La Fraîche : un récit culinaire qui inspire!

lancement la fraiche

Le 6 septembre dernier, Ariane et moi avons eu la chance d’assister au lancement officiel du livre de recettes La Fraîche – mon récit culinaire. Nous avions déjà reçu le livre par la poste la semaine d’avant et déjà, j’étais envoûtée par les recettes et le contenu en général. Il faut dire que depuis un peu plus d’un mois, j’ai diminué ma consommation de viandes. Je ne prends pas nécessairement le chemin vers le végétarisme, mais j’ai pris comme décision de changer mon alimentation et faire des choix différents. J’apprends à découvrir et adapter mes recettes en utilisant des alternatives «sans viandes». C’était comme un adon plus que parfait que de recevoir le livre d’Eve-Lyne Auger. J’aimais déjà beaucoup son blog et son magnifique compte Instagram, alors j’étais très contente de pouvoir en découvrir un peu plus sur elle.

lancement du livre la fraiche

Crédit photo : Sarah Dagenais

C’est au Pub West Shefford et Vinyle Chope que le lancement a eu lieu, en partant, c’était super comme ambiance. On a eu la chance de goûter à certaines des recettes d’Eve-Lyne. C’était vraiment délicieux! Ce que j’aime du livre, c’est qu’on dirait un journal, celui de l’auteure qui partage ses recettes, sa passion et son histoire culinaire. Au travers des pages, on mange littéralement avec les yeux grâce aux magnifiques photos prises par Eve-Lyne et ce, avec son cellulaire : oui oui! Je trouve que ça ajoute un côté très personnel au livre.

Lors du lancement, Ariane et moi avons eu la chance (enfin) de rencontre Eve-Lyne et on a profité de l’occasion pour lui poser quelques questions.

Comment te sens-tu là à l’instant?

Fébrile à un niveau jamais vécu de ma vie, je pense. Je ne comprends pas ce qui se passe. Se retourner et voir toutes les personnes que tu connais, une après l’autre, c’est tellement weird comme sentiment. Tout le monde est là pour toi, c’est fou!

Tu as ton blogue, mais d’où t’es venue l’idée du livre?

Au départ, les éditions Goelettes m’ont approché pour faire un livre. Ils ne voulaient pas faire un livre ordinaire avec juste des recettes, ils voulaient vraiment avoir quelque chose de plus. Alors mon chum et moi, on a eu la bonne idée de faire le récit du jour 1 quand j’ai arrêté de manger de la viande à aujourd’hui et c’est ce qui découle du livre. Les chapitres sont vraiment construits comme ça, c’est 5 chapitres complets avec des astuces et mon histoire pour que les gens se sentent interpellés. Je sais aussi que beaucoup de gens désirent diminuer leur consommation de viandes.

Moi : J’en fais partie. Justement j’entamais le processus quand j’ai reçu ton livre et j’ai trouvé que c’était une super belle coïncidence, ton livre arrive au bon moment.

 

Eve-Lyne : Je suis trop contente et c’est ce que je veux et je sais que c’est ce que les gens recherchent, que ce soit simple, que ce soit bon et que ce ne soit pas plate, c’est donc vraiment ça l’objectif avec le livre. J’ai inclus du poisson et des fruits de mer parce que je sais que les gens veulent faire la transition tranquillement, ça donne quand même la chance aux gens de faire des bons choix.

J’ai entendu dire que c’est toi qui as pris les photos pour ton livre, avec ton cellulaire?

Oui. J’ai pris toutes les photos de bouffe dans le livre, excepté ma couverture, je ne voulais pas faire un selfie, c’est Sarah qui m’a photographié. Sinon, oui toutes les photos de plats ont été prises avec mon iPhone 6S.

Est-ce que tu as en tête un deuxième livre?

Le livre 1 n’était même pas encore dans mes mains que je pensais déjà au deuxième. J’aimerais peut-être plus une thématique par exemple un livre 100% végétarien.

Comment as-tu choisi les recettes pour ton livre?

J’ai fait une sélection avec des gros coups de cœur que j’avais sur le blogue, comme le blogue n’avait pas une ampleur phénoménale encore, je me suis dit que je pouvais me permettre d’ajouter certaines recettes. Le but c’était aussi que les recettes fitent avec mon historique, donc la première recette que j’ai faite à vie est dans le livre. Une recette que je fais toujours avec mes parents est aussi dans le livre. C’est vraiment mon récit culinaire!

On ne se le cache pas, il y a beaucoup de gens qui font des livres de recettes et qui ont des blogues de recettes. Est-ce qu’il y a de la place pour tout le monde selon toi? Que dirais-tu à la personne qui aimerait aussi se lancer là-dedans.

C’est un parcours énormément long à faire, un processus tellement fou, je pense qu’il y a de la place pour chaque personne qui a une idée innovatrice, qui a quelque chose ou un propos à amener. Je pense que c’est ce que j’ai pu réussir à amener avec mon livre, de vraiment me déclasser du reste des livres de bouffes végétariennes ou de cuisine régulière, en plus je ne suis pas chef, je suis blogueuse. Il y a quand même de la place pour tout le monde, dès que quelqu’un est passionné, ça peut marcher, c’est sûr.

Tu te souhaites quoi pour l’avenir?

Je me souhaite que ça aille bien, je me souhaite que les gens aiment le livre, je souhaite que les gens fassent mes recettes et qu’ils soient contents et que ce soit bon. Je souhaite vraiment juste que ce bébé-là s’envole de ses propres ailes et que les gens en profitent au maximum.

C’est quoi ta plus grande folie dans ta vie?

Je vais vous dire un gros secret, j’ai vraiment une grosse passion dégoutante, j’adore concasser mon sac de popcorn et le lécher quand j’ai fini de le manger, sinon je lèche mes chips une à une, mais ça je le fais au confort de mon intimité.

lancement la fraiche

C’est un outil que je vais utiliser sans hésitations dans ma nouvelle aventure culinaire et je vous partagerai les résultats sur Instagram. Si vous aussi vous aimeriez vous procurer le livre, c’est maintenant disponible en librairie! De plus, gardez l’œil ouvert sur notre page Facebook, il y a comme une odeur délicieuse de concours dans l’air!

Pour ne rien manquer de La Fraîche :

Page Facebook

Instagram

Blogue

Photo de signature pour Karine Caron-Benoit. Folie Sofia logo reviseure