.