Jennifer Martin

bio-jen-2017

Jennifer aimerait être différente, mais comme tout le monde. Être drôle, mais prise au sérieux. Être entrepreneure, mais sans avoir à négocier ou prendre des risques. Bref, Jennifer est pleine de contradictions. Titulaire d’un diplôme d’études collégiales en tourisme qui n’a presque jamais servi, et d’un autre en éducation à l’enfance qui lui permet d’être éducatrice depuis 14 ans, Jennifer aurait aimé étudier en communication, devenir danseuse pour les Grands Ballets Canadiens ou gentille organisatrice (G.O) dans un club Med.

Pour l’instant, elle se concentre sur ses 1001 passions telles que l’écriture, la mode, les voyages, la lecture et surtout Folie Urbaine. Maman indigne, mais aimante, d’un grand garçon de 10 ans et en couple avec le papa depuis près de 12 ans, sa vie amoureuse est un long fleuve tranquille et ça lui convient parfaitement.

Propriétaire d’une minuscule maison en banlieue, elle se promet de retourner en milieu urbain un jour et rêve de visiter toutes les grandes villes du monde. Déterminée et obstinée; quand elle veut quelque chose, elle l’obtient. Un peu (beaucoup) compétitive, elle tente chaque jour de cesser de voir ses défauts pour se concentrer sur ses qualités. Accro aux bonbons, aux magazines et au soleil, elle aime tellement Noël qu’elle voudrait que sa vie étincelle autant que son sapin. Éternelle wannabe famous, elle aime participer à des quiz télévisés et rêve secrètement de remplacer Maripier Morin. Avec ses textes (publiés sur un autre blogue en 2016) ayant connu un beau succès et généré de nombreuses réactions, elle a eu envie de liberté et de viser plus haut. Fonder Folie Urbaine est certainement l’un de ses plus grands défis.

suivez-moi sur facebook
@ Jennifer Martin

 

Suivez-moi sur instagram
@isaakjen

 

suivez-moi sur twitter
@jennikasik

 

Pour lire les articles de Jennifer, c’est par ICI.