Louve Montréal nous dévoile sa nouvelle collection : doux ardent

Louve Montréal a lancé hier sa toute nouvelle collection où le rouge est à l’honneur. Virginie, qui est derrière les magnifiques bijoux, a décidé d’oser et de sortir de sa zone de confort. Celle qui a l’habitude d’utiliser des couleurs plus neutres telle que le noir et celle du bois naturelle, a crée une collection éclatante en utilisant du rouge! C’est sous le nom Doux ardent que Virginie a nommé ses nouveaux bijoux  : vif doux, rouge léger, présent fluide, chaud mat, aplat précieux et jouet glacé.

Nous vous avions parlé de la créatrice dans cet article et on est très heureuse qu’elle ait pensé à nous pour parler de sa nouvelle collection. Hier, elle a effectué son lancement en ligne, via son site internet et on a pu découvrir les différents modèles qui sont disponibles en ligne dès maintenant.

En plus de la spectaculaire collection, Virginie a décidé d’inclure un petit sac à main Louve. Je ne peux mentir en disant que ce sac est tout simplement SUBLIME! Fait à la main avec des matériaux de cuir et de bois, c’est l’accessoire idéal à se procurer tout de suite! Il y a des modèles pour tous les goûts, que ce soit un peu plus minimaliste, avec un cordon ou une chaîne, un collier plus imposant, chacun y trouvera assurément son compte.

Avec la nouvelle collection et son sac à main, je crois que Virginie a osé, elle s’est lancée dans un projet complètement différent et je trouve cela absolument inspirant. Quand je l’ai rencontré lorsqu’elle m’a offert un magnifique collier (je suis beaucoup trop heureuse pour ne pas le dire!), elle me parlait de ses inspirations et de son processus de création. Elle avait les yeux brillants et je ne pouvais m’empêcher de sourire en l’écoutant parler. Virginie, c’est une passionnée, une vraie. Elle aime ce qu’elle fait et se donne à 110%, pas juste sur la conception, la création ou la production, mais bien sur TOUT.

Personnellement, je n’ai pas beaucoup de rouge dans mon garde-robe, mais je trouve que la nouvelle collection est parfaite pour mon nouveau style de vie au travail. Je travaille dans un bureau donc je m’habille principalement en noir, avec pantalons propres et vestons. Je n’aime pas trop la sobriété dans mes vêtements, ce n’est pas pour rien que je compense souvent avec la couleur de mes cheveux. Mais je trouve que ses bijoux sont les accessoires idéaux pour rehausser ces looks de bureaux. En plus du travail, je m’imagine déjà avec une magnifique robe fleurie et ce collier pour aller rejoindre mes amies dans un 5 à 7!

Pour vous procurer un des bijoux de la nouvelle collection (ou un des anciennes collections), c’est ici.

Pour suivre Louve Montréal sur les réseaux sociaux, c’est ici pour Facebook et ici pour Instagram.

De plus, je suis heureuse de vous annoncer que le 25% de rabais offert le jour du lancement sera prolongé jusqu’à ce dimanche! Qu’attendez-vous ?

 

Crédit photos : Julia Marois 

 

karine signature Folie Sofia logo reviseure

Vertige Boutique : du beau et du naturel

vertige boutique

Dans mon article de la semaine dernière, je vous ai parlé de ma découverte de Vertige Boutique. J’ai commandé de magnifiques plantes et je suis en amour avec celles-ci. J’aime l’imaginaire et la créativité de sa fondatrice, elle fait de magnifiques choses avec des plantes. Quand je regardais les photos sur sa page Facebook, j’avais du mal à choisir ce que j’avais envie de commander, tout est tellement beau et original. Les pots en ciment se démarquent beaucoup, mais les dinoplantes, c’est vraiment mon gros coup de cœur ! Lorsque je suis allée récupérer ma dernière commande, j’ai parlé avec la fondatrice, Sarita, pour en savoir plus sur elle ainsi que sur sa boutique.

Quel est son parcours personnel ?

Elle s’appelle Sarita et elle a 19 ans ! Elle est présentement aux études en travail social. Depuis son plus jeune âge, elle a toujours eu la fibre artistique « Tout mon secondaire j’ai été dans un profil artistique. J’adore créer, peinturer et m’inspirer pour inventer du nouveau contenu. » On remarque facilement ce côté dans les œuvres qu’elle crée.

Pourquoi les plantes ?

Elle n’a pas de formation en soi, mais elle s’informe sur les plantes dans les livres, sur Youtube et internet. Son amour des plantes a débuté très jeune : « Mes parents m’ont toujours initiée aux plantes d’intérieur autant qu’au potager. J’ai toujours vécu dans une maison remplie de plantes tropicales. Vers l’âge de 13 ans, ma mère m’a offert ma première plante, un cactus greffé jaune. Depuis ce temps, je ne fais qu’agrandir ma collection ! »

Pourquoi Vertige boutique, quel est la signification de ce nom de compagnie ? 

« Vertige signifie tout simplement Vert+tige, donc Vertige. Aussi simple que ça ! Je trouve ça mignon et simple. »

Pourquoi se lancer en affaires ?

Vertige Boutique a vu le jour le 12 octobre 2017. Ça fait donc environ un an que Sarita vend des plantes. « J’ai commencé en bouturant mes propres plantes qui étaient rendues beaucoup trop grosses. Je les vendais sur des bazars de mon coin et vu la grande demande, j’ai continué. Tranquillement, j’ai commencé à peindre sur des simples pots en terre cuite et finalement, j’ai eu l’idée des pots en ciment. » Elle a ensuite créé une page Facebook pour être en mesure de prendre les commandes, garder contact avec ses clients et partager les nouveautés.

D’où viennent les idées pour les créations ?

Ses inspirations viennent des tendances actuelles, des magazines, mais surtout de Pinterest : « Je passe des soirées à trouver de nouvelles idées. »

 Un peu plus de détails sur la culture des plantes et du processus de création ?

« Le processus pour les pots en béton est assez long. J’ai en ma possession plusieurs moules réutilisables. Je vais commencer par faire mon mélange de béton pour obtenir la bonne texture et la verser dans mes contenants. Ensuite, le processus de séchage peut prendre de 1 à 14 jours selon la température ambiante. Lorsque sec, je vais démouler et sabler. Ensuite, je vais peindre la jardinière selon les désirs du client. Pour les plantes, je cultive certaines d’entre elles dans mon atelier, sinon je vais souvent la fin de semaine dans certaines pépinières/fournisseurs pour trouver les plantes idéales. J’utilise de la terre spéciale pour succulentes et cactus. Pour les dinoplantes, je les perce avec une troueuse électrique puis je les peins à la main. »

 Comment cela fonctionne pour commander des produits ?

La boutique est virtuelle et est accessible uniquement par la page Facebook de Vertige Boutique. Il faut consulter les albums photo et envoyer par message privé les choix de plantes et par la suite, Sarita coordonne un point de rendez-vous dans Montréal pour effectuer la livraison lorsque la commande est prête.

Est-ce possible de faire des demandes spéciales ?

« J’accepte toutes les demandes spéciales, même que ça me fait super plaisir puisque la plupart du temps, elles restent dans ma collection de jardinières. »

 J’adore Sarita et ses petites créations et je lui souhaite beaucoup de succès pour sa boutique ! C’est tellement une idée cadeau parfaite à offrir, et ce, pour toutes les occasions et pour tous les âges ! D’ailleurs, pour notre plus grand plaisir, Sarita a décidé de nous offrir un magnifique concours. Restez donc à l’affût de notre page Facebook pour pouvoir participer et courir la chance de gagner le super prix qu’elle nous a concocté.

Sa page Facebook ICI

Son Instagram ICI

Crédit photo : toutes les photos proviennent de la page Facebook de Vertige Boutique

karine signature Valérie_réviseure

CREACO : une plateforme pour les ateliers créatifs

local artist handmade creative

C’est le 25 janvier dernier, au Loft créatif, qu’avait lieu la présentation de la nouvelle plateforme Web CREACO à laquelle nous avons assistée. Réunissant les deux fondatrices, Joannie Morneau et Claudia Désilets, ainsi que plusieurs artisanes, c’est un événement festif et convivial qui était offert aux personnes présentes.

local artist handmade creative

Si les artisans et artisanes sont nombreux et talentueux au Québec, il n’est pas toujours facile de les retrouver sur le Web. Et pour ceux et celles qui voudraient le devenir ou suivre des ateliers pour le plaisir, il est aussi difficile de s’y retrouver quand vient le temps de chercher ce qui nous intéresse.  Pour répertorier tout ce beau monde et leurs multiples talents, Joannie et Claudia ont eu l’idée de créer une plate-forme où l’on retrouve des ateliers créatifs en un seul clic, selon la région désirée. Les utilisateurs pourront ainsi sélectionner les activités qui les intéressent et effectuer la réservation et le paiement sur le site directement. Le recherche s’effectuant de manière simple par mot-clé, par ville ou par catégorie. Alors, que ce soit pour apprendre le tricot, le macramé, le tissage, la couture, l’origami, le béton, les soins corporels et bien plus encore, c’est sur CREACO que vous pourrez le faire!

local artist handmade creative local artist handmade creative local artist handmade creative local artist handmade creative

CREACO ne veut pas devenir un simple moteur de recherche, mais aspire également à bâtir une grande communauté créative où les utilisateurs pourront découvrir les artisans dans la section blogue et partager leur propre expérience lors des ateliers qu’ils auront sélectionnés. Joannie et Claudia espèrent ” démocratiser l’accès aux enseignements artistiques et donner envie aux artisans de partager leurs connaissances. La plate-forme permettant aussi aux artistes de se concentrer sur leur art et leur enseignement puisque la gestion de la promotion de leurs ateliers et l’inscription des participants sera grandement simplifiée grâce à CREACO qui fera ce travail pour eux. ”

Lors du lancement, nous avons eu la chance de nous entretenir avec différents artisans qui sont déjà sur la plate-forme, tels que La société textile qui offre des ateliers de couture, de macramé, de tricot entre autres, on y retrouvait aussi l’artiste Eliane Berdat qui présentait ses magnifiques illustrations, ainsi que Corentine, venue présenter ses si jolis couvre-vases en origami. Sans oublier les superbes macramés de Boho Montréal. Toutes ces artisanes étaient si sympathiques et passionnées qu’il était facile d’avoir envie de développer ses habiletés créatrices.

local artist handmade creative local artist handmade creative local artist handmade creative local artist handmade creative local artist handmade creative local artist handmade creative

Qui dit lancement dit aussi bouchées et breuvages à déguster sur place. Nous avons eu la chance de découvrir la compagnie Lao Kombucha qui était là pour nous faire déguster leurs produits, en plus de pouvoir se régaler des mets vietnamiens offerts par Le Petit SAO. Deux beaux coups de coeur pour nous, puisqu’Ariane est une grande consommatrice de kombucha, alors que j’ai moi-même fait honneur aux bouchées vu mon amour pour la cuisine vietnamienne.

local artist handmade creative local artist handmade creative

Nous avons également eu l’occasion d’immortaliser notre passage sous la lentille de la charmante photographe Stéphanie Richer, qui a fait une belle photo de nous avec les superbes ballons roses qui égayaient les lieux. Pour découvrir son travail, c’est ICI.

Crédit photo : Stéphanie Richer

La plateforme CREACO est maintenant en ligne et vous pouvez prendre connaissance des différents ateliers offerts et y découvrir les artistes participants en cliquant ICI.

Nous souhaitons un bon succès à Joannie et Claudia et nous les remercions pour l’invitation qui nous a permis de découvrir un superbe outil!

 

Crédit autres photos : Ariane Martineau

         

Carnet de style : Les bijoux V Création

Folie V Creation couverture

Comme la plupart, j’ai découvert V Création sur Facebook en participant à l’un de leurs très nombreux concours. Je crois même que c’est la compagnie que je suis sur le Web qui en fait le plus ! Je suis vite tombée en amour avec tout ce qu’on y retrouve. Bracelet, collier, chocker, chaîne de corps et de pieds, tu peux tout trouver à un prix abordable. De plus, la livraison est gratuite au Canada, et ça, c’est le gros must selon moi, car c’est souvent cet aspect qui freine mes envies de magasiner en ligne.

S’inspirant du style boho-chic, un peu hipster, on y retrouve aussi des bijoux plus chics pour accompagner toutes nos tenues. J’aime beaucoup l’aspect marketing de V Création. Les visuels et les photos mettent magnifiquement en valeur les bijoux dans les nombreux concours. Je pense que V Création a tous les atouts en main pour rayonner sur les Internets.

Crédit photos : Karine Caron-Benoit

Depuis quelques semaines, j’ai eu le grand privilège d’intégrer leur belle équipe d’ambassadrices sur les réseaux sociaux et je dois encore me pincer pour le réaliser pleinement. Utiliser mes réseaux sociaux pour faire découvrir aux gens cette compagnie locale que j’adore depuis pratiquement ses débuts est un grand privilège pour moi.

Crédit photos : Isaak Bourgouin

Multipliant les concours, les promotions et les publications accrocheuses, j’ai eu envie d’en apprendre un peu plus sur cette compagnie québécoise, je trouve leur succès des plus inspirants. Je me suis donc entretenue avec Viviane Royer, la fondatrice de V Création, qui, devant le succès aussi soudain que phénoménal de son entreprise, a choisi de s’associer à Marie-Ève Tremblay, l’une de ses meilleures amies pour former la meilleure équipe possible pour pousser sa marque encore plus loin.

 

Viviane, quel a été ton plus grand défi lorsque tu as décidé de créer V Création ?

« Ça a vraiment été de prendre le risque de me lancer en affaires alors que j’étais une maman monoparentale. Je n’ai bénéficié d’aucune subvention, je me suis vraiment lancée dans le vide avec ma passion pour les bijoux et un grand désir de réussite. Au début, c’était surtout l’aspect financier qui constituait ma plus grande source de stress, mais j’ai eu la chance de pouvoir vivre de mon entreprise très rapidement. »

À quoi est-ce que tu attribues ton succès jusqu’ici ?

« Je ne crois pas au hasard, mais je pense qu’il y a quelques concours de circonstances qui m’ont été favorables. On s’est démarqué avec nos chockers à l’automne 2016 quand la vague de ceux-ci a fait un retour en force. Mais avant tout, je crois que ma passion et mes forces ont beaucoup contribué à V Création ».

Le plus difficile à gérer quand on est entrepreneure ?

« La pression sur les réseaux sociaux est très exigeante. Les gens peuvent être vraiment méchants derrière leurs écrans. Oui, on peut faire des erreurs, la poste peut en faire également, mais on s’efforce d’offrir un service de qualité. J’ai cessé de gérer les courriels pendant une certaine période, car je trouvais ça trop difficile de me détacher de ce que disaient les gens. Maintenant, j’ai repris cette tâche parce que je suis capable d’avoir un certain recul. Chaque nouvelle collection est aussi une source de stress, puisque j’en suis la conceptrice, avec l’aide de Marie-Ève. Entre le moment où je mets en ligne de nouveaux bijoux et les réactions envers ceux-ci, je suis un peu dans une zone grise qui me rend toujours un peu nerveuse. »

Quels sont tes objectifs à court, moyen et long terme ?

« À court terme, nous aimerions nous associer à une personnalité publique pour représenter nos bijoux. À plus long terme, on veut continuer notre expansion sur le Web. Nous avons quelques points de vente, mais nous concentrons surtout nos efforts sur les réseaux sociaux. J’ai beaucoup misé sur Facebook pour les 2 premières années de la marque, mais je sais que la plupart des jeunes sont surtout actifs sur Instagram et c’est ce que je veux développer afin d’espérer percer le marché international. J’ai l’intention d’offrir une traduction de notre site en anglais pour nous aider à y parvenir puisque je vise aussi les États-Unis en plus de l’Europe. »

Quelle est ta plus grande folie ?

«  Ça a été de me lancer dans le vide sans filet et démarrer V Création alors que j’étais une mère monoparentale qui ne bénéficiait d’aucun soutien financier ou subvention pour l’aider dans son projet. »

Bref, mon entretien avec Vivianne a été très motivant et je suis persuadée que V Création est une compagnie locale vouée au succès. J’ai eu envie de te présenter ces quelques looks que j’ai adoptés et qui mettent en valeur les bijoux créés par Viviane afin de compléter ce carnet de style.

Crédit photos : Isaak Bourgouin

Pour magasiner tes bijoux c’est ICI