Auteur éphémère·Folie intime·Tous les articles

En art comme en amour

En art comme en amour, il y a des choses qui me touchent plus que d’autres. Je ne suis pas de celles qui ne se contentent que d’esthétique. Je sais l’apprécier, mais avec mes yeux seulement. En art comme en amour, la beauté, ça me laisse un peu froide et j’observe les personnes « belles » comme j’observe les prouesses techniques des grands maîtres… avec un mélange d’admiration contemplative et d’indifférence.

Auteur éphémère·Folie familiale·Folie intime·Tous les articles

Dépassée

Mais là, ce n’est pas ça pantoute. Tu doutes. Tu te remets en question. Tu n’arrives pas à joindre les deux bouts. Tu te demandes chaque matin ce que tu vas servir comme déjeuner à ta progéniture. Tu cours pour aller les reconduire à l’école. Tu te dépêches d’aller au travail. Tu reviens essoufflée. Tu ne sais pas par où commencer le soir en arrivant chez vous. Tu sais que tu as deux beaux enfants à t’occuper.

Auteur éphémère

Ana : la souffrance nourrie de la société d’aujourd’hui

De ses deux mains, mon passé me prend violemment par la figure au moment où je l’aperçois. Cette fille, qui vient tout juste de s’asseoir à la table près de la mienne, me jette carrément par terre. L’image qu’elle projette dans cette cafétéria bondée d’étudiants énervés me poignarde directement dans le cœur. Alors, je me mets à taper de mes deux pouces sur mon téléphone, un flot de douleur.

Auteur éphémère·Tous les articles

Surconsommation, quand tu nous tiens

Une maison, deux voitures, un chien, la déco Ikea, le dernier modèle d’iPhone, en voulez-vous des bébelles, en voilà! Mais est-ce que ça indique que l’on est plus heureux avec tous ces biens? Et si vous n’aviez qu’un petit appartement, un bazou pour deux, des meubles bon marché et un des premiers modèles de téléphone intelligent, seriez-vous plus malheureux?

Auteur éphémère·Folie intime·Tous les articles

Je t’aime et je te laisse aller

Et maintenant, je te laisse aller. Je te laisse aller parce que c’est trop pour moi. On n’est pas rendus au même stade dans notre vie et je veux respecter ton rythme. Et pour moi, respecter ton rythme, c’est accepter qu’on ne vivra probablement jamais l’histoire que j’ai écrite. Et ça fait mal. Mais c’est le bon moment.

Auteur éphémère·Folie familiale·Folie intime

L’amour de sa vie, l’amour de ma vie

Je t’écris ceci, toi, la personne qui prendra soin de ma fille quand le moment viendra et qu’elle partira vivre avec la personne qu’elle aura choisie pour partager sa vie. Sache que tu auras auprès de toi ce que j’ai créé de plus beau dans la vie alors je compte sur toi pour qu’elle continue de s’épanouir et de foncer pleinement vers l’avant.