Auteur éphémère·Folie critique·Folie familiale·Folie intime·Tous les articles

À toi, petite jeunesse

Écoute… J’ai dû faire mon secondaire avec les chandails bedaines, les jeans à tailles ultras basses pis 80 livres de trop pour que « ce soit cute ». Pis si y’en avait eu des esti de jeans tailles hautes pis des chandails qui m’arrivent en dessous des fesses, j’aurais payé tout mon p’tit change pour l’avoir…

Auteur éphémère·Tous les articles

La jeune femme et ses dragons

Pour la première fois de sa vie, la jeune femme comprenait que ces deux dragons, bien qu’ils fassent partie d’elle, ne pouvaient plus prendre le contrôle. Elle devait par tous les moyens, dompter ces deux bêtes. Elle savait que ce ne serait pas facile, mais elle devait demander de l’aide afin de ne pas revivre d’autres mésaventures comme celles-ci.

Auteur éphémère·Tous les articles

Le portrait impossible

Ça fait des semaines, voire des mois, que j’essaie de peindre un portrait de toi pour te sortir de ma tête. J’essaie de composer l’esquisse avant de la coucher sur papier ; décider des couleurs, des ombres, des formes, mais tu demeures insaisissable. Alors j’essaie de peindre un portrait de toi qui serait plutôt fait de mots, même si une simple suite de phrases bâclées ne te rendrait pas justice.

Auteur éphémère·Tous les articles

Brad Pitt n’est pas un cave

Tout le monde sait que le bonheur est un état temporaire et qu’essayer de le garder pour soi et pour toujours est une entreprise vaine qui gruge les énergies inutilement. Le bonheur se doit d’être partagé, mais on doit aussi apprendre à le laisser aller. Le bonheur, c’est comme la perfection; ils n’existent que momentanément. Il faut donc les saisir au passage et les savourer, mais il faut aussi savoir les laisser partir pour mieux les apprécier quand ils reviendront.

Auteur éphémère·Folie intime·Tous les articles

En art comme en amour

En art comme en amour, il y a des choses qui me touchent plus que d’autres. Je ne suis pas de celles qui ne se contentent que d’esthétique. Je sais l’apprécier, mais avec mes yeux seulement. En art comme en amour, la beauté, ça me laisse un peu froide et j’observe les personnes « belles » comme j’observe les prouesses techniques des grands maîtres… avec un mélange d’admiration contemplative et d’indifférence.

Auteur éphémère·Folie familiale·Folie intime·Tous les articles

Dépassée

Mais là, ce n’est pas ça pantoute. Tu doutes. Tu te remets en question. Tu n’arrives pas à joindre les deux bouts. Tu te demandes chaque matin ce que tu vas servir comme déjeuner à ta progéniture. Tu cours pour aller les reconduire à l’école. Tu te dépêches d’aller au travail. Tu reviens essoufflée. Tu ne sais pas par où commencer le soir en arrivant chez vous. Tu sais que tu as deux beaux enfants à t’occuper.

Auteur éphémère

Ana : la souffrance nourrie de la société d’aujourd’hui

De ses deux mains, mon passé me prend violemment par la figure au moment où je l’aperçois. Cette fille, qui vient tout juste de s’asseoir à la table près de la mienne, me jette carrément par terre. L’image qu’elle projette dans cette cafétéria bondée d’étudiants énervés me poignarde directement dans le cœur. Alors, je me mets à taper de mes deux pouces sur mon téléphone, un flot de douleur.