Critique littéraire·Folie critique·Folie culturelle & artistique·Folie familiale·Folie intime·Tous les articles

La gardienne du musée et Je découvre et je comprends Les Cris

Le premier, La gardienne du musée, est une histoire fictive, où l’on apprend que la beauté réside dans le regard que l’on porte sur soi et sur les autres, non sur les traits du visage, mais bien sur ce que nous avons en nous et qui émane à l’extérieur, avec la tendresse, l’amour et la douceur de l’enfance.

Catherine A-Leblond·Folie bien-être·Folie familiale·Folie intime·Tous les articles

Le jour où tu es né, je me suis donné la vie

Depuis ta naissance, je ne vis que pour toi. Tu as changé ma vie du tout au tout. Ma vie entière. Tu m’as donné un nouveau souffle. Comme si j’avais été des années la tête sous l’eau et que soudainement on m’en sortait. Ce genre de souffle-là!

Folie familiale·Folie intime·Jenny Ouellette-Levesque·Tous les articles

Être tante : Grâce à son entourage!

Il n’y a pas plusieurs manières de devenir tante : il y a la manière conventionnelle, par la belle-famille ou par les amies. Aujourd’hui, je suis heureuse de pouvoir profiter du temps avec les enfants de mes amies, mais ce qui me rend la plus heureuse, ce serait de pouvoir faire la différence dans la vie d’un enfant.

Folie familiale·Folie intime·Jennifer Martin·Tous les articles

Nos enfants ne nous appartiennent pas

Ton cœur se divise tranquillement, il se fractionne de façon subtile au gré des rencontres que tu fais et de la façon dont tu vis ta vie et tes passions. Un jour, je serai par moment presque invisible de l’équation qui compose ton quotidien. Mon esprit flottera toujours au-dessus de toi, mais tu seras tellement happé par le rythme effréné du monde dans lequel nous évoluons que je ne pourrai qu’espérer ton bonheur sans vraiment pouvoir y contribuer de manière aussi significative qu’auparavant.

Folie familiale·Folie intime·Tous les articles·Veronique Desrochers

21 pouces de bonheur

J’ai compté tes doigts, tes orteils, j’ai observé ta petite tache de naissance, tes longs cils, tes cheveux foncés, je respirais ta peau qui sentait la pureté et l’innocence. Je te regardais comme on observe un tableau d’art. J’étais la créatrice de ce pur chef-d’œuvre. Plus on observe une toile, plus on y découvre les couleurs, les points forts et nos propres opinons artistiques. C’est un peu comme cela que je me suis sentie face à toi.

Charline Ibarra·Folie familiale·Folie intime·Tous les articles

Les défis d’avoir un enfant surdoué

Par exemple, s’il choisit un livre sur les dinosaures, il va apprendre leurs noms, leurs caractéristiques particulières, les diverses familles, leur apparence, leur alimentation, etc. Il va poser des tonnes et des tonnes de questions en lien. Son univers va se résoudre à tourner autour de tout ce qui a trait aux dinosaures, pendant tout le temps où son intérêt sera stimulé.