Folie bien-être·Folie familiale·Folie intime·Jennifer Martin·La fois où·Séries de textes·Tous les articles

La fois où… mon fils m’a dit que j’avais l’air déprimée

Mes yeux sont-ils si vides d’expressions à ce moment précis pour que mon fils s’inquiète de mon bonheur ? J’ai pourtant l’impression de dégager la joie et le confort d’être là avec lui, sans pression ni horloge pour nous rappeler que ces heures devraient être consacrées à faire des tâches précises.

Folie intime·Jennifer Martin

Janvier, tu me déprimes

Janvier, c’est frette bâtard ! Bon, je ne t’apprends rien ici. C’est vrai que janvier est connu pour être le mois le plus glacial de l’année. Toute la neige que je trouvais dont cute pour agrémenter l’esprit de Noël est maintenant en phase de devenir « de la maudite marde blanche qui m’oblige à me lever plus tôt le matin pour déblayer mon char et qui laisse des traces de calcium sur mes belles bottes ».

Ariane Martineau·Folie bien-être·Folie intime·Tous les articles

Dehors novembre

Je fais juste penser à l’hiver qui arrive et j’en ai des frissons, malgré mes 10 épaisseurs, mon gros foulard et ma tuque qui m’emmitouflent déjà. Des frissons désagréables insufflés par le soleil qui se couche plus tôt, mais aussi par la mauvaise humeur des gens qui devient contagieuse. Je ne me décrirais pas comme une personne négative, ni quelqu’un d’influencée par les actions des autres, mais ces temps-ci, il y a exception.